Part Dieu : le désordre continuel...

PDieu
On prend les mêmes et on recommence ! La Part Dieu est une fois de plus la proie des automobilistes qui tentent coûte que coûte de rejoindre le parvis de la gare SNCF de Lyon Part Dieu. Heureusement que la gare est gardée par des bornes escamotables et un haut trottoir, sinon on verrait des voitures dans le hall, au pied des escaliers...

Mais personne ne réagit, personne ne veut verbaliser. Les polices nationales et municipales se disent impuissantes et en sous-effectifs, pour régler ce problème qui semble mineur, bien que répétitif. Les services d'intervention des TCL, dont ce n'est pas la spécialité, font ce qu'ils peuvent, mais sont également rapidement débordés par le nombre important de contrevenants.

Circulation en sens interdit, à contresens, lignes blanches continues franchies, stationnement sur trottoir, tous ces comportements pourrissent le secteur de la Part Dieu, notamment aux heures de pointe de la SNCF, souvent situées le vendredi ou le dimanche soir.

Lorsqu'il est impossible de faire autrement, la voiture a pourtant toute sa place, organisée, à la Part Dieu. Pour les déposes "éclaires", les véhicules peuvent accéder à la dépose voyageurs située sous la gare SNCF, et accessible depuis le tunnel Vivier Merle. Pour les accompagnements rapides de voyageurs, les véhicules peuvent être stationnés sur les "Parcs Minutes" de LPA, côté Vivier Merle (actuellement en travaux) ou côté Villette. Pour les stationnements plus longs, il existe plusieurs parkings LPA, facilement accessibles depuis la gare SNCF.

Afin de délester la circulation et le stationnement abusif en surface, il est impératif d'indiquer la présence de la dépose minute souterraine (aucune signalétique ne l'indique), qui a été rénovée et récemment rouverte après une longue période de travaux. Son fonctionnement est simple : entrée par Bonnel, sortie par Pompidou, elle permet de déposer des voyageurs au pied de la gare, sans gêner personne !


 
Il existe, mais personne ne le connait !

Mais il ne faut pas rêver. La Part Dieu est un espace convoité, et les places ne sont pas gratuites. Inutile donc de vouloir échapper à l'horodateur ou au ticket de parking souterrain : il faut payer ! La meilleure solution reste encore de prendre le métro, dont une bouche spécialement aménagée donne directement devant la porte de la gare SNCF.


Tous les espaces sont envahis par les véhicules, même le mail "piéton" de la rue Bouchut

Côté bus, la ligne C1 est déviée par la rue Servient, l'obligeant à dépercher.
Les bus sont également très perturbés. A droite, la ligne 28 est obligée de se détourner par les voies générales, incapable d'approcher son arrêt...

Additional information