La voiture comme mode de vie...

stationnement
D'après un lecteur du journal "Le Progrès"

"A l'instar de la politique de propreté, le stationnement à Lyon est une véritable catastrophe. Premièrement, il faut payer partout où l'on va et de plus en plus cher. Le résultat est que l'on ne fréquente plus le centre-ville. J'aimerais bien avoir sur ce point l'opinion des commerçants. Là où l'on ne paye pas, les places sont prises, sauf à risquer un stationnement sur les places réservées toujours de plus en plus nombreuses et inoccupées. Immanquablement, c'est alors qu'interviennent les archers municipaux. Entre la localisation des places et les amendes distribuées, la commune fait sa pelote sur notre dos. Les parcs relais, peut être trop distants, sont peu fréquentés."

La mentalité "bagnolarde" a décidemment la vie dure à Lyon, malgré les chiffres plutôt positifs sur la baisse de la part de la voiture individuelle dans les déplacements effectués dans notre agglomération. On ne peut décidemment pas aujourd'hui envisager de se rendre en centre-ville sans voiture ? Le stationnement est cher, donc on ne va pas en ville, car la voiture est tellement indispensable ? Quant aux places réservées, elles sont souvent destinées aux personnes à mobilité réduite ou aux livraisons, et sont bien souvent occupées par du stationnement sauvage, qui entraîne du stationnement en double file forcé pour les véhicules de livraison, et une impossibilité de se déplacer pour les PMR... Et en plus la police municipale devrait laisser faire ? Ce monsieur a raison, il faut construire plus de parcs relais dans l'hypercentre de Lyon, la congestion automobile sera nettement diminuée... Mais cette personne ne doit pas les fréquenter bien souvent, pour affirmer qu'ils sont peu fréquentés...

Voiture, quand tu nous tiens... Sans toi, on ne peut plus vivre.


"Meyzieu Gare - T3", un parc relais à 20 minutes de la Part Dieu, fort peu utilisé en effet...

L'équipe de Lyon en Lignes

Additional information