LESLYS : début de chantier et angoisses pour le futur...

LESLYS
Nous nous sommes rendus sur le chantier de LESLYS, le futur tramway express qui reliera en 2010 la gare de Lyon Part Dieu à la plateforme multimodale de Lyon Saint Exupéry, pour vous en ramener les premières images. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce chantier est parti tambours battants ! Alors que tout le monde commençait à douter de la réalisation de cette ligne qui, rappelons le, devait être livrée en même temps que T3 (soit fin 2006), le groupement Rhônexpress constitué entre autre de Véolia, Vinci, la CDC et Cegelec, semble vouloir rattraper le temps perdu. Les travaux devraient durer 18 mois, et les principales difficultés sont localisées aux franchissements des voiries existantes, qui devront être dénivelés, et à l'arrivée à l'aéroport.


La plateforme de LESLYS à Pusignan, près de la discothèque "Le Drungly"

Malgré la construction de cette nouvelle infrastructure, qui devrait permettre le report d'un trafic certain de la route vers les transports en commun ferrés, un certain nombre d'entre nous voient quelques obstacles qui pourraient freiner le bon fonctionnement de LESLYS.


Le premier ouvrage franchit par LESLYS sera à quelques mètres du terminus de T3 Meyzieu Z.I.



Réagir à cet article

Les rails de l'ancien CFEL ont été mis à nu par les engins de chantier. Sur la gauche, le site du futur dépôt de LESLYS

> Le prix élevé du billet : l'exemple de l'échec de l'ORLYVAL parisien avec sa tarification excessive plane dans certaines têtes...

> La cohabitation de LESLYS avec T3, sur une seule et même infrastructure, avec deux exploitants aujourd'hui différents, ayant des intérêts parfois opposés...

> La saturation du secteur de la Part Dieu Villette, avec en 2012, la cohabitation sur une seule plateforme des lignes T3, T4 et de LESLYS, soit près de 42 rames à l'heure, tous sens confondus.

> L'intégration du projet de Grand Stade pour l'OL à Décines, avec la volonté d'augmenter très fortement la fréquence de T3 les soirs de match.

LESLYS quitte rapidement le CFEL à travers les champs de maïs

L'idée de LESLYS semble bonne : reporter le trafic actuel sur un mode moins polluant, assurer un temps de parcours record de 25 minutes, quelles que soient les conditions de trafic. Mais les 4 arguments cités ci-dessus ne risquent-ils pas de compromettre l'efficacité de LESLYS, et des autres lignes qui devront partager les mêmes voies ? Encore une fois nous ne souhaitons pas "descendre" ce projet mais faisons nous l'avocat du diable : aucune étude complète sur le sujet, avec analyse de la situation future n'a été présentée publiquement !

Additional information