Optibus : les débuts difficiles du GIHP

GIHP
La passation de pouvoir semble difficile pour le GIHP, en charge du service "Optibus" depuis le 1er janvier 2007. Ce service, réservé aux personnes handicapées, fonctionne sur réservation, et il semble que le nouveau délégataire choisi par le SYTRAL ait quelques souci d'organisation. Le SYTRAL en la personne de son Président, Bernard Rivalta, a effectivement décidé de confier ce service non plus à Inter Rhône Alpes, une filiale du groupe Kéolis (groupe qui gère également le réseau TCL "classique"), mais au GIHP, société associative qui en avait déjà assuré le fonctionnement dans le passé.
Les clients du réseau Optibus ne sont pour le moment pas satisfaits du service rendu : temps d'attente interminables au téléphone, temps de regroupement allongés, non prise en compte des réclamations... Le GIHP affirme avoir bien conscience des dysfonctionnements, et travailler dans le bon sens, sommé par le SYTRAL de réagir rapidement sous peine de pénalités.

Une reprise difficile, notamment en raison du mauvais état des véhicules récupérés, qui a parfois nécessité des immobilisations pour réparation. Le GIHP affirme avoir renforcé son personnel au standard et avoir adapté son logiciel de gestion, pour minimiser les temps d'attente...

Source Le Progrès

Additional information