Et la 23 s'en est allé…

...Sans tambour ni trompette, comme c'est maintenant une tradition à Lyon, on efface l'histoire avec un simple autocollant. Le 28 août 2016 aura vu le dernier jour d'exploitation d'une ligne historique du réseau lyonnais: la numéro 23 (plus connue pour les non initiés par le terme marketingo-commercial C23). Mais rassurez-vous grâce au détour touristique de plusieurs lignes du secteur (C7, C25 et 26), les habitués de la 23 n'y verront que du feu !




Sans reprendre l'historique de notre très regretté Boblyon que vous pouvez retrouver dans le dossier du mag n°33 voici les dates principales qui ont marqué l'histoire de cette ligne :

- Création en 1889 d'une ligne de tramway à vapeur avec écartement métrique entre le Pont Lafayette R.G. et le cimetière de la Guillotière.


- 1952 mise en service des autobus en remplacement des tramways.


 

 

 

 

 

 

 

 

- 1er octobre 1984 exploitation de la ligne par des trolleybus.

 

 

 

 

 

 

 

 


- 4 janvier 1998 suppression des trolleybus suite aux travaux du tramway


 

 

 

 

 

 

 

 

- 29 août 2016 à 0h36, le Citelis 3809 rentre pour la dernière fois au dépôt des Pins avec sa girouette 23...

 

  



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On notera également une page qui se tourne, un peu moins tragique celle là quoique… avec la ligne C37 (heu pardonnez moi, cette ligne 37 qui est dans le top 15 des lignes les plus fréquentées du réseau ne fait pas partie des lignes majeures) qui voit son parcours réduit de Part Dieu à Charpennes sous prétexte que cette portion est bien desservie par les modes lourds…

Si l'on ne peut nier le fait que la 37 voit sa charge s'évacuer à Charpennes au profit du métro en direction de la Part Dieu paradoxalement, les bus sont souvent assez chargés au départ de la Gare et pour cause, l'itinéraire est plus rapide direction Vaulx en Velin puisque la 37 n'est pas obligée de faire des zigzags dans le 6e arrondissement. Et oui la 37 n'avait "pas le droit" d'emprunter l'itinéraire des "grands" avec le couloir à contre sens aménagé pour les lignes C1, C2 et C6. Les vaudais n'ont qu'a aller chercher leur 37 au bout du monde !

Non content d'imposer une rupture de charge sur le trajet Part Dieu - Vaulx en Velin, il faudra être équipé d'un GPS pour trouver le terminus Charpennes éloigné de la 37 qui se trouvera avenue Thiers après les arrêts du C1, C2, 27 et 70 soit à plus de 200m de la station de métro ! Peu importe, les usagers de la 37 étant des captifs, ils s'adapteront vite !

Il est loin le temps d'Atoubus 1.0 des belles promesses. Nous aurons certainement l'occasion prochainement de faire un bilan de cet Atoubus version 3.0


Merci de ne pas tenir compte du sarcasme de l'auteur de cet article !
L'équipe de Lyon en Lignes
 

 

Additional information