LPA affiche des chiffres médiocres pour 2006

LPA
Les comptes de la société LPA (Lyon Parc Auto) se portent bien. L'entreprise qui gère quelques 18 280 places de stationnement souterraines et 22 600 places en surface a en effet engrangé en 2006 39 millions d'euros, pour un bénéfice de 3 millions d'euros, un chiffre en hausse de 6% par rapport à 2005. Un bon résultat qui s'explique par l'ouverture de nouveaux parcs comme à la Croix Rousse ou encore à la Fosse aux Ours, mais aussi par l'augmentation des tarifs votée par le Grand Lyon. Mais certains parcs se portent moins bien, et parmis eux, se trouve celui du centre commercial de la Part Dieu, qui enregistre une baisse de 4%. D'après le directeur de LPA, François Gindre, cette baisse est consécutive à l'arrivée du tramway LEA à la Part Dieu : "Depuis l'arrivée du tramway LEA, les gens prennent moins leur voiture pour se rendre à la Part Dieu" déclarait-il lors de la présentation annuelle des résultats financiers.

Une tendance générale : le nombre d'abonnés patine, et les chiffres escomptés n'ont pas été atteints et la fréquentation des anciens parkings a même reculé de 2% par rapport à 2005. D'après Christian Philip, Président de LPA, "les tarifs ne semblent pas être en cause, c'est peut-être les stratégies de déplacements qui portent leurs fruits".

Une dernière donnée : les dirigeants de LPA voient d'un mauvais oeil la concurrence du ticket mensuel de stationnement proposé par le Ville de Lyon, à 15€, contre 85€ en moyenne pour l'abonnement LPA.

Source 20 Minutes et Métro



Malgré les files d'attente, la fréquentation des parkings LPA stagne en 2006

Additional information