Rien ne va plus pour C3

C3
C'en est assez. Les clients de la ligne C3 se plaignent de plus en plus des retards pris par la "nouvelle" ligne de trolleybus, qui relie la gare St Paul (Lyon 5ème) à Vaulx en Velin - La Grappinière. Certains ont même lancé une pétition sur la commune de Vaulx en Velin, pour dénoncer les dysfonctionnements dont est victime leur ligne, issue d'un mariage récent entre les anciennes lignes 1 et 51. Cette ligne transporte environ 50 000 voyageurs par jour, et est exploitée en trolleybus articulés "Cristalis".

Les raisons invoquées par Bernard Rivalta, Président du SYTRAL, sont simples pour tenter d'expliquer les problèmes rencontrés par cette ligne : la circulation automobile, grandissante dans l'agglomération lyonnaise, et notamment sur le Cours Lafayette, emprunté par C3. Certains évoquent également le stationnement en double file, mais selon lui, ce n'est pas le problème principal. D'autres évoquent la priorité aux feux, soit-disant inefficace, mais sans site propre, difficile d'imaginer faire mieux, tout en conservant une circulation relativement fluide dans les secteurs traversés par la ligne. Il ne s'agit pas en effet d'une priorité absolue, comme peut en bénéficier le tramway qui circule sur un site propre.

La petite ligne "chouchoute" de Bernard Rivalta semble donc montrer les limites de l'exploitation d'une telle ligne forte avec des trolleybus. Mais le Président estime que la ligne C3 n'est pas la plus mal lotie dans l'agglomération lyonnaise, et qu'elle n'est pas victime de si importants problèmes, qui paraissent exagérés à ses yeux. Sans doute ne l'a prend-il pas très souvent... Le tramway serait plus que jamais adapté sur une telle desserte, mais Bernard Rivalta semble assez impuissant face à la circulation automobile. Il est pourtant responsable d'un syndicat des transports...

L'équipe de Lyon en Lignes

Additional information