Autobus /Autocar électrique

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
Patafix
Passager
Messages : 3870
Inscription : 08 Oct 2006, 19:34:33
Localisation : Europe

Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Patafix » 02 Juin 2019, 13:15:23

Salut,

N'ayant pas trouvé de sujet spécifique avec la fonction 'rechercher' du forum, je crée ce nouveau topic avec l'article suivant:

Automobile propre a écrit :Après les Kona et Ioniq électriques, Hyundai se lance dans l'autobus zéro émission. Le constructeur coréen a dévoilé un modèle à impériale équipé d'une batterie de 384 kWh rechargeable à très grande vitesse.

Avec ses performances impressionnantes, il pourrait faire un carton auprès des opérateurs de transport public. Doté d’une batterie polymère de 384 kWh refroidie par eau, le bus à impériale électrique dévoilé par Hyundai peut parcourir 300 km. Long de 12,99 m et haut de 3,99 m, il embarque jusqu’à 70 passagers sans bruits ni émissions polluantes. L’autobus se démarque par sa capacité de recharge ultra-rapide à 350 kW : branché sur une borne adéquate il nécessite seulement 1h12 pour faire le plein. Il dispose d’un moteur principal de 240 kW (326 ch) combiné à un second moteur destiné à « minimiser les pertes d’électricité ».

Le véhicule est également équipé de systèmes de sécurité comme le « forward collision avoidance assist » (FCA) qui permet de détecter une collision et activer le freinage automatiquement en conséquence. Le confort est amélioré par un plancher bas accessible aux personnes à mobilité réduite, de suspensions indépendantes et d’un système d’assistance « vehicle dynamic control » (VDC). Hyundai a profité de l’événement « Land, Infrastructure and Transport Technology Fair » le 28 mai pour présenter son bus. Le constructeur a affirmé qu’il travaillait depuis 18 mois sur le projet.


Image

Source, article et photos: https://www.automobile-propre.com/breve ... lectrique/

L'idéal (d'un point de vue exploitation) serait de pouvoir pousser l'autonomie à 04h30 réelle de conduite continue sur autoroute pour pouvoir coller à la RSE. Là, oui, ce serait vraiment intéressant pour les opérateurs type Flixbus.
Ma Toyota mon Karosa est fantastique !
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12597
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar BBArchi » 02 Juin 2019, 17:54:43

Ce qui serait cool, c'est que la batterie puisse être permutée avec une chargée à bloc, et la recharge se faire avec un système de dock.
Pendant le temps d'immobilisation (à planifier aussi en fonction) des pauses obligatoires, la permutation permettrait de s'affranchir des limites de la batterie...
J'imagine que cela a été déjà envisagé et testé... ::)

Par contre, si l'outil fait le bruit d'un Cristallis, au hasard comme dans la montée de la Duchère... no way ! :o
Se taper 300/400 kms dedans... :crazy2: :buck2:

Et sinon, tu saurais s'il y en a en France, que l'on pourrait tester avec Lyon en lignes sur un aller retour Lyon <> Villard de Lans, histoire de voir toutes les configurations de parcours ? :angel:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Doktor Villamos
Passager
Messages : 331
Inscription : 14 Sep 2006, 17:16:13

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Doktor Villamos » 03 Juin 2019, 13:43:30

Il y a une ligne d'autocar électrique entre Laval et Craon, ça fonctionne plutôt bien...
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 826
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Airbus » 04 Juin 2019, 10:20:44

Les constructeurs chinois Yutong et le principal BYD fabriquent déjà des milliers d'autobus et autocars électriques par an. Transdev a testé ces véhicules Yutong sur les lignes régionales du sud et sur la ligne de Novalaise à Chambéry. En région Centre, le réseau REMI a également testé ces véhicules.
L'autonomie, même poussée jusqu'à 300 km est encore un vrai handicap, car celà limite l'exploitation sur une ligne de distance avoisinant les 100 km aller, à un seul aller-retour par jour.
Ce n'est pas encore compatible avec l'exploitation d'un autocar qui est bien souvent aussi multi usages dans une même journée. Du matin au soir, un car peut faire, un service scolaire le matin, un aller-retour en ligne, une desserte de piscine et un autre aller-retour en ligne en fin de journée. Le kilométrage dépasse fréquemment les 300 km.
Ce type de matériel avec cette autonomie pourrait en revanche bien convenir à terme relativement rapproché, à des autocars dédiés exclusivement au transport scolaire car le kilométrage quotidien est par contre nettement inférieur à 300 km.
Mais, la contrainte qui n'est dès lors plus technique devient économique, car les finances de nos collectivités territoriales risquent de ne pas supporter le renchérissement important du coût du transport scolaire. Rappelons d'ailleurs, ici, que les circuits de transports scolaires font en général l'objet de marchés publics pour lesquels le prix de revient compte au niveau de 60 à 70 pour cent ! Cherchez l'erreur !
nanar
Passager
Messages : 8797
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar nanar » 04 Juin 2019, 10:45:36

Salut

Le modèle Hyundai au dessus, c'est plutôt présenté comme un autobus ... donc urbain.
Dans le cas particulier de Lyon, il y a tellement de passages inférieurs à 4,00 m que les deux ponts seraient peu utilisables.

Mais pour conquérir le marché de Hong Kong **, ça pourrait faire ... en mettant les portes à gauche.

** (un très gros marché : https://www.skyscrapercity.com/showpost ... count=1721 )

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4441
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar amaury » 04 Juin 2019, 10:56:20

@Airbus : Vu ce qu'on fait payer aux parents (c'est même parfois gratuit...), on comprend que la collectivité veuillent économiser... mais même en gardant un critère prix à 60% ou 70%, elle pourrait très bien imposer une technologie ou un seuil maximal d'émissions, non pas en tant que critère mais en tant que condition à remplir pour pouvoir présenter une offre recevable.

Et elle pourrait aussi devenir propriétaire du matériel ! Historiquement, il n'y avait pas forcément trop de différence entre un car de "voyage" (sortie courte) et un car scolaire. Aujourd'hui, l'un et l'autre ne sont peut-être plus les mêmes et d'autant si les cars qui assurent les services scolaires doivent aussi faire des services réguliers où on demande (ou va demander progressivement) : la livrée du réseau, des girouettes, un équipement de billettique, un équipement permettant de générer de l'information temps réel aux usagers, les annonces sonores, éventuellement le système de déclenchement des feux... Je vois difficilement un autocariste faire autrement qu'avoir une flotte dédiée à cet usage. Si les synergies sont limitées, la question de la propriété peut être posée...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 826
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Airbus » 04 Juin 2019, 11:15:36

Merci de me rappeler que le transport scolaire est "parfois gratuit", je ne savais pas !!!!
Ensuite, quand une collectivité impose des critères de prix incontournables et à fort coefficients, c'est précisément parce qu'elle dispose d'un budget réduit. Or, le coût actuel d'un autocar électrique est à peu près le double par rapport à un car Diesel. C'est vrai aujourd'hui, ce sera peut-être moins vrai demain, c'est toutefois une composante importante du prix de revient, et donc du prix de vente d'un circuit de transport scolaire.
La question est donc, de quelles ressources supplémentaires les collectivités pourraient elles bénéficier demain si elles voulaient mettre en place des transports scolaires "propres" ?
Je répte que le transport scolaire, outre cette contrainte économique forte est un domaine où l'exploitation électrique est possible très rapidement. Il y a, en France, des milliers de cars (Recreo et autres de même nature) à remplacer dans les prochaines années.

Ensuite, il y a plusieurs dizaines d'années que les réseaux de transport interurbain arborent une livrée choisie par l'AOT départementale ou régionale. Cela n'empêche pas les autocaristes exploitants d'avoir ça et là, des véhicules mixtes capables d'assurer des missions tantôt occasionnelles, tantôt régulières.
Par ailleurs, il n'est pas rare aussi d'avoir des cars aux couleurs d'une AOT, réutilisés sur une ligne d'une autre AOT. On retrouve ceci sur des lignes départementales avec, parfois des cars aux couleurs AuRA.
L'information dynamique à bord est paramétrée par l'exploitant, comme tout ce qui concerne l'annexed 11 en termes d'info voyageurs, et un autocar peut très bien "connaître" plusieurs plans de ligne différents.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4441
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar amaury » 04 Juin 2019, 12:44:46

Quand tu as évoqué les 60/70%, je croyais que tu voulais dire que ces critères ne permettaient pas, en tant que tels, d'amener à retenir des véhicules électriques. Je n'avais pas compris que tu t'en servais d'exemple pour illustrer le fait que les collectivités n'ont pas de budgets suffisants. Là dessus, on est bien d'accord. Et si je parlais de la gratuité, ce n'était pas pour te "rappeler" quelque chose (lorsque j'écris sur un forum, même lorsque j'indique @xxxxx, je pense à ceux qui vont nous lire et qui ne connaissent pas forcément le sujet aussi bien que nous) mais, moi aussi, pour appuyer le fait que ce service est d'autant plus coûteux pour la collectivité qu'il est proche (voire complètement) une dépense sèche pour la collectivité. On est donc apparemment d'accord sur le sujet.

Pour la deuxième partie, je voulais partager une impression. Je pense que les autorités organisatrices (AO) vont être de plus en plus regardantes sur la visibilité et la lisibilité de leurs services. C'est lié en partie, je pense, au contexte où, comme on l'évoque, les moyens manquent. Puisqu'il faut faire plus avec autant (voire moins), il devient impératif de chercher à valoriser tout ce qui est fait. Vous (forumeurs) aurez peut-être remarqué que la Région Auvergne-Rhône-Alpes met des plaques partout (on n'en voit pas seulement sur les établissements publics ou privés mais même à l'entrée de certaines villes !). Ou encore qu'elle a choisi une livrée identique pour tous les cars ex-départementaux dont elle est devenue l'AO et ceux qui effectuent des services TER et donc soumis à une tarification différente... C'est un cas extrême mais j'ai l'impression qu'il traduit une tendance à vouloir montrer qu'on agit. Il sera probablement de moins en moins accepté de voir un car habillé "Aura" sur un autre réseau. Et pour les autres équipements, s'ils sont considérés comme indispensables pour le service directement (ex. girouette, annonces sonores pour l'accessibilité...) ou indirectement (position du véhicule pour me temps réel), les autocaristes auront un parc de véhicules équipés en surnombre. Mais tu as raison, ils pourront servir probablement à d'autres services comme des renforts scolaires ou des services "privés" (sortie piscine / sport, etc.). Ces éventuelles synergies vont effectivement rester.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Doktor Villamos
Passager
Messages : 331
Inscription : 14 Sep 2006, 17:16:13

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Doktor Villamos » 04 Juin 2019, 12:57:53

Airbus a écrit :

Ce type de matériel avec cette autonomie pourrait en revanche bien convenir à terme relativement rapproché, à des autocars dédiés exclusivement au transport scolaire car le kilométrage quotidien est par contre nettement inférieur à 300 km.

Tu ne peux pas généraliser et "dédier exclusivement au transport scolaire car le kilométrage quotidien est par contre nettement inférieur à 300 km."
J'ai cité le cas de la ligne Laval Craon 33km, le car électrique effectue plusieurs AR et de l'aveu de tous c'est un succès.
Bien évidemment l'exploitant exploite d'autres lignes plus longues, qu'il s'est bien gardé d'exploiter en électrique.
On est bien d'accord que Lyon Marseille en car électrique, ça le fait pas !
Mais sur une ligne courte, oui, le car électrique est possible.
Par ailleurs, une recharge rapide à 80% en 30 minutes est possible, et des endroits où un car stationne plus de 30 minutes avant de repartir dans l'autre sens, ce n'est pas rare !
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 826
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Airbus » 05 Juin 2019, 11:50:04

Pui OK @Amaury, nous sommes d'accord. La livrée des véhicules est importante en termes d'image pour la Collectivité. Mais la "réutilisation" possible pour un exploitant est tout aussi intéressante pour cette même Collectivité quand elle lui permet de réduire souvent sensiblement le coût qui lui revient. La pratique est tellement courante dans la profession que les transporteurs ont adopté un diminutif bien connu en parlant de "Réut". A mon sens, en ces périodes de vaches maigres budgétaires, ça risque de perdurer encore !

Par ailleurs, pour répondre à @DoKtor Villamos, il est clair qu'un autocar électrique peut assurer des missions de lignes régulières. Mais, je voulais dire que dans les parcs interurbains, il y a des dizaines d'autocars affectés exclusivement au transport scolaire 180 jours par an, et dont le kilométrage quotidien est très nettement inférieur à 300. Cette partie non négligeable des parcs pourrait être transformée en électrique, si et -seulement si, les Collectivités avaient les moyens de payer plus cher le transport scolaire.
Une aide de l'Etat pourrait peut-être s'envisager (?), l'impact médiatique serait alors considérable car chaque jour, les autocars scolaires transportent en France plusieurs millions d'élèves.
Avatar de l’utilisateur
Doktor Villamos
Passager
Messages : 331
Inscription : 14 Sep 2006, 17:16:13

Re: Autobus /Autocar électrique

Message non lupar Doktor Villamos » 07 Juin 2019, 10:26:57

Airbus a écrit :Pui OK @Amaury, nous sommes d'accord. La livrée des véhicules est importante en termes d'image pour la Collectivité. Mais la "réutilisation" possible pour un exploitant est tout aussi intéressante pour cette même Collectivité quand elle lui permet de réduire souvent sensiblement le coût qui lui revient. La pratique est tellement courante dans la profession que les transporteurs ont adopté un diminutif bien connu en parlant de "Réut". A mon sens, en ces périodes de vaches maigres budgétaires, ça risque de perdurer encore !

Par ailleurs, pour répondre à @DoKtor Villamos, il est clair qu'un autocar électrique peut assurer des missions de lignes régulières. Mais, je voulais dire que dans les parcs interurbains, il y a des dizaines d'autocars affectés exclusivement au transport scolaire 180 jours par an, et dont le kilométrage quotidien est très nettement inférieur à 300. Cette partie non négligeable des parcs pourrait être transformée en électrique, si et -seulement si, les Collectivités avaient les moyens de payer plus cher le transport scolaire.
Une aide de l'Etat pourrait peut-être s'envisager (?), l'impact médiatique serait alors considérable car chaque jour, les autocars scolaires transportent en France plusieurs millions d'élèves.

Sans doute, Airbus, mais comme tu viens de le souligner le kilométrage des services scolaires est très faible.
L’électrification, c’est un investissement, avec un retour sur investissement : un véhicule cher à l’achat mais 7 fois moins couteux en énergie.

Donc l’équation gagnante pour le bus car/ électrique c’est de le faire rouler au maximum possible par journée de service, tout en évitant la panne seiche !
En revanche, dans une dizaine d'années lorsque tu auras des bus électriques encore en très bon état mais avec une batterie ayant perdu 50 % de sa capacité, le transport scolaire sera parfait pour ces bus à la préretraite, en service doux ! ;)

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], totoche, UTTCL et 35 invités