Aéroport

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 19 Mars 2013, 10:06:41

Oui bien sûr, sans oublier une importante gare routière également qui arrose tout le secteur transfrontalier.
Avatar de l’utilisateur
Lyonrail
Passager
Messages : 726
Inscription : 22 Nov 2004, 10:31:05
Localisation : Villars Les Dombes
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar Lyonrail » 19 Mars 2013, 10:59:26

Un aéroport VRAIMENT desservi par tous les types de TC, en somme tout le contraire de chez nous ::)
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 19 Mars 2013, 13:40:14

Vi.

En fait, un aéroport, quoi. ;D

Et p'us y'a du monde, p'us y'a des n'avions, et p'us y'a des 'tites gouttes de kérosène en suspension dans l'air local... respiré par tout l'monde, y compris par ceux qui ne prennent que très rarement les beaux navions.
Mais ça, c'est pas pareil que les particules fines, s'pas ? ne polluent pas du tout, les 'tites gouttes en question... ;)

Au fait, la part principale de trafic de l'aéroport de Genève est bien la correspondance inter-vols, non ? ???
Donc des voyageurs qui ne sortent pas (ou peu) de l'aérogare... ::)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 20 Mars 2013, 19:25:47

Lyonrail a écrit :Un aéroport VRAIMENT desservi par tous les types de TC, en somme tout le contraire de chez nous ::)


Ce n'est pas vraiment le contraire de Lyon Saint-Exupéry qui dispose, rappelons-le, d'une gare TGV, d'une liaison avec le centre de Lyon par tramway express, et d'une importante gare routière pour les lignes NASA, et oui, la NASA est à Lyon !
(NASA = Navettes Aéroport Stations Alpines).
Certes il manque des lignes de surface classiques TCL et des lignes TER, mais c'est mieux qu'ailleurs en France :

A Nice, l'aéroport est quasi dans la ville au bout de la promenade des Anglais, il est desservi par le réseau urbain et par plusieurs liaisons routières vers toute la Côte d'Azur, mais il n'y a pas de desserte ferroviaire (la ligne n'est pourtant pas très loin, mais ... ). Le tramway niçois qui circulera bientôt sur la promenade sera sans doute prolongé à terme jusqu'à l'aéroport.

A Marseille, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Montpellier, Lille etc. = pas de train, pas de tram, seule une desserte routière avec le centre de la ville.

A Paris-Orly, on a Orlyval qui relie Orly à Antony, puis correspondance avec le RER B, on a aussi Orlybus assez pratique et un certain nombre de lignes OPtile et les Cars Air France.
A Paris CDG, on a Roissybus, les Cars Air France, une gare TGV, le RER B, et une importante gare routière régionale, mais beaucoup de gens réclament un transport plus rapide et plus confortable entre Paris-Centre et Roissy.

Pour répondre à BBArchi, le trafic de l'aéroport de Genève est très majoritairement constitué de passagers ayant leur origine ou leur destination à Genève et dans sa région. Il y a une assez forte saisonnalité hivernale due aux sports d'hiver car c'est une porte d'accès considérable (hélas pour LYS) aux stations de Haute-Savoie et de Savoie (Tarentaise, notamment).
Le trafic de Genève est porté en proportion importante par les low cost, et en particulier par Easy Jet qui y a installé une base d'exploitation plus importante que la lyonnaise, même si cette dernière conserve toutefois le mérite d'exister.

La proportion de transit à GVA est nettement moindre qu'à Zurich qui joue une rôle important de hub pour Swiss avec de nombreuses connections vers l'Europe de l'Est, le moyen-orient et l'Asie.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 29 Mars 2013, 23:17:10

leprogres.fr, 29 mars
Accident à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry : un avion sort de la piste

Un avion A321 avec 182 personnes est sorti de piste vendredi soir à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Tout l’activité aérienne est actuellement stoppée.

Selon nos premières informations, il n’y aurait aucun blessé.
Tous les avions à destination de l'aéroport ont été détournés.

Les circonstances de l'accident ne sont pas encore déterminées. L'appareil se serait embourbé.

Sur twitter des passagers bloqués dans les avions au sol patientent et conversent entre eux pour trouver des informations

Source http://www.leprogres.fr/actualite/2013/ ... t-de-piste
Avatar de l’utilisateur
Cyril
Passager
Messages : 120
Inscription : 20 Sep 2012, 12:44:20
Localisation : Saint-Priest

Re: Aéroport

Message non lupar Cyril » 30 Mars 2013, 02:14:31

...
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 30 Mars 2013, 11:33:38

leprogres.fr, 30 mars
Lyon/Saint-Exupéry : retour à la normale après la sortie de piste d’un A321

Le trafic aérien à l’aéroport de Lyon/Saint-Exupéry est revenu à la normale samedi matin après avoir été bloqué vendredi soir à cause de la sortie de piste d’un A321 lors de l’atterrissage, qui n’a pas fait de blessés

Le trafic aérien avait été totalement suspendu après l’accident, avant de reprendre progressivement avant minuit.

«Suite à la sortie de piste de l’avion A321 de la compagnie Air Méditerranée, les pistes de l’aéroport Lyon/Saint-Exupéry ont été fermées un peu plus de 2 heures, jusqu’à 23H18» vendredi, a indiqué l’aéroport samedi.

Les vols en attente ont repris «dès la réouverture des installations avec un retard de 40 minutes à 2 heures 30. Huit vols ont été déroutés sur Genève, Marseille et Clermont-Ferrand pour revenir se poser vers 00H00 à Lyon, 8 vols ont été annulés».

Les 181 passagers de l’A321, dont 7 membres d’équipage, avaient été évacués de l’avion indemnes vers 22H00.

L’A321 avait décollé de Dakar (Sénégal) et effectué une escale à Agadir (Maroc) pour prendre de l’essence vendredi.

L’accident s’est produit au moment de l’atterrissage sur une des deux pistes de l’aéroport lyonnais. Pour une raison encore inconnue, l’Airbus est «allé au-delà du seuil de la piste sur environ 300 mètres», selon le préfet délégué à la défense et à la sécurité, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts. L’avion s’est ensuite retrouvé embourbé sur un terrain détrempé.

La Gendarmerie des transports aériens (GTA) et le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), chargés de l’enquête, ont commencé à entendre les membres de l’équipage.

Source http://www.leprogres.fr/rhone/2013/03/3 ... -d-un-a321
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 30 Mars 2013, 15:03:24

Pas de blessé. Donc on peut esquisser un sourire...

Une info et une photo... de COBUS3000 ! ;D
http://www.20minutes.fr/lyon/1128479-20 ... orairement

Image

ACCIDENT – Un A321 d'Air Méditerranée avec 182 personnes à bord s'est embourbé...
L'information nous a été signalée par Sylvain D., un lecteur qui se trouvait à bord: un avion de la compagnie Air Méditerranée opéré par sa filiale grecque Hermes est sorti de la piste lors de l'atterrissage, vendredi soir, à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Le vol ML7817, avec 182 personnes à bord, était en provenance de Dakar et avait fait une escale à Agadir pour faire le plein.

Selon Sylvain, il n'y a pas de blessés et tous les passagers ont pu être transportés par autobus. Il raconte l'incident depuis le début: «L'escale à Agadir n'était pas prévue. On nous a dit qu'il fallait refaire le plein à cause de la météo. Lors de l'atterrissage, il y a eu des signes avant-coureurs: l'avion a fait un petit zig-zag inhabituel avant de s'arrêter. Nous sommes repartis environ 20 minutes plus tard. A Lyon, l'avion a survolé la piste pendant très longtemps, très près du sol, sans se poser. Ensuite, on a senti les freins, on est partis à gauche, puis à droite, tout droit dans un champ, sans doute sur une centaine de mètres. On a alors senti le cramé et on a eu peur que ça prenne feu», raconte à 20 Minutes ce business-man qui prend souvent l'avion et n'avait «jamais connu» une telle mésaventure.

«Aucune info pendant 30 minutes»

«Personne n'a été blessé. On était juste très stressés. On n'a eu aucune info de l'équipage ou du pilote pendant 30 minutes. J'ai dû appeler l'aéroport pour savoir ce qu'il se passait. Les pompiers nous ont aidés à sortir un par un car le champ était gorgé d'eau. Un bus nous a emmenés au terminal mais nos bagages sont toujours dans l'avion», précise-t-il. Selon lui, l'avion «avait l'air vieux, l'équipage grec parlait à peine français et très mal anglais». Il lui semble «peu probable» qu'un contrôle technique ait eu lieu lors de l'escale à Agadir, malgré un premier atterrissage jugé agité par les passagers.

Une enquête devrait permettre d'en savoir plus. Comme le soulignent des lecteurs, une escale à Agadir est courante pour un vol en provenance de Dakar, parfois un peu juste en carburant. Et l'avion, mis en service il y a 16 ans, est exactement dans la moyenne des grandes flottes internationales.



P.B.
Reprise du trafic samedi matin

Lyon-Saint-Exupéry a été fermé dans la foulée. Une vingtaine de vols qui devaient arriver entre 22h et minuit ont été déroutés ou annulés. Des vols au départ de Lyon sont restés cloués au sol plus d'une heure. Les passagers ont passé le temps sur Twitter.

Accident à saint Exupéry #aéroport fermé une heure #lyon #avion bloqués 1h minimum sans pouvoir décoller twitter.com/Doky_Homonculi…

— Monkey D. Doky (@Doky_Homonculi) March 29, 2013

Des vols prévus au départ de Lyon pour Francfort et Zurich à 6h35 et 7h05 sont annulés car les avions n'ont pas pu atterrir vendredi soir. D'autres pour Bruxelles, Londres, Amsterdam et d'autres villes sont maintenus.

>> Pour se renseigner, le numéro de St-Exupéry: 0.826.800.826 ou le site ici : http://www.lyonaeroports.com/fre/Accuei ... temps-reel




J'adore le titre : un avion qui s'embourbe... ::) ça fait plus aérodrome de rase campagne betteravière qu'aéroport international... :laugh:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9651
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar nanar » 30 Mars 2013, 16:15:43

Salut

Airbus a écrit :Pour répondre à BBArchi, le trafic de l'aéroport de Genève est très majoritairement constitué de passagers ayant leur origine ou leur destination à Genève et dans sa région. Il y a une assez forte saisonnalité hivernale due aux sports d'hiver car c'est une porte d'accès considérable (hélas pour LYS) aux stations de Haute-Savoie et de Savoie (Tarentaise, notamment).....

Disons que grâce aux trains sous l'aérogare, et du fait de la taille de la Suisse, la "Région de Genève", c'est tout le sud du pays.

A+
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 30 Mars 2013, 18:18:45

nanar a écrit :Disons que grâce aux trains sous l'aérogare, et du fait de la taille de la Suisse, la "Région de Genève", c'est tout le sud du pays.

Le sud de la Suisse c'est le Tessin. Je doute que les Tessinois viennent en masse prendre l'avion à Cointrin.

Cointrin capte la clientèle de l'Ouest de la Suisse, c'est-à-dire la Suisse romande.
nanar
Passager
Messages : 9651
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar nanar » 30 Mars 2013, 19:02:14

Tu chipotes :) Tout ce qui se trouve sous une ligne passant par Fribourg et Brig est orienté (sur le plan aéroport international) vers Genève. Disons que c'est le sud ouest.
L'ouest de la Suisse, c'est tout ce qui est ... à gauche de Bern
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 07 Avr 2013, 14:19:24

lyoncapitale.fr, 4 avril
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry veut jouer dans la cour des grands

C’est le moment du bilan 2012 pour l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Si le constat est plutôt mitigé au niveau du trafic des passagers il se révèle plus satisfaisant au niveau de l’amélioration des services. Avec 14 lignes qui s’ouvriront au printemps et en été, Lyon Saint-Exupéry se tourne résolument vers l’international.

En 2012, ce sont près de 8 millions et demi de passagers qui ont transité par l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, cela représente une augmentation de 0,2% par rapport à 2011. Cette croissance, qui était encore, l’année précédente, de l’ordre des 5%, met en évidence le ralentissement de l’évolution du trafic passager. Une stagnation même.

Une stratégie a donc été mise en place. Sur le long terme, l’ambition de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry est d’approcher les 11 millions de passagers à l’horizon 2016. Pour y parvenir, en 2013, ce sont les lignes moyen-courriers qui seront renforcées. Ainsi, en fin d’année dernière, une ligne vers Dubaï opérée par Emirates a été mise en place. Cette nouvelle liaison permet de développer l’accès sur le Moyen Orient, l’extrême Orient ou l’Océan Indien.

Onze nouvelles lignes régulières ont été ouvertes en 2012, principalement du moyen-courrier avec Barcelone, Budapest ou Palerme, entre autres, mais également des destinations plus lointaines comme la République Dominicaine. Quatorze liaisons supplémentaires seront proposées aux voyageurs dans les mois qui viennent. Parmi celles-ci, Athènes avec Aegan, Dubrovnik avec EasyJet ou Reykjavik avec Wow Air. Toujours dans le but d’étendre son offre, l’aéroport prospecte en Russie et en Scandinavie.

L’Amérique du Nord et l’Asie pour bientôt ?
Cette politique qui vise à renforcer les vols moyen-courriers, que ce soit avec des compagnies classiques ou low-cost, permettra à l’aéroport d’attirer plus de voyageurs. Avec un plus grand trafic de passagers, l’aéroport pourrait alors proposer des liaisons long-courriers à destination de l’Amérique du Nord et de l’Asie. Les précédentes tentatives pour raccrocher directement Lyon aux plus grandes villes du monde ont pour l'instant toujours été un échec, à l'instar de la ligne Lyon-New York. Avec ces lignes fortes, Lyon Saint-Exupéry pourrait alors espérer rivaliser avec les grands aéroports européens et gagner quelques points dans sa bataille qui l'oppose à l'aéroport de Genève.

D'autant que, malgré le ralentissement de la progression du trafic passager pour l’année 2012, le désendettement de l’entreprise se poursuit. Alors qu’il représentait 139 millions d’euros en 2007, il est passé à 89 millions d’euros en 2012, soit une diminution de plus de 40%.

Source http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univ ... des-grands
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Avr 2013, 23:41:46

ATS et rts.ch, 22 avril
L'aéroport de Genève est un des plus dynamiques d'Europe

Le taux de croissance de l'aéroport de Genève est bien supérieur à celui enregistré dans les autres aéroports d'Europe.
L'aéroport de Genève a vécu une année 2012 faste avec une hausse de 5,9% du nombre de passagers par rapport à l'année précédente.

Le nombre de passagers fréquentant l'aéroport de Genève ne cesse de croître. En 2012, 13,9 millions de personnes ont transité par la plateforme aéroportuaire du bout du lac. Et les premiers chiffres de 2013, avec une progression de 4,2%, confirment la tendance.

Une hausse de 5,9%
Par rapport à 2011, le nombre de passagers a augmenté de 5,9%, a indiqué lundi le directeur général de Genève Aéroport, Robert Deillon. Ce taux de croissance est bien supérieur à celui enregistré dans les autres aéroports d'Europe. Même en Suisse, Genève fait exception.

EasyJet, compagnie numéro un
EasyJet continue d'être la compagnie numéro un sur le tarmac genevois, avec 5,3 millions de passagers transportés l'an dernier, soit une hausse de 10,8% en une année.

Swiss lui emboîte le pas avec un peu plus de 2 millions de passagers.

Les autres compagnies affichent toutes moins d'un million de passagers à leur actif.

Une hausse qui implique des aménagements
Le défi pour Genève Aéroport est maintenant de parvenir à absorber ce nombre de plus en plus élevé de voyageurs.

Comme la construction d'une deuxième piste est inimaginable, les responsables envisagent d'autres solutions.

"Il nous reste de la marge pour améliorer les mouvements d'avions sur une piste", a noté le directeur général de Genève Aéroport Robert Deillon.

Dans ce domaine, d'autres aéroports font mieux, a ajouté le directeur général de Genève Aéroport.

La technologie devrait aussi permettre, à l'avenir, de réduire la distance entre les vols, et donc d'améliorer l'utilisation de la piste unique.

124 destinations depuis Cointrin
Genève Aéroport permet aujourd'hui de s'envoler pour 124 destinations.

L'établissement compte 28 liaisons hebdomadaires avec l'Amérique du Nord et des liaisons quotidiennes avec des Émirats du golfe Persique.

Le réseau sera complété le 7 mai par une nouvelle liaison Genève-Pékin, opérée par Air China.

Source http://www.rts.ch/info/regions/geneve/4 ... urope.html

La destination la plus prisée est Londres avec 2,1M de passagers (soit 5753 par jour). Cette destination n'est évidemment pas soumise à la concurrence du TGV.

La seconde destination la plus prisée est l'Île-de-France avec 932000 passagers (soit 2553 par jour). Cette destination est fortement concurrencé par le TGV Lyria et 9AR entre Cornavin et la gare de Lyon.

La troisième destination la plus prisée est Madrid avec 639000 passagers (soit 1751 par jour). Cette destination devrait être soumise à une concurrence marginale du TGV à compter de 2014.

Les reportages de la RTS
http://www.rts.ch/video/info/journal-19 ... laire.html
http://www.rts.ch/video/info/journal-19 ... urich.html
http://www.rts.ch/video/info/journal-19 ... oi-ge.html

Le trafic à Kloten a progressé de 1,9% en 2012 avec 24,8 millions de passagers.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 27 Avr 2013, 16:47:08

Le Courrier, 24 avril
Taxe passager : Genève trop attractive ?

AÉROPORT DE GENÈVE • Avec une redevance de 21,35 francs par billet, l’aéroport de Cointrin est très attractif pour les compagnies low cost.

La fréquentation de l’aéroport de Genève a battu tous les records en 2012, avec près de 14 millions de passagers et un chiffre d’affaires de 364 millions de francs suisses. Une hausse de fréquentation de 5,9% et une compétitivité à toute épreuve qui s’explique, entre autres, par des taxes d’aéroport parmi les plus basses d’Europe.
A 21,35 francs par passager, la redevance genevoise est, selon nos calculs, derrière celle de l’aéroport de Zürich-Kloten (41,40 francs), d’Heathrow à Londres (60 francs pour un vol européen), de Paris-Orly (36,60 francs), de Stuttgart (30,10 francs) et, d’une taille comparable, de Nice (31,21 francs) ou Lyon (32,53 francs).

Impact environnemental
Bertrand Stämpfli, attaché de presse de l’aéroport de Genève l’admet aisément : «Même si tous les pays ne calculent pas leurs redevances de la même manière, nous restons attractifs face au reste de l’Europe.» Des taxes basses qui séduisent évidemment les compagnies low cost. En 2012, EasyJet représentait ainsi près de 40% du trafic aérien au départ de Genève.
Une situation dénoncée par l’association écologiste Noé 21 : «Les compagnies low cost ont créé un marché de vols de loisirs opportunistes, dont l’impact environnemental est énorme», insiste Jérôme Strobel, physicien. «Le problème, renchérit Philippe de Rougemont, coordinateur de l’association, c’est qu’avec des taxes aussi basses, le train n’est pas concurrentiel par rapport à l’avion. D’autant plus que le kérosène, par accord international, n’est pas taxé. C’est de la concurrence déloyale.»
«Ce débat sur les «nouveaux voyageurs», engendrés par l’apparition des low cost, est ancien. Je le trouve très caricatural. Le low cost a certes créé des nouveaux passagers et on ne voyage plus comme avant, mais EasyJet utilise des avions neufs et moins polluants. Leur présence, couplée à notre taxe genevoise sur les appareils les plus anciens, a contribué au rajeunissement de la flotte», affirme Bertrand Stämpfli.

Viser les petites distances
A l’heure où les Verts proposent de réduire les tarifs des CFF pour rendre la mobilité douce plus attractive, Philippe de Rougemont enfonce le clou : «Ce n’est certes pas le seul levier mais la taxe passager est trop basse. Paradoxalement, je pense qu’il faut l’augmenter principalement sur les plus petites distances, là où des moyens de transport alternatifs sont disponibles. Pas de demi-mesure, s’il faut taxer les billets à hauteur de 200 ou 250 francs pour que le train soit attractif, allons-y !»
Fabienne Fischer, ancienne présidente des Verts de la Ville de Genève et membre du conseil d’administration de l’aéroport, le concède : «Les efforts de l’aéroport en matière environnementale sont réels mais le problème est et sera toujours structurel. Les avancées qui sont faites, par exemple la pose de panneaux photovoltaïques, la préservation de la faune et de la flore autour des pistes, sont toujours contrecarrées par la croissance du trafic aérien.»

Source http://www.lecourrier.ch/108020/taxe_pa ... attractive
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 29 Avr 2013, 23:13:05

Le Pays, 27 avril
Deux liaisons aériennes par semaine entre Dole et Marrakech

Le premier vol à destination de Marrakech a décollé jeudi de l’aéroport Dole-Jura. Désormais, la compagnie aérienne Ryanair opère la liaison Dole-Marrakech en Boeing 737-800 d’une capacité de 189 sièges à raison de deux liaisons hebdomadaires. Entre le 25 avril et le 3 novembre, les horaires et jours de vols sont les suivants : les jeudis et dimanches, départ de Dole à 21h10, arrivée à Marrakech à 23h25 ; départ de Marrakech à 16h30 ; arrivée à Dole à 20h45. Renseignements complémentaires sur le site internet : www.aeroportdolejura.com et sur la page Facebook de l’aéroport. Les billets sont en vente sur le site de la compagnie aérienne : www.ryanair.com/fr

La Fnaut dénonce la concurrence déloyale entre l’avion et le TGV
Dans le cadre du débat en cours sur la transition énergétique, les associations de la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) de Franche-Comté, présidée par Jean-Claude Vuillemin, rappellent leur opposition au transport aérien de courte distance, lorsque celui-ci est en concurrence directe avec le rail. « C’est le cas dans le département du Jura où l’assemblée départementale a décidé en janvier dernier et à l’unanimité, la mise en place à titre expérimental, de deux liaisons aériennes subventionnées entre les aéroports de Dole-Tavaux et Paris-Orly », commente la Fnaut, qui n’est pas défavorable à l’utilisation des transports aériens longs courriers, voire moyen courrier, « à condition que ces derniers ne soient pas en concurrence directe avec le rail et non subventionnés. Nombre de nos adhérents franc-comtois ne sont pas hostiles aux liaisons proposées, mais il est force de constater que tous les ‘’vols low cost’’ au départ de l’aéroport de Dole-Tavaux ne fonctionnent qu’à grand renfort de subventions ». La FNAUT préconise ainsi « une taxation du prix du billet d’avion en concurrence frontale avec le TGV et la suppression des subventions directes ou indirectes aux compagnies à bas coût, ce qui rendrait obligatoirement plus intéressant l’utilisation du transport ferroviaire ».

Source http://www.lepays.fr/actualite/2013/04/ ... -marrakech

busetcar.com, 29 avril
Aéroport Bâle-Mulhouse : concertation tri-nationale pour le raccordement ferroviaire

La concertation publique concernant le projet de nouvelle liaison ferroviaire de l’aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg se tiendra du 6 mai au 20 juin 2013.

Le projet de raccordement ferroviaire avec l’aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg va franchir une nouvelle étape avec le lancement, du 6 mai au 20 juin 2013, du premier temps de la concertation publique. Cette concertation tri-nationale est conduite par les maîtres d’ouvrage Réseau Ferré de France et l’Aéroport de Bâle-Mulhouse, associés à la Région Alsace, autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux de voyageurs.

Elle est menée sous l’égide d’un garant, François Leblond, personnalité indépendante nommée par la Commission Nationale du Débat Public qui veille à la qualité des informations diffusées et à la qualité de la concertation.

Une alternative à la voiture
L’objet de la concertation est le projet de liaison directe par train (TER, TER 200 et S-Bahn) retenu par le comité de pilotage tri-national du 5 décembre 2011. Il est prévu la création d’une nouvelle gare implantée directement devant l’aérogare et d’une section de voie ferrée de 6 km en dérivation de la ligne existante Strasbourg-Mulhouse-Bâle.

Le projet d’accès direct en train à l’aéroport offrira aux passagers aériens et aux salariés de la zone d’emploi de l’EuroAirport une alternative efficace à la voiture, avec des temps de transport raccourcis et fiabilisés. L’horizon de réalisation visé est 2018-2020.

Source http://www.busetcar.com/actualites/actu ... erroviaire

AFP et rts.ch, 29 avril
Projet de liaison ferroviaire pour l'aéroport Bâle-Mulhouse

L'aéroport de Bâle-Mulhouse prévoit de se connecter aux réseaux ferroviaires français et suisse entre 2018 et 2020, un projet de 265 millions de francs au financement encore incertain.

L'Euroairport Bâle-Mulhouse et Réseau Ferré de France (RFF) engageront lundi 6 mai la concertation publique dans les territoires voisins français, suisse et allemand sur un projet de nouvelle liaison ferroviaire pour la desserte directe de l'aéroport, ont indiqué leurs représentants lors d'une conférence de presse.

Cette concertation, qui vise à recueillir l'avis du grand public, comprendra quatre réunions publiques jusqu'au 20 juin à Bâle, Mulhouse et Saint-Louis (France) et Lörrach (Allemagne), a précisé Luc Gaillet, directeur du projet à l'Euroairport.

Le raccordement ferroviaire nécessiterait la construction de 6 kilomètres de voies en dérivation de la ligne régulière Strasbourg-Bâle, pour acheminer une partie des trains régionaux français et suisses jusqu'à une nouvelle gare ferroviaire.

Troisième aéroport suisse
En 2012, l'Euroairport a transporté 5,35 millions de passagers, ce qui fait de lui le troisième aéroport suisse et le cinquième aéroport de province français.

Financement à trouver
Ce projet représente un coût de 220 millions d'euros (environ 265 millions de francs) et sa mise en service est visée entre 2018 et 2020, selon Luc Gaillet.

Son financement est toutefois loin d'être assuré à ce jour. Des promesses d'engagement ont été réunies pour un peu plus de 45 millions d'euros auprès de collectivités françaises, suisses et allemandes et de la Confédération, a souligné la direction de l'Euroairport.

Source http://www.rts.ch/info/regions/autres-c ... house.html

Le sujet diffusé dans le 19h30 sur RTS Un http://www.rts.ch/video/info/journal-19 ... ncais.html

On vise 6 trains par heure entre Bâle et l'aéroport pour une part modale du rail de 58% !
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 01 Mai 2013, 11:57:53

macommune.info, 30 avril
Aéroport de Dole : Reprise des vols Dole - Nice à partir du dimanche 2 juin 2013

La liaison Dole-Nice sera assurée par IGavion (compagnie aérienne polonaise SkyTaxi) à raison de 3 vols hebdomadaires les mardis, jeudis et dimanches. Billets à partir de 69€.

La liaison sera opérée en avion Saab 340 d’une capacité de 34 sièges la compagnie polonaise SkyTaxi présente sur le marché depuis près de 14 ans.

Les billets, à partir de 69 € TTC, sont en vente dès ce mardi 30 avril sur le site : www.igavion.fr

Horaires
Entre le 2 juin et le 27 octobre 2013, les horaires et jours de vols sont les suivants :
Les mardis, jeudis et dimanches
Départ de Dole : 14h30 - Arrivée à Nice : 15h50
Départ de Nice : 16h30 - Arrivée à Dole : 17h50

Un vol supplémentaire en juillet et août le vendredi :
Départ de Dole : 09h10 - Arrivée à Nice : 10h20
Départ de Nice : 16h30 - Arrivée à Dole : 17h50.

"Cette liaison permet à une grande partie de l’Est de la France de bénéficier d’un accès direct vers la Capitale de la Côte d’Azur" explique l'aéroport de Dole Jura dans son communiqué.

Source http://www.macommune.info/article/aerop ... 2013-83047

leprogres.fr, 1er mai
Reprise des liaisons aériennes Dole-Nice

A partir du 2 juin et jusqu'à fin octobre, la compagnie polonaise SkyTaxi assurera sous la marque IGavion, trois liaisons hebdomadaires entre l'aéroport Dole-Jura et la Côte d'Azur. Un 4e vol sera assuré en juillet et août.

Le 6 janvier dernier, la compagnie aérienne tchèque Danube Wings avait interrompu les vols Dole-Nice qu’elle proposait depuis mai 2012. L’aéroport Dole-Jura cherchait depuis une compagnie susceptible de reprendre ces liaisons avec la Côte-d’Azur.

A compter du 2 juin et jusqu’à fin octobre, ce sera la compagnie polonaise SkyTaxi, qui opérera sous la marque commerciale récemment déposée IGavion. Elle assurera à son tour cette ligne à raison de trois allers-retours hebdomadaires le mardi, jeudi et samedi, avec un Saab 340 de 34 places. En juillet et en août, un 4e vol s’effectuera le vendredi.

SkyTaxi pourrait être amenée à proposer d’autres destinations.

Les billets pour Nice sont d’ores-et-déjà en vente, à partir de 69 euros, sur le site de la compagnie.

Source http://www.leprogres.fr/jura/2013/05/01 ... -dole-nice
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 07 Mai 2013, 21:18:41

lessorsavoyard.fr, 7 mai
Genève : une liaison avec Pékin sans escale avec dix heures de vol

Genève : une liaison avec Pékin sans escale avec dix heures de vol Genève : une liaison avec Pékin sans escale avec dix heures de vol

L'aéroport de Genève vient d'ouvrir, ce mardi 7 mai, une liaison directe avec Pékin. Ce vol sans escale dure environ dix heures et sera assuré par la compagnie Air China au rythme de quatre rotations par semaine (mardi, jeudi, samedi et dimanche).

L'avion décollera de Pékin à 13h30 (heure locale) pour atterrir à Genève le même jour à 18h25 (heure locale). Le vol retour partira de Genève à 20h25 (heure locale) pour arriver le lendemain à Pékin à 12h55 (heure locale).

"Ce décollage de Genève en soirée satisfait particulièrement les attentes des passagers de la zone de chalandise de Genève Aéroport en ce sens qu'il leur permet de profiter d'une journée complète sur place avant de se rendre à l'aéroport. L'horaire d'arrivée à Pékin a également été pensé pour offrir des connexions optimales avec tout le réseau Air China, notamment pour rejoindre les autres villes sur tout le territoire chinois", explique l'aéroport genevois dans un communiqué.

Source http://www.lessorsavoyard.fr/Actualite/ ... 3819.shtml

ATS et rts.ch, 7 mai
Ouverture à l'aéroport de Cointrin de la ligne directe Genève-Pékin

La ligne directe Pékin-Genève a été ouverte officiellement mardi à l'aéroport de Cointrin avec l'arrivée du premier avion d'Air China.

La ligne directe Pékin-Genève a été ouverte officiellement mardi soir en grande pompe par les autorités cantonales et des représentants chinois.

Le premier avion d'Air China est arrivé de Pékin selon l'horaire prévu à 18h28 à l'aéroport de Cointrin et est reparti à 20h30. En présence de 200 invités, les premiers passagers chinois ont débarqué sous un ciel clément.

Intensifier les échanges avec la Chine
Tout l'arc lémanique attend de l'ouverture de cette ligne une intensification des échanges avec la Chine. Une importante délégation, composée de représentants chinois et suisses issus des milieux aéronautiques, diplomatiques, industriels et touristiques, s'est félicitée des perspectives offertes par cette nouvelle ligne directe.

Les touristes chinois devraient être plus nombreux à découvrir la Suisse romande. Le directeur du marketing d'Air China Zhigang He prévoit une hausse de la demande des Chinois de 10 à 15% par an.

L'activité fret - notamment dans le domaine de l'horlogerie, de la joaillerie et de la chimie - devrait également participer du succès de cette route.

Air China dispose d'une flotte de plus de 400 appareils et dessert actuellement un total de quelque 280 destinations dans 30 pays en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et Amérique du Sud.

Quatre liaisons par semaine
Cette ligne non-stop sera opérée quatre fois par semaine les mardis, jeudis, samedis et dimanches.

L'avion décollera de Pékin à 13h30 pour atterrir à Genève le même jour à 18h25.

Le vol retour partira de Genève à 20h25 pour arriver le lendemain à Pékin à 12h55.

Réactions enthousiastes
"Les autorités genevoises sont heureuses que la compagnie Air China ait choisi d'ouvrir cette nouvelle route entre Pékin et Genève", s'est félicitée la conseillère d’État genevoise Isabel Rochat, présidente du Conseil d'administration de Genève Aéroport. "Cette ligne revêt une grande importance sur le plan diplomatique, politique, économique et culturel pour toute la région", a-t-elle précisé.

La vice-présidente de la compagnie aérienne Air China Feng Rune s'est réjouie de voir dans ce premier vol "la concrétisation d'une tradition de bonnes relations entre les villes de Pékin et de Genève et, au-delà, entre la Chine et la Suisse".

"Le dynamisme économique de la région de Genève constitue un élément-clé du succès de sa nouvelle route. Cette ligne directe entre Genève et Pékin va contribuer à renforcer les relations commerciales et diplomatiques entre nos deux villes et nos deux pays", a pour sa part souligné Wang Fan, directrice générale d'Air China pour la Suisse.

Source http://www.rts.ch/info/regions/geneve/4 ... pekin.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 14 Mai 2013, 22:28:56

franche-comte.france3.fr, 14 mai
L'aéroport Dole Jura desservira la Corse dès le mois de juin

Deux nouvelles lignes ouvriront le 22 juin depuis l'aéroport jurassien. Destination Ajaccio et Bastia.

L'aéroport DOLE JURA joue une nouvelle carte. Il desservait déjà Nice, Porto, Londres,Tunisie et Palma de Majorque et Marrakech.

Le voilà relié à la Corse. Pour la période estivale dans un premier temps. Un bilan sera fait ensuite sur la fréquentation de la ligne.

Les liaisons vers Ajaccio et Bastia seront assurées par la compagnie aérienne SKYTAXI.

Elle desservira l'île de Beauté une fois par semaine le samedi à bord d'avions de 34 places.
Les prix des billets : à partir de 99 euros. Ils sont en vente sur le site : www.igavion.fr

Les horaires du 22 juin au 14 septembre 2013
Liaison Dole-Bastia le samedi :
Départ de Dole : 09h00 - Arrivée à Bastia : 10h35
Départ de Bastia : 11h05 - Arrivée à Dole : 12h40

Liaison Dole-Ajaccio le samedi :
Départ de Dole : 14h30 - Arrivée à Ajaccio : 16h15
Départ d’Ajaccio : 16h45 - Arrivée à Dole : 18h30

De mars 2012 à mars 2013, 45.000 voyageurs ont transité par l'aéroport franc-comtois.

Les prochaines destinations mises en place à l’aéroport Dole Jura seront Istanbul et Barcelone.

Source http://franche-comte.france3.fr/2013/05 ... 51301.html

Il y aurait donc en moyenne journalière 123 voyageurs à cet aéroport jurassien.
Avatar de l’utilisateur
Antwan
Passager
Messages : 63
Inscription : 09 Avr 2009, 11:32:50
Localisation : Londres

Re: Aéroport

Message non lupar Antwan » 15 Mai 2013, 16:18:40

Sympa ce petit aéroport je ne connaissais pas ! Je croyais que Dijon n'étais pas desservi depuis Londres, mais en fait il suffisait de faire qq km de plus. Les vols sont vraiment donnés (35€ A/R !).
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 15 Mai 2013, 23:19:19

ATS, 15 mai
Raccordement prôné de l'Euroairport Bâle-Mulhouse aux lignes ferroviaires

Dans une étude publiée mercredi, la Confédération affiche sa volonté de relier l'aéroport de Bâle-Mulhouse au réseau RER de la ville de Bâle et aux trains à longue distance du réseau suisse.

L'aéroport de Bâle-Mulhouse devrait non seulement être relié à l'avenir par RER à la cité rhénane mais aussi aux trains longue distance du réseau suisse, préconise la Confédération. L'Euroairport serait ainsi directement accessible depuis les principales villes de Suisse.

Ce raccordement ferroviaire devrait conduire à une meilleure répartition des tâches entre le rail et la route et assurer une bonne desserte à long terme de l'aéroport, précise le plan sectoriel adopté mercredi par le Conseil fédéral.

Nuisances sonores
Ce document enjoint en outre l'Euroairport de rendre compte périodiquement de l'importance des nuisances sonores. Les bases de calcul sont les mêmes que celles du plan d'exposition au bruit français datant de 2004. Situé sur sol français, l’aéroport de Bâle-Mulhouse est avant tout dédié au trafic aérien régulier et charter à destination de l’Europe. Son exploitation repose sur une convention franco-suisse de 1949.

Le plan sectoriel réaffirme clairement le caractère binational du site et reconnaît sa vocation tri-nationale pour les régions du nord-ouest de la Suisse, de l'Alsace et du Bade-Wurtemberg. Il précise que l'Euroaiport forme avec Kloten et Cointrin l'élément central de l'infrastructure aéronautique helvétique.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Mai 2013, 20:56:08

La Tribune de Genève, 22 mai
Menacés, les petits avions veulent atterrir à Jussy

Confronté à de nouvelles mesures de sécurité, l’Aéro-Club craint pour son avenir à Cointrin. Il souhaite une piste sur la rive gauche.

Propriétaires d’avions privés et apprentis pilotes basés à Genève sont dans le flou. Menacés par de nouvelles directives de sécurité, les usagers de la piste en herbe de Cointrin cherchent à se reloger. En vain, pour l’instant, puisque les aérodromes les plus proches sont saturés. Face à ce constat, l’Aéro-Club vient de proposer au Canton sa propre solution à long terme: créer une nouvelle piste à Jussy.

Le 30 octobre, l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) instaurera des mesures de sécurité supplémentaires aux abords de la piste en herbe, qui obligeront ses usagers à respecter un écart de trois minutes avec les vols commerciaux, s’élançant seulement 252 mètres plus loin. Objectif? Limiter les risques de turbulences de sillage. Mais selon les utilisateurs de la piste en gazon, ces restrictions mettront en péril leurs activités.

Trois recours ont été déposés
Dans l’impossibilité de déménager à Annemasse ou à Lausanne, dont les aérodromes sont saturés, l’Aéro-Club souhaite désormais faire réagir le Canton, afin de dégager «une vision à moyen et long terme».

Il propose sa propre solution: la création d’une piste en asphalte d’1,2 kilomètre de long dans la zone agricole au nord des bois de Jussy. «Cette infrastructure abriterait dans un premier temps l’Ecole d’aviation de Genève, les petits avions et une base hélicoptères, précise François Tissot, président du groupe de vol à moteur de l’Aéro-Club. Il existe des terrains dans la région qui permettent cette réalisation d’envergure. Les cônes d’approche sont libres d’habitations. Les villages au nord-ouest sont raisonnablement distants et peuvent être protégés par des plantations appropriées. Au sud-est, la forêt fait écran.»

L’avantage de cette solution, selon le responsable? «Par un même projet, on réglerait la question de la formation aéronautique dans le Grand Genève, tout en assurant la présence d’une base hélicoptères mais sans les nuisances, puisque les engins ne survoleraient plus les quartiers de la rive gauche du lac. Cela permettrait aussi de créer une plateforme pour les jets privés hors Cointrin, afin de libérer de la place pour l’aviation commerciale.» Dans un deuxième temps, la plateforme pourrait décharger l’aérodrome d’Annemasse, «cerné par la zone industrielle et des logements en pleine expansion avec le CEVA», estime François Tissot.

A Jussy, l’idée surprend et déplaît. «Nous pensions que ce projet était enterré depuis cinquante ans, avoue Josef Meyer, maire de la Commune. Même si nous comprenons la situation de l’Aéro-Club, nous nous opposerons à la construction d’une nouvelle infrastructure en pleine nature, au cœur du poumon vert de la région.»

Le Canton n’a pas souhaité se prononcer sur le projet, réservant la primeur de sa réponse à l’Aéro-Club. L’Aéroport de Genève, de son côté, assure que pour l’heure, la fermeture de la piste en herbe n’est pas à l’ordre du jour, et qu’aucun projet n’est envisagé sur ce site au nord du tarmac.

Source http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise ... y/12168001
jmbalrcj
Passager
Messages : 72
Inscription : 11 Jan 2007, 12:13:35

Re: Aéroport

Message non lupar jmbalrcj » 23 Mai 2013, 14:53:02

Airbus a écrit :
Lyonrail a écrit :
A Nice, l'aéroport est quasi dans la ville au bout de la promenade des Anglais, il est desservi par le réseau urbain et par plusieurs liaisons routières vers toute la Côte d'Azur, mais il n'y a pas de desserte ferroviaire (la ligne n'est pourtant pas très loin, mais ... ). Le tramway niçois qui circulera bientôt sur la promenade sera sans doute prolongé à terme jusqu'à l'aéroport.

A Marseille, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Montpellier, Lille etc. = pas de train, pas de tram, seule une desserte routière avec le centre de la ville.

A Paris-Orly, on a Orlyval qui relie Orly à Antony, puis correspondance avec le RER B, on a aussi Orlybus assez pratique et un certain nombre de lignes OPtile et les Cars Air France.
A Paris CDG, on a Roissybus, les Cars Air France, une gare TGV, le RER B, et une importante gare routière régionale, mais beaucoup de gens réclament un transport plus rapide et plus confortable entre Paris-Centre et Roissy.

.


C'est vrai qu'en France on est tres en retard sur la desserte ferroviaire des aeroports. Mention bien quand meme pour Strasbourg qui dispose d'une desserte TER Aeroport / Gare centrale en moins de 10 mn. Aussi frequent et pratique que Lyon et beaucoup moins cher.
Seul bemol, l'aeroport de Strasbourg voit son trafic baisser constamment a cause de la concurrence du TGV et des aeroports proches.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 23 Mai 2013, 18:33:46

Bonjour,

Je revendique la paternité des propos que j'avais écrits le 20 mars dernier à propos des dessertes des aéroports en France, et je reconnais également une erreur coupable, celle d'avoir en effet omis de mentionner la desserte de Strasbourg Eintzheim qui est effectivement très bien faite, rapide, et économique.
Le retard français en matière de desserte des aéroports est en revanche assez patent quand on compare la desserte de nos aéroports à celles des pays voisins ou proches.
Outre Genève déjà développe, prenons quelques exemples et ne parlons pas de Londres qui possède plusieurs types de dessertes pour ses deux aéroports principaux LHR et GTW.
Bruxelles = Zaventem possède une gare ferroviaire au niveau -1 avec 4 trains par heure vers Bruxelles et les destinations régionales.
Francfort = Une desserte régionale et Grandes lignes + TGV desservent l'aéroport, un métro automatique fonctionnant en outre au sein même de cette immense plateforme.
Amsterdam Schipol = une desserte urbaine et régionale ferrée.
Milan = Depuis le Terminal T1, le Malpensa Express part toutes les 30 minutes pour la station Milano Cadorna. Le train dessert également d'autres stations de métro.
Turin = Le quai du train qui relie l’aéroport à la gare Dora de Turin se trouve à environ 140 mètres des sorties. Les trains partent toutes les 30 minutes de 5h00 à 22h00. Le trajet de l’aéroport à la gare du centre ville dure environ 20 minutes. Il existe deux arrêts intermédiaires : Dora et Madonna di Campagna
Zurich = l'aéroport possède une gare CFF et actuellement une ligne de tramway Glattalbahn dessert l'aéroport mais une deuxième est en projet.

Voilà quelques exemples non exhaustifs.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 25 Mai 2013, 19:02:26

rhone-alpes.france3.fr, 25 mai
Un avion contraint de se poser à l'aéroport de Lyon St-Exupéry

L'appareil de la compagnie XL-Airways, assurant la liaison Paris - Ajaccio, a dû se poser à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry samedi, en début de matinée, vers 9h. C'est un problème technique de pressurisation qui est à l'origine de cette escale imprévue.

Plusieurs passagers, une vingtaine de clients, ont été très fortement incommodés par des maux et saignements d'oreille. La compagnie aérienne a mis en place des solutions d'acheminement : les passagers vont pouvoir gagner leur destination par avion, train ou bateau à partir de ce soir...

Source http://rhone-alpes.france3.fr/2013/05/2 ... 57642.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 01 Juin 2013, 12:02:48

Ils ne veulent pas monter à bord du TGV Annecy - Paris, mais redévelopper le trafic aérien !

L'Essor Savoyard, 23 mai
Un nouveau projet viable et rentable pour la liaison aérienne Annecy-Paris

Grâce à un modèle économique élaboré par les membres de l'association "Bien vivre ensemble l'aéroport Annecy-Meythet", la liaison entre Annecy et Paris pourrait être sauvée.

Un modèle économique viable et rentable pour sauver la liaison aérienne Annecy-Paris vient d'être élaboré. Un projet qui permettrait de sauver l'activité principale de l'aéroport d'Annecy- Meythet et de créer une trentaine d'emplois.

Il ne reste plus qu'à trouver les investisseurs.
La liaison aérienne Annecy-Paris a des raisons de vivre et peut même être rentable ! Alors que pour bon nombre de personnes, l'annonce par Chalair, le délégataire actuel de la ligne, d'arrêter ce service à la fin du mois de juin faute de rentabilité sonnait le glas d'une liaison entre Annecy et Paris en moins de deux heures, un nouvel espoir est né.
Cela a été rendu possible grâce au travail minutieux du trio à la tête de l'association "Bien vivre ensemble l'aéroport Annecy-Meythet" : Jacques Le Roux, le président, Jacques Blanc-Tailleur, le secrétaire général, et Paul Beauquis, le trésorier. Ces derniers viennent de réaliser et de présenter un business plan qui montre très clairement que cette ligne peut être rentable, selon un « certain modèle économique, qui tourne selon certaines conditions ». Du sur mesure en quelques sortes, car la plateforme de Meythet présente bon nombre de contraintes techniques, environnementales, économiques... Une offre complémentaire au train, s'adressant en priorité aux hommes d'affaires de la région, qui ont besoin de faire l'aller-retour à la capitale en 24 heures. Et pour laquelle il existe une véritable demande : 65000 passagers ont embarqué sur cette ligne en 2007 ; 15000 en 2012. Une chute vertigineuse, mais un potentiel indéniable, puisque la plateforme est conçue pour accueillir jusqu'à 80000 passagers par an.

Une image de marque à sauver
Au-delà de la demande, il y a, selon les représentants de BVEAAM, une image de marque à conserver, et celle-ci passe par le maintien de cette ligne aérienne, qui assurerait l'obligation de service public, fonctionnerait en autonomie de Genève ou Lyon, et ne serait pas financée par les pouvoirs publics.
Rien n'a donc été laissé au hasard pour l'élaboration de ce business plan. Pour que ce modèle soit rentable et donc pérenne, il faudrait investir dans deux ATR 72-500, avions français de 68 places. L'un serait dédié à la ligne tandis que l'autre serait là pour des charters et pour remplacer le premier appareil en cas de maintenance ou d'impondérable.
L'ATR 72-500 est considéré comme étant le modèle le plus performant économiquement sur des liaisons de ce type, confortable et peu gourmand en carburant.
Reste maintenant à dévoiler le prix du billet : 160 euros l'aller, soit à peine plus qu'un billet de train en première classe. Un tarif qui resterait fixe sur plusieurs années, et des perspectives florissantes. « La première année, on perd de l'argent, ce qui est normal. La deuxième année serait bénéficiaire et après, le modèle permet de garantir la pérennité de la ligne et ce au même tarif, même en cas de hausse des prix du carburant » , explique Jacques Blanc-Tailleur. L'objectif ? Atteindre 50 000 passagers d'ici 3 ans, sans qu'il y ait plus de vols que maintenant.
Préoccupés par le maintien de cette liaison, les membres de BVEAAM ont présenté leur projet à différents élus, visiblement séduits par le dossier. Ils recherchent désormais des investisseurs pour créer cette compagnie régionale : « Il faut que quelqu'un porte ce projet », de préférence selon eux, « une société savoyarde. Car ce sont des opérateurs économiques locaux qui en profitent », expliquent-ils, forts de quelques promesses déjà.
Car le temps presse. L'arrêt de la ligne, même temporaire, pourrait avoir des conséquences importantes, comme la perte du slot (créneaux de décollage ou d'atterrissage, NDLR) à Paris. Actuellement mis à disposition gratuitement, il pourrait être attribué à une autre ligne et aussi difficile à racheter que cher.
L'association cherche donc à obtenir des promesses de don, l'objectif étant d'atteindre rapidement la moitié du capital nécessaire, dont le montant reste pour l'instant secret. « Ça urge, si on ne fait rien, on se prend le mur », résume Paul Beauquis. Avis aux investisseurs !

Un modèle inédit et de grosses économies
Ce nouveau modèle économique permettrait de réaliser de grosses économies, tant pour les entreprises qui utiliseront la ligne que pour les collectivités locales.
160E : montant d'un aller simple Annecy-Paris, prix pérenne pour 5 ans et peu sensible aux variations du prix du carburant.
39555E : économie annuelle calculée avec une des entreprises leader d'Annecy, dont 6 cadres en moyenne effectueraient en avion plutôt qu'actuellement en train un seul déplacement à Paris chaque semaine. L'économie annuelle selon le nombre de cadres effectuant ce déplacement chaque semaine (sur 44 semaines) est de 13185E pour 2 déplacements par semaine, 26370 E pour 4 ; 52740E pour 8 et 79111E pour 10 déplacements.
1648150E : le total des économies annuelles, qui pourraient être faites en tout par les entreprises utilisant l'avion uniquement au départ d'Annecy plutôt que le TGV. Sur 5 ans ce sont plus de 8,2 millions d'euros d'économie qui pourraient être investis afin de créer une société savoyarde d'exploitation de la ligne aérienne entre Annecy et Paris.
0E : prix du parking de l'aéroport 1h15 : temps de vol Annecy-Paris 2,7 litres : consommation de carburant aux 100 km à atteindre pour égaler celle de l'ATR72-500.
55 milliards d'E : déficit prévisionnel pour les 20 années à venir de l'ensemble SNCF + RFF pour le réseau ferroviaire national d'après le rapport "transports et dette publique" d'avril 2012 du Cercle des transports.
0E : c'est le déficit prévisionnel pour les 20 ans à venir d'après le même rapport de 2012 selon lequel : « Le transport aérien s'autofinance et quasi-totalité en fonctionnement. »

MAINTENIR LA QUALITÉ DE VIE AUTOUR DU SITE
Crée il y a un an et demi, l'association "Bien vivre ensemble l'aéroport Annecy-Meythet" (BVEAAM) compte aujourd'hui une centaine d'adhérents.
Son objectif : Créer et favoriser dans et autour de l'aéroport, les rencontres, le dialogue, par l'expression dans le respect absolu de la liberté de pensée et de sensibilité, de tous les riverains, utilisateurs, bénéficiaires directs et indirects, améliorer et maintenir la qualité de vie autour de l'aéroport.
Elle a également pour ambition de « réfléchir, proposer, informer avec les habitants, utilisateurs, sur tous les sujets concernant l'aéroport ».
Ainsi, ses représentants œuvrent pour tisser des liens avec les autorités, élus, riverains, pour amener des solutions et réfléchir ensemble pour que la vie se passe le mieux possible autour de la plateforme.
L'un des autres buts assumés par BVEAAM est de « trouver des débouchés à la plateforme pour créer des emplois sans ajouter de nuisances ».
Pour les joindre : www.bveaam.net ; contact@bveaam.net ou au 8, rue Côte Merle 74 370 Metz-Tessy.

Source http://www.lessorsavoyard.fr/Actualite/ ... _pou.shtml
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 01 Juin 2013, 18:42:03

L'avion en question, l'ATR 72-500 semble être "un des avions les moins gourmands en carburant".

A partir de quelques données disponibles sur le net, je me suis donc amusé à calculer à la louche à trous quelques chiffres de base ...

Dans les caractéristiques techniques, j'ai relevé un emport de 4500kg de carburant, pour une autonomie de 1580 kms.

En gros, 4600 litres pour 1580 kms.

... soit, petite règle de 3 ... 290 litres/100 kms.

... en supposant que les 65 places soient toutes occupées, cela fait du 4.5l/100kms par passager, auquel il faut rajouter la conso des parcours routiers encadrant chronologiquement le vol...

En gros, une voiture et 2 personnes à bord...

L'avion est-il si intéressant, mis à part les temps de parcours ?

Et par rapport au tgv ?

???


Ceci pour dire que j'ai un peu de mal avec leur modèle économique... s'il est si efficace, comment se fait-il que d'autres dessertes, à priori opérées par des pros, boivent la tasse ? ???
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 04 Juin 2013, 18:38:31

ledauphine.com, 4 juin
Vinci garde l’aéroport de Chambéry

Vinci a été reconduit dans la gestion de l’aéroport de Chambéry. Le groupe était en concurrence avec SNC Lavalin, mais le Conseil général a décidé de lui donner la préférence. Chambéry est le premier aéroport de France pour les charters des neiges.

Source http://www.ledauphine.com/savoie/2013/0 ... e-chambery
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 06 Juin 2013, 18:25:04

rts.ch, 6 juin
L'aéroport des Eplatures inaugure une liaison avec l'Ile d'Elbe

Le petit aéroport régional des Eplatures à La Chaux-de-Fonds a inauguré jeudi une nouvelle ligne avec l'Ile d'Elbe, après ses deux vols hebdomadaires en direction de la Corse à la belle saison.

Le marché de niche des petits aéroports régionaux se développe. La nouvelle liaison entre La Chaux-de-Fonds et l'Ile d'Elbe, inaugurée jeudi, constitue une bonne illustration de ce phénomène.

Et si le petit aéroport des Eplatures séduit les passagers, c'est grâce au gain de temps par rapport aux grands terminaux suroccupés, mais l'accès au parking gratuit et un vol dans un avion de 8 places, ou les passagers sont choyés sont aussi des atouts importants.

Mais ce confort a son coût : 1000 francs pour un aller-retour sur l'Ile d'Elbe, 900 francs pour faire la navette entre La Chaux-de-Fonds et la Corse. C'est 300 francs de plus qu'un vol standard vendu par la même agence de voyage au départ de Genève. Le prix peut même descendre jusqu'à 150 francs avec une compagnie low cost.

D'ailleurs ces lignes touristiques "de luxe" ne représentent que 3 ou 4% du trafic d'un aéroport comme celui de La Chaux-de-Fonds. En 2012 650 touristes ont décollé des Eplatures.

Source http://www.rts.ch/info/regions/neuchate ... -elbe.html

ATS et rts.ch, 6 juin
L'accord sur le trafic aérien à Zurich a été accepté à contre-coeur

La Chambre du peuple a accepté jeudi, faute de mieux, l'accord avec l'Allemagne sur le trafic aérien de l'aéroport de Zurich.

L'accord sur le trafic aérien de l'aéroport de Zurich a été accepté dans la douleur jeudi par le Conseil national, par 110 voix contre 66. La Chambre des cantons avait déjà donné son aval. La ratification du projet est maintenant entre les mains des autorités allemandes.

La gauche et l'UDC ont tenté de geler le projet, en suspendant son examen ou en le renvoyant en commission, jusqu'à ce que la répartition des nuisances sonores en Suisse soit réglée. Mais le camp bourgeois l'a remporté, même s'il grince des dents.

La solution la moins mauvaise
"L'accord est mauvais", a admis Martin Bäumler (PVL/ZH). Mais s'il est suspendu, l'Allemagne risque de prendre de nouvelles mesures unilatérales plus sévères encore, a renchéri Olivier Français (PLR/VD). L'aéroport de Zurich est très important pour l'économie nationale, a souligné la conseiller national.

Doris Leuthard, la conseillère fédérale en charge du dossier, a promis d'informer régulièrement le Parlement.

Un contentieux vieux de 29 ans
L'accord, trouvé en juillet 2012, met fin à un contentieux vieux de 29 ans.

Le compromis prévoit que deux tiers des approches auront lieu par l'Allemagne et un tiers par la Suisse.

Les avions survoleront la Suisse le soir trois heures plus tôt qu'actuellement. En contrepartie, l'Allemagne accepte les vols une demi-heure plus tôt le matin.

Le Bade-Würtemberg est fortement opposé au texte.

Source http://www.rts.ch/info/suisse/4964094-l ... coeur.html

De petits aéroports régionaux proposent des connexions pour les vacances. Le but est d'éviter de perdre du temps dans des grands aéroports bondés en plein été.
Le reportage diffusé au 12h45 sur RTS Un le 6 juin http://www.rts.ch/video/info/journal-12 ... ances.html et celui diffusé dans Couleurs locales http://www.rts.ch/video/info/couleurs-l ... monde.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 07 Juin 2013, 19:29:54

lyoncapitale.fr, 7 juin
Aéroports : ouverture d'une nouvelle ligne Lyon-Athènes

La compagnie hellène Aegean assurera en période estivale une liaison régulière entre Lyon et Athènes.

Quinze ans après sa disparition, une nouvelle ligne régulière Lyon-Saint-Exupéry/Athènes renaît. C’est la compagnie grecque Aegean qui assurera les deux liaisons hebdomadaires, le jeudi et le samedi. Les roues du premier avion en provenance de la capitale hellène ont touché le tarmac de Saint-Exupéry jeudi 6 juin au matin. Les vols seront opérés sur un Airbus A320 de 168 sièges. Le prix de l’aller débute à 65 euros en classe économique jusqu’à 100 euros en classe affaires.

Mais, si la ligne est régulière, elle est aussi saisonnière et s’arrêtera le 28 septembre. Toutefois, si la demande se fait suffisamment importante, elle pourrait être pérennisée. La saison estivale 2013 servira finalement de test.

Source http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... on-Athenes
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 08 Juin 2013, 17:54:59

auvergne.france3.fr, 8 juin
Inauguration de la nouvelle ligne Clermont-Amsterdam

Après une longue absence, cette liaison est à nouveau proposée aux passagers par la compagnie HOP (filiale low-cost d'Air France). Après les premiers allers-retours opérés depuis le 31 mai, l'inauguration officielle a eu lieu le vendredi 7 juin.

Les 20 passagers du vol ont été accueillis sur le tarmac par René Souchon (Président du Syndicat Mixte de l'Aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne) et Bernard Schoumacher (Président Chambre de Commerce et d'Industrie Auvergne)

Le premier avion pour Amsterdam avait déjà pris son envol de Clermont-Ferrand le 18 mars dernier. Mais il aura fallut attendre le 7 mai pour que l'inauguration officielle, avec le baptême de l'avion par les sapeurs-pompiers, ait lieu. Après 1h30 de vol, l'Embraer 145 de 50 places en provenance d'Amsterdam s'est posé à 14 heures sur le tarmac de l'aéroport de Clermont-Ferrand. A son bord, une vingtaine de passagers, ravie de la réouverture de cette ligne.

Cette inauguration fut également l'occasion de signer un partenariat inédit entre le Syndicat Mixte, propriétaire de l'aéroport, et la CCI Auvergne. Il faut dire que cette ligne a un coût : 859000 euros. Dont un peu plus de 100000 euros sont financés par la CCI Auvergne. Avec 4 allers-retours hebdomadaires, la nouvelle ligne Clermont-Amsterdam devrait attirer plus de 11000 passagers par an.

Source http://auvergne.france3.fr/2013/06/08/i ... 66341.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 09 Juin 2013, 13:51:50

Le Dauphiné Libéré, 9 juin
Et André Vallini reparle de l’aéroport…

Ce vendredi, le président du conseil général inaugurait le doublement de l’axe de Bièvre (RD 119), qui relie le rond-point de l’échangeur de Rives de l’A48 à Brézins, en passant devant l’aéroport. Quinze kilomètres de 2 x 2 voies, pour un coût total de 8 millions d’euros. Les discours se déroulaient dans le hall de l’aéroport, vide en cette période de l’année. L’occasion pour André Vallini de relancer le débat : « Hormis l’hiver, on se demande à quoi sert cet aéroport. Je me pose la question de savoir si on doit conserver cet équipement. […] On négocie autant qu’on peut avec le gestionnaire pour réduire les coûts. […] On essaie de faire comprendre aux Lyonnais, avec difficultés, que la troisième piste de Saint-Exupéry, qui pose tant de problèmes, elle est ici. »

Source http://www.ledauphine.com/politique/201 ... l-aeroport
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 12 Juin 2013, 22:07:00

rts.ch, 11 juin
Vague d'oppositions au nouveau terminal de l'aéroport de Cointrin

Unies sous la bannière "Stop Cointrin sans limites", des associations ont déposé plusieurs recours contre l'extension prévue de l'aile est de l'Aéroport international de Genève (AIG).

L'environnement doit primer sur l'extension de l'Aéroport international de Genève (AIG). C'est le message d'une coalition d'opposants au projet qui ont envoyé des oppositions à l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Cointrin veut construire de nouvelles portes d'embarquement dans l'aile est, mais le parti des Verts ainsi que des associations de défense de l'environnement et de riverains veulent des limites à la croissance du trafic aérien à Genève.

Trop de bruit et de CO2
Le projet prévoit un bâtiment de 500 m de long. Aux yeux des Verts, ce sont les nuisances sonores du trafic aérien qui posent problème, ainsi que la logique de croissance sans limites de l'aéroport.

Les associations environnementales, comme le WWF et Noé 21, évoquent de leur côté les émissions de CO2, en hausse dans le secteur aérien alors qu'elles sont stables dans les autres domaines.

Unanimité brisée
Ces divers acteurs, unis sous le nom "Stop Cointrin sans limites", ont déposé des oppositions auprès de l'OFAC contre cette extension de l'aéroport, un geste qui brise la quasi-unanimité qui prévalait jusqu'ici dans le débat public.

Accueil des gros porteurs
Le projet contesté est un bâtiment de 500 mètres de long sur 40 mètres de large que l'aéroport entend ériger sur l'Aile Est, pour répondre à la hausse constante du nombre de passagers et accueillir les gros porteurs.

Les travaux préparatoires ont débuté en 2011, en vue de l’obtention des permis de construction et l’étude des différentes procédures. Le concept architectural a fait l’objet d’un concours international.

L’Office fédéral de l’aviation civile a mis à l’enquête publique la demande d’approbation des plans déposée par l’aéroport le 8 mai dernier.

Source http://www.rts.ch/info/regions/geneve/4 ... ntrin.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 12 Juin 2013, 22:13:58

rts.ch, 12 juin
La Suisse touchée elle aussi par la grève des contrôleurs aériens français

La grève des contrôleurs aériens français a eu des répercussions mercredi sur les transports en Suisse. A Genève, près de 50 vols ont été annulés alors qu'à Zurich et Bâle-Mulhouse, une dizaine de vols ont été supprimés.

La Suisse a aussi été touchée par la grève des contrôleurs aériens français qui s'est poursuivie mercredi. Près de 50 vols ont été annulés à Genève et les aéroports de Zurich et de Bâle-Mulhouse ont compté une dizaine de suppressions.

Dans les aéroports parisiens de Roissy Charles-de-Gaulle et d'Orly, ce sont des milliers de vols qui ont été perturbés par la grève. Le reste de la France a lui aussi été touché.

Mobilisation exceptionnelle
Dans un communiqué publié à la mi-journée, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) en France a évoqué un "mouvement de grève exceptionnel suivi par près de 100% des contrôleurs aériens".

La DGAC, qui avait déjà invité les compagnies à réduire leur programme de 50%, leur a ensuite demandé des annulations supplémentaires de 25% sur les aéroports de Roissy, Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Mardi, la grève des aiguilleurs du ciel, opposés à la libéralisation du contrôle aérien en Europe, s'est traduite par l'annulation de près d'un quart des vols en France. Le retour à la normale est attendu jeudi.

Source http://www.rts.ch/info/monde/4979118-la ... ncais.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Juin 2013, 15:53:21

Newsnet, 14 juin
Et si la Suisse «annexait» l'aéroport de Bâle ?

Après la répétition des conflits entre France et Suisse sur l'EuroAirport, une sénatrice française propose un échange de territoires entre les deux pays pour régler définitivement la question.

Entre 2008 et 2012, le droit social appliqué dans la zone douanière suisse de l'aéroport de Bâle-Mulhouse a compliqué les relations franco-suisses. Désormais, la France veut appliquer deux taxes nationales sur les vols au départ du secteur helvétique.

En l'espace de quelques années, c'est tout l'équilibre des accords binationaux qui est remis en cause. Avec des craintes du côté des nombreuses entreprises implantées sur le site (maintenance aéronautique, fret express, compagnies aériennes) qui hésitent à investir sur le site et font régulièrement part de leur agacement quant aux incertitudes sur le cadre légal qui entoure la plate-forme aéroportuaire.

Après que la France a annoncé lundi vouloir appliquer dès le 1er juillet deux taxes sur les vols au départ du secteur suisse, le canton de Bâle-Ville a répliqué jeudi en suspendant sa participation au projet de raccordement ferroviaire de l'aéroport.

La compréhension des élus alsaciens
Cette mesure de rétorsion est accueillie avec une certaine compréhension de la part des élus français. Dans une motion adoptée vendredi matin à l'unanimité, le Conseil général du Haut-Rhin a jugé que la taxation française des vols suisses constituait «une mesure totalement incohérente». Tandis que le député UMP local, Jean-Luc Reitzer «déplore mais comprend parfaitement la réaction bâloise : l’État français a semé le vent, il récolte la tempête».

Le parlementaire dénonce une méconnaissance du terrain et une structure technocratique qui a pris le pas sur les gens de terrain qui sont plus à même que des fonctionnaires enfermés dans leur bureau pour juger les avantages d'une situation aussi complexe que le statut binational de l'EuroAirport.

Indépendance ? Rattachement à la Suisse ?
Sur sa page facebook, le député a publié un communiqué condamnant la décision française. Et dans les commentaires, le centralisme à la française n'est pas épargné. Certains réclament même l'indépendance de l'Alsace ou le rattachement à la Suisse.

S'il reconnaît que «l'herbe est toujours plus verte chez le voisin» et que« la barque des actions préjudiciables à l'Alsace s'est considérablement chargée ces derniers mois», Jean-Luc Reitzer ne va pas jusque là. Mais note tout de même que «de nombreuses régions sont excédées et éprouvent un sentiment d'incompréhension vis-à-vis de Paris».

L'échange de territoires comme solution définitive
Cependant, sans aller jusqu'à l'indépendance, une autre solution resurgit alors des rangs de son parti. La sénatrice Catherine Troendlé, qui vit à proximité de l'aéroport, avait déjà suggéré au printemps 2012 un échange territorial afin de régler le problème du droit du travail : «Cela réglerait définitivement tout conflit sur ce site si la zone suisse était réellement sur le sol suisse».

Aujourd'hui, celle qui est vice-présidente du groupe d'amitié France-Suisse au sénat, regrette que son idée n'ait suscité l'an dernier qu'indifférence et sarcasmes: «Si on avait mis en place cette réflexion, nous n'en serions pas à devoir gérer un nouveau conflit franco-suisse».

La dernière modification importante des frontières françaises date de 1947
Alors certes, elle reconnait que la démarche est compliquée et se traduirait par un processus long et complexe. Mais elle réaffirme que «tant que le principe de territorialisation du droit sera appliqué, nous serons confrontés à ce genre de situations délicates».

Pour le moment, elle souhaite un moratoire sur les deux taxes et a demandé, comme Jean-Luc Reitzer, à ce que le Premier ministre français mandate des experts. «Et si nous ne trouvons pas de solution viable sur le long terme, je reviendrai avec cette proposition d'échange territorial, même si je sais que je suis presque seule à porter cette idée», annonce-t-elle.

Pas d'habitants mais des milliers d'emplois
La dernière modification territoriale française d'importance remonte à 1947: suite à la Deuxième Guerre mondiale, la France avait gagné sur l'Italie 710km2 dans les Alpes. Mais il s'agissait alors de conséquences du conflit et cela portait notamment sur des zones peuplées (3000 habitants à Tende et La Brigue).

A l'EuroAirport, les secteurs concernés sont bien moins vastes et ne comptent pas d'habitants permanents, mais des activités industrielles et de services à forte valeur ajoutée et de nombreux emplois (plus de 4000 sur les 6000 employés de la plate-forme aéroportuaire sont en zone douanière suisse).

Le précédent aéroportuaire genevois
Et un précédent existe : en 1956, une convention entre les deux pays validait un échange territorial pour une petite surface... sur le site de l'aéroport de Genève : il s'agissait alors de prolonger de quelques centaines de mètres la piste, sur des terrains rattachés à la commune française de Ferney-Voltaire.

A Bâle-Mulhouse, les parlementaires et élus locaux français ont bien compris que c'est peut-être au prix de quelques concessions, fiscales ou même territoriales, qu'ils pourront conserver toute l'activité sur ce site, notamment les précieuses entreprises d'aménagement aéronautique

AFP et ATS, 21 juin
Les nouvelles taxes à l'aéroport suspendues

La décision controversée d'appliquer au 1er juillet des taxes aéronautiques françaises aux vols partant du secteur suisse de l'aéroport binational de Bâle-Mulhouse est «suspendue».

La France n'étendra pas pour l'instant la taxe d'aviation civile et la taxe de solidarité aux vols du secteur suisse de l'aéroport de Bâle-Mulhouse.

La décision des autorités françaises est suspendue en attendant des négociations avec la Suisse, a annoncé vendredi le préfet du Haut-Rhin.

L'intention de l’État français de soumettre le secteur helvétique de l'EuroAirport aux deux taxes de passagers dès le 1er juillet avait entraîné les protestations des autorités de Bâle-Ville et du conseil d'administration de l'aéroport. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) était intervenue auprès de la la semaine dernière auprès de son homologue française, la DGAC.

La suspension de la décision française a été annoncée vendredi par le préfet du Haut-Rhin, Vincent Bouvier, et par un représentant de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) lors d'une réunion du conseil d'administration de l'EuroAirport, a confié à l'AFP le président de l'agglomération mulhousienne Jean-Marie Bockel.

«Pas la bonne méthode»
«Les décisions sont suspendues dans la perspective d'une négociation d’État à État», a déclaré ce dernier à l'issue d'une réunion du conseil d'administration, dont il est membre. «C'est une position qui a satisfait tout le monde», a souligné le sénateur du Haut-Rhin.

L'annonce par la DGAC que les vols au départ de la zone douanière suisse seraient désormais soumis aux taxes françaises «n'était pas la bonne méthode», a commenté M. Bockel. «Nous nous sommes mobilisés pour éviter ce qui aurait pu être une faute diplomatique», a-t-il ajouté.

Accord franco-suisse à respecter
Le Conseil fédéral, le canton de Bâle-Ville et les responsables politiques alsaciens avaient fait part de leur incompréhension, voire de leur colère face à une décision qu'ils avaient qualifiée d'«unilatérale» et d'«inamicale».

Le ministre de l'économie de Bâle-Ville Christoph Brutschin avait répliqué en annonçant la suspension de la participation financière de son canton au projet de gare ferroviaire à l'aéroport. Comme le Département fédéral des affaires étrangères, il estimait que la décision française violait l'accord entre la Suisse et la France sur le statut binational de l'aéroport situé sur territoire français.

Dans un communiqué publié vendredi soir, le Département cantonal de l'économie fait part de son soulagement. La décision de suspendre les taxes controversées donne désormais l'occasion aux deux pays de «clarifier dans un cadre global les questions en suspens liées aux conditions fiscales» et au développement de l'aéroport.

Emplois en danger
La perception d'une taxe d'aviation civile et d'une taxe de solidarité n'aurait pas seulement coûté cher aux compagnies aériennes, elle aurait aussi nui au développement de l'aéroport, a rappelé le canton de Bâle-Ville.

Le conseil d'administration de l'EuroAirport avait estimé que cette mesure aurait pu coûter jusqu'à 14 millions de francs aux compagnies installées dans le secteur suisse de l'aéroport. Il craignait que des compagnies réduisent leur offre, que Bâle-Mulhouse perde plusieurs centaines de milliers de passagers et que des emplois soient supprimés.

La décision avait également été critiquée par la compagnie Easyjet, qui représente à elle seule 51% du trafic à Bâle-Mulhouse.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Juin 2013, 18:26:59

Le Dauphiné Libéré, 22 juin
Des vents de 130 km/h à l’aéroport de Genève

Des grêlons d’au moins deux centimètres de diamètre ont blanchi les routes et les trottoirs en quelques minutes à Genève et dans les environs, tandis que les branches d’arbre tombaient sur les chaussées et trottoirs.

« On a eu des inondations dans une partie de nos bâtiments », a expliqué le porte-parole de l’aéroport de Genève, Bertrand Staempfli.

« Le trafic aérien à Genève a été interrompu pendant vingt minutes », a précisé Vladi Barrosa, porte-parole de Skyguide, société suisse chargée du trafic aérien dans la Confédération helvétique.

Deux stations radar ont été perturbées pendant quelques minutes, a-t-il précisé.

Il a également indiqué qu’un avion devant atterrir à Genève a finalement dû atterrir à Lyon.

MeteoSuisse indique avoir relevé des rafales de vent atteignant 130 km/h à l’aéroport de Genève.

Source http://www.ledauphine.com/faits-divers/ ... -de-geneve
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Juin 2013, 19:25:20

Vinci reste aux commandes de l'aéroport savoyard. Parmi les projets : relancer une liaison avec l'Île-de-France !
Voir le sujet diffusé le 21 juin par TV8 Mont-Blanc http://lejt.tv8montblanc.com/Vinci-Airp ... v6936.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Juin 2013, 23:17:11

alpes.france3.fr, 17 juin
170 passagers bloqués à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry

170 passagers sont restés bloqués 26 heures à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry. La compagnie lituanienne, qui devait les acheminer, a visiblement eu un problème technique.

Ils auraient dû partir dimanche à 14h50 pour la Grèce. Lundi, à 15 heures, ils enregistraient enfin leurs bagages après avoir passé la nuit et la matinée dans un hôtel proche de l'aéroport. Parmi les 170 passagers, de nombreux grenoblois du CE de la SEMITAG. Tous sont très remontés après cette aventure où les informations sont tombés au compte-gouttes. "On aurait dû se douter que quelque chose allait se passer quand ils nous ont donnés les tickets repas", explique Zinédine Chaïb joint par téléphone.

Au guichet, lors du premier enregistrement des bagages dimanche, les hôtesses ont en effet distribué ces tickets, évoquant juste un retard éventuel sans plus d'explications. A 16h45, les passagers étaient finalement appelés à embarquer. Ils prenaient place dans un avion de la compagnie "Small Planet Airlines" puis, un quart d'heure de retard était annoncé. Zinédine a alors appelé l'hôtel de Rhodes où ces vacanciers étaient attendus. Une réceptionniste lui a fait comprendre en anglais que la compagnie n'avait pas l'autorisation de vol.

L'attente dans l'avion a duré encore quelques minutes et la chaleur a commencé à grimper dans l'appareil arrêté sur le tarmac. La compagnie invoquait un problème technique. Retour en salle d'embarquement. Au bout de deux heures, les passagers étaient dirigés vers un restaurant. En fin de journée, ils n'avaient qu'une seule certitude, celle de passer leur nuit dans un hôtel proche de l'aéroport.

Ces voyageurs ont ensuite attendu dans cet hôtel toute la matinée avant qu'on leur promette un décollage vers 17 heures. Ce qui s'est enfin révélé vrai.

Même scénario pour Héraklion
Une centaines de passagers qui devaient partir à destination d'Héraklion, toujours avec la compagnie lituanienne Small Planet, attendaient à la mi-journée depuis 6 heures de décoller.

L'aéroport Lyon-Saint-Exupéry se montre relativement discret sur ces deux mésaventures.

Vidéo http://alpes.france3.fr/2013/06/17/170- ... 71835.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 23 Juin 2013, 13:28:09

midilibre.fr, 21 juin
Transport aérien : début des vols Montpellier/Copenhague en low-cost

Lundi 24 juin 2013, le premier appareil de la compagnie aérienne Norwegian en provenance de Copenhague se posera, à 14h25, à l’aéroport de Montpellier. Il redécollera de Montpellier pour Copenhague à 14h55.

La liaison sera effective jusqu'au 15 août. A raison de deux vols hebdomadaires, la compagnie low-cost Norwegian assurera cette liaison chaque lundi et jeudi, en Boeing 737-800 (B738) de 186 sièges. Le billet aller simple est proposé depuis Montpellier vers Copenhague à partir de 65,60€ TTC*, et au retour vers Montpellier à partir de 57,50€ TTC*. Sur sa 1ère saison, Norwegian ambitionne de transporter plus de 4.500 passagers sur l’axe Montpellier-Copenhague.

Troisième compagnie low-cost européenne
Norwegian a su développer au départ de Copenhague un réseau aérien européen. Des correspondances sont notamment proposées vers Aalborg, Karup, Helsinki, Bergen, Oslo, Stockholm, Riga, Trondheim. Le marché scandinave est désormais accessible plus facilement. 3ème compagnie aérienne low-cost en Europe avec près de 16 millions de passagers transportés à fin novembre 2012, Norwegian dessert 39 pays et 129 destinations dans le monde. La compagnie s’est lancée en mai 2013 sur le marché du low-cost long-courrier vers New York et Bangkok au départ de Copenhague et Stockholm.

Les danois friands du Languedoc-Roussillon
Cette nouvelle compagnie et cette nouvelle desserte s’inscrivent dans la droite ligne de la stratégie de développement du réseau de dessertes de l’aéroport de Montpellier Méditerranée. L’objectif étant de faciliter l’accès à Montpellier et sa région aux clientèles, touristiques et économiques entrantes, et aux Languedociens, pour leur permettre de se déplacer aisément au départ de la capitale régionale vers l’international. Le Danemark est classé parmi les 10 premiers pays émetteurs de touristes vers le Languedoc Roussillon. Grâce à cette ligne vers le Danemark, les acteurs touristiques de la région vont pouvoir retrouver la clientèle danoise, qui a une affinité toute particulière pour notre région.

Les horaires
Durée du vol : 2h15 du 24 juin au 15 août 2013

Montpellier >> Copenhague 14h55 >> 17h10 Lundi
Copenhague >> Montpellier 11h55 >> 14h25 Lundi
Montpellier >> Copenhague 20h15 >> 22h30 Jeudi
Copenhague >> Montpellier 17h15 >> 19h45 Jeudi

Réservations sur www.norwegian.com/fr ou en agence de voyages

Source http://www.midilibre.fr/2013/06/21/tran ... 720713.php
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 02 Juil 2013, 23:51:52

ATS et rts.ch, 2 juillet
Swiss augmente le nombre de destinations au départ de Genève

Swiss entend développer son offre à partir de l'aéroport de Genève-Cointrin. La compagnie helvétique va ouvrir des lignes vers six nouvelles destinations, dont Stockholm, Oslo et Marrakech.

La compagnie nationale Swiss renforce sa base de Genève. Elle élargit son offre de destinations et de tarifs pour augmenter le remplissage de ses avions et engage 150 collaborateurs dans la région pour le personnel navigant.

"Swiss veut vraiment renforcer sa présence en Suisse romande", a déclaré Rainer Hiltebrand, directeur adjoint responsable des opérations.

De Stockholm à Belgrade
Dès l'automne, le réseau de Swiss à partir de Genève comptera six destinations supplémentaires : Stockholm (4x par semaine), Oslo (3x), Londres Gatwick (3x), Göteborg (2x), Belgrade (2x) et Marrakech (2x). Soit au total 24 destinations non stop.

Swiss rappelle en outre que la compagnie inaugurera le 25 juillet une liaison directe entre Genève et Saint-Pétersbourg, deux fois par semaine, une nouvelle destination de l'aéroport, pour satisfaire la clientèle à la fois des touristes et des milieux d'affaires suisses et russes.

Potentiel dans les pays scandinaves
Le directeur de Swiss en Suisse romande Markus Schmid a expliqué qu'il s'agira surtout d'emmener les skieurs en hiver. "Il y a encore beaucoup de potentiel dans les pays scandinaves", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Cointrin.

Le personnel navigant, jusqu'ici venu de Zurich, est désormais recruté dans la région. Quelque 150 emplois sont ainsi créés et dès la fin octobre, il commencera à voler sur les avions de Swiss à partir de Genève.

Des tarifs low-cost pour Genève
A compter du 1er septembre, la compagnie offrira aussi un nouveau modèle tarifaire : un tarif Geneva Economy Flex à partir de 89 francs pour un aller simple, et un tarif Geneva Economy Light à partir de 39 francs pour un aller simple sans bagage en soute et sans modification et remboursement possibles.

Une campagne publicitaire est lancée sur le thème de ces nouveaux prix attractifs, tout en conservant la qualité Swiss.

Forte concurrence d'Easyjet
Swiss a transporté l'an dernier un peu plus de deux millions de passagers à partir de Genève, soit une part de marché de 15,2%.

Easyjet est de loin la première compagnie à Cointrin, avec 42% du marché et 5,6 millions de passagers transportés en 2012.

Au départ de Zurich, Bâle/Mulhouse et Genève, les 92 avions de Swiss ont transporté l'an dernier 15 millions de passagers vers 74 destinations dans 38 pays.

Swiss emploie 8000 collaborateurs avec un chiffre d'affaires de 5 milliards de francs l'an dernier.

Source http://www.rts.ch/info/economie/5039606 ... eneve.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 04 Juil 2013, 18:48:20

ATS, 4 juillet
Easyjet reliera désormais Bâle à Cracovie et Hurghada

Un total de 44 destinations seront disponibles cet automne pour les vols Easyjet au départ de Bâle. La compagnie à bas prix a annoncé qu'elle desservira deux nouvelles viles, Cracovie et Hurghada.

Après l'annonce de plusieurs nouvelles destinations de Swiss au départ de Genève, Easyjet réagit jeudi en proposant de nouvelles liaisons à partir de Bâle, a fait savoir la compagnie à bas coût dans un communiqué jeudi.

A partir de fin octobre, Easyjet volera vers Cracovie, la deuxième ville de Pologne, à raison de trois jours par semaine, et vers Hurghada, cité balnéaire des rives de la Mer Rouge en Égypte, deux fois par semaine.

Cet élargissement de l'offre portera à 44 le nombre de villes desservies par la compagnie aérienne à bas prix depuis l'Euroairport de Bâle.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 06 Juil 2013, 15:28:29

alsace.france3.fr, 6 juillet
L'aéroport d'Entzheim paré au décollage

Après l'arrivée d'une nouvelle compagnie low-cost sur ses pistes d'atterrissage, l'aéroport d'Entzheim semble être près de s'envoler, en terme de fréquentation, alors qu'il était encore il y a peu, moribond.

Moribond il y a encore peu de temps, l'aéroport d'Entzheim avait annoncé il y a peu un repositionnement stratégique. Et après 10 mois de mise en place de cette nouvelle stratégie, le président du directoire de Strasbourg Entzheim l'assure, les nouvelles sont bonnes : "Nous sommes en avance par rapport aux objectifs, explique-t-il. Nous avons constaté une croissance de 15 % depuis le démarrage de cette nouvelle stratégie, donc tout va bien ! "

Après Lille, Strasbourg est donc devenu le deuxième aéroport français à la plus forte hausse de fréquentation, même si, c'est vrai, il partait de loin.

Un succès qui s'explique entre autres par l'arrivée de nouvelles compagnies low cost sur aéroport strasbourgeois, dont Volotea ou Ryanair. Mais aussi par une baisse des coûts pour les voyageurs, et notamment, une taxe d'aéroport fixée à 5 euros. L'embarquement et le débarquement à pied permet aussi d'économiser. Et si cela attire de nouveaux voyageurs, dans un esprit plus loisir que business-business, cela attire aussi les nouvelles compagnies sur les pistes d'atterrissage d'Entzheim.

1200000 voyageurs devraient passer par aéroport strasbourgeois en 2013. L'objectif, c'est 1 million et demi d'ici 2015. De nouvelles lignes devraient aider à atteindre ce chiffre, et notamment, l'année prochaine, une ligne vers la Turquie, en plus des 32 destinations régulières déjà présentées.

Vidéo http://alsace.france3.fr/2013/07/06/l-a ... 83333.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 09 Juil 2013, 19:15:42

Bernard Accoyer ne réclame pas plus de TGV à Annecy. Bien au contraire, il veut toujours, y compris avec des subventions publiques, maintenir la desserte aérienne entre Metz-Tessy et Orly.

Le Dauphiné Libéré, 7 juillet
Comme chaque année, Bernard Accoyer invite les journalistes pour évoquer les grandes lignes de sa politique.

[...]

6 L’avion : Bernard Accoyer veut conserver la liaison aérienne Annecy-Paris, (en tout cas tant que le trajet en train ne se fera pas en moins de trois heures). Il est favorable au soutien financier accordé à une compagnie privée. Rien n’est encore acté mais il devrait bientôt la rencontrer.

Source http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... -la-region

leprogres.fr, 9 juillet
Un avion pour Paris dérouté vers Lyon à cause des préparatifs du 14 juillet

Un avion en provenance de Jordanie, qui devait atterrir à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, a été dérouté mardi vers l’aéroport de Lyon à cause des préparatifs du 14 juillet

L’avion, un Airbus A321 de la compagnie Royal Jordanian, parti d’Amman mardi midi, devait se poser à 16H00 sur le tarmac de l’aéroport parisien. Il a été dérouté peu avant son arrivée, en raison des essais aériens liés au défilé militaire du 14 juillet.

«A cause des vols d’essai au-dessus de Paris, on a demandé à l’équipage de patienter près de l’aéroport. Mais l’avion était un peu juste au niveau du carburant. Du coup, on a demandé à l’équipage d’atterrir à Lyon pour refaire le plein», a expliqué une source aéroportuaire.

La décision de faire patienter l’avion de la Royal Jordanian au-dessus de Roissy a été prise «par mesure de sécurité», afin d’éviter que l’appareil «ne vienne croiser les couloirs aériens dédiés à l’exercice des avions militaires».

L’appareil s’est posé vers 16H00 à Lyon, mais les passagers sont restés à bord de l’appareil. «Le pilote nous a dit qu’il était impossible d’atterrir à Roissy, puis à Orly, car il s’y passait une manifestation aérienne», a-t-elle raconté.

«Un passager voulait descendre à Lyon car c’était plus pratique pour lui, mais ce n’était pas possible», a-t-elle ajouté.

D’après l’une des sources aéroportuaires, l’avion devait arriver à sa destination initiale en fin d’après-midi, avec un retard inférieur à deux heures.

Source http://www.leprogres.fr/rhone/2013/07/0 ... 14-juillet
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 10 Juil 2013, 23:28:12

ATS et rts.ch, 10 juillet
Le WWF veut une taxe climatique sur les billets d'avion

Les billets d'avion devraient être frappés d'une taxe climatique, estime le WWF. L'organisation souhaite la fin des subventions dont bénéficie la branche de l'aviation civile en Suisse.

Le WWF veut que la Suisse introduise une taxe climatique sur les billets d'avion, comme l'ont fait les pays voisins. D'un montant situé entre 20 et 100 francs selon la distance parcourue, l'argent récolté pourrait être redistribué à la population ou utilisé pour financer des projets de protection du climat à l'étranger.

Un vol Zurich-New York a le même impact sur le climat qu'une année au volant d'une voiture, selon le WWF. Au total, 16% des émissions nuisibles pour le climat en Suisse proviennent du trafic aérien.

Privilèges fiscaux de l'aviation
Pourtant, la branche bénéficie d'importantes subventions sous forme de privilèges fiscaux, dénonce l'organisation de protection de l'environnement. Par exemple, elle n'est pas soumise à la taxe sur la valeur ajoutée, ni à celle sur le CO2, ni à l'impôt sur les huiles minérales, contrairement aux automobilistes, explique le WWF.

La taxe climatique proposée devrait se monter à au moins 20 francs pour les vols de moins de 2500 km, à 50 francs pour les moyens-courriers et à 100 francs pour les longs-courriers. Le double pour les classes business.

Les Suisses adorent l'avion
Les Suisses aiment emprunter la voie des airs : en moyenne, ils prennent deux fois plus souvent l’avion que leurs voisins allemands, français ou italiens. Dans quatre cas sur cinq, ils s’envolent pour les vacances ou les loisirs, affirme le WWF.

Fort impact environnemental
Selon le WWF, 16% des émissions nuisibles pour le climat en Suisse sont à mettre sur le compte du trafic aérien. Dans sept ans, ce chiffre devrait passer à 22%. "L’avion est donc l’un des principaux moteurs du changement climatique", conclut l'organisation internationale.

Source http://www.rts.ch/info/suisse/5058818-l ... avion.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 12 Juil 2013, 22:54:45

rts.ch, 12 juillet
Une grève à l'aéroport de Bâle-Mulhouse depuis vendredi soir pourrait générer des retards

Une grève de l'entreprise Samsic, chargé du contrôle des passagers, menace le fonctionnement de l'aéroport de Bâle-Mulhouse dès samedi. La direction a recruté des remplaçants et aucun vol ne devrait être annulé, des retards sont en revanche possibles.La grève, portant sur les conditions de travail, devrait débuter vendredi à minuit pour une durée indéterminée.Elle coïncide avec le début des vacances en France, qui engendre un afflux de voyageurs important. Les passagers ont été priés de se rendre sur place plus tôt que d'habitude, soit deux heures avant le décollage.

Source http://www.rts.ch/info/suisse/5063318-u ... tards.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 21 Juil 2013, 18:48:38

champagne-ardenne.france3.fr, 14 juillet
Europort de Vatry, les raison d'un échec

Vatry est en pleine zone de turbulence. Son actionnaire historique et majoritaire s'en va. L'aéroport entre dans un avenir incertain. De plus, cette plate-forme devient un "boulet" pour le département qui y a englouti 240 millions d'euros.

Vidéo http://champagne-ardenne.france3.fr/201 ... 87817.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Juil 2013, 21:02:51

lyoncapitale.fr, 22 juillet
Aéroport : +2,3% de trafic au 1er semestre 2013 à St-Ex

Les chiffres du 1er semestre 2013 sont plutôt positifs pour l'aéroport Saint-Exupéry, en termes de fréquentation. 4.163.652 ont fréquenté ses terminaux.

La fréquentation de l'aéroport Saint-Exupéry redécolle sur le premier semestre 2013. Sur les 6 premiers mois de l'année, le trafic est en hausse de +2,3% par rapport à la même période en 2012. Depuis le 1er janvier, 4.163.652 passagers sont passés par le principal aéroport lyonnais.

Le trafic national reste stable (+0,2%), malgré une diminution du trafic vers la capitale (-0,8%). Les lignes transversales sont en très légères hausse (+0,4%). Bonne surprise sur le secteur des vols franco-français, Ajaccio fait un carton : +35,9%.

International top
Pour ce début d'année, 62,4% du trafic concernaient les vols à l'international, pour 2599784 passagers. Une part en hausse de 4%. Les vols vers l'Europe connaissent une augmentation de leur fréquentation de 4,1% tandis que l'Afrique du Nord stagne (+1,1%).

En revanche, la situation est assez incertaine pour le reste de l'année. En juin le trafic national s'est effondré de 4,9%. Mais a contrario, les lignes internationales se sont envolées (+5,6% de passagers) avec une nette progression pour l'Europe (+7,6%) le mois dernier.

La compagnie Aegan qui vient de lancer une ligne régulière Lyon Athènes a effectué un démarrage "très positif".

Source http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... 13-a-St-Ex
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 23 Juil 2013, 22:21:33

20 minutes Genève, 23 juillet
L'aéroport joue la carte du «passager prioritaire»

Un accès rapide payant aux contrôles de sûreté a été lancé fin juin. Une spécialiste y voit une hausse déguisée des prix.

Lassés d'attendre une heure à la sécurité lors des grands départs en vacances? L'Aéroport de Genève propose depuis fin juin un accès rapide aux passages de sûreté, qui permet d'éviter la file. Jusque-là réservée aux voyageurs en classes supérieures, la «Priority Lane» est désormais ouverte à tout le monde, moyennant 8 francs. Avec le risque élevé que, victime de son succès, ce service connaisse un temps d'attente loin du confort escompté.

«Je doute que ce service soit efficace juste avant Noël, quand tout le monde paiera pour gagner du temps», juge Omar, un voyageur régulier. Directrice du magazine des consommateurs «Bon à savoir», Zeynep Ersan Berdoz estime que la durée maximale d'attente devrait être indiquée, afin de ne pas tromper le passager sur ses droits.

Des mesures en cas d'affluence
De fait, encore peu connu du public, ce passage prioritaire n'a pas donné le tournis aux responsables de Cointrin. «Nous n'avons pas eu d'engorgements, explique Aline Yazgi, chargée des relations extérieures. Si l'on devait remarquer un effet de vase communiquant, nous fixerions alors des mesures correctives». Histoire de maintenir l'attractivité de l'offre. «Nous travaillons à ce que tout le monde puisse avoir un service efficace», assure la responsable.

«Pourquoi ne pas plutôt ouvrir une troisième file accessible à tout le monde ?», lance Zeynep Ersan Berdoz. Pour l'experte, cela démontre la tendance de faire payer toujours plus de services optionnels. «C'est par ces petites choses que l'on augmente les tarifs. Car ceux qui peuvent payer le font.»

Zurich n'est pas tenté
L'aéroport de Kloten ne compte pas introduire ce système. Sa porte-parole se targue en effet d'un temps d'attente moyen de 10 minutes jusqu'aux contrôles de sûreté. Soit le même que celui de Genève. Selon la responsable de «Bon à savoir», si les aéroports ouvrent une voie de plus vers les passages de sûreté ou augmentent leur nombre, une partie des coûts revient aux compagnies, qui imputeraient alors ceux-ci sur le prix des billets. Signe que toute charge retombe généralement sur l'usager.

Source http://www.20min.ch/ro/news/geneve/stor ... --29574065
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 26 Juil 2013, 21:58:29

lyoncapitale.fr, 26 juillet
Lyon : tous les vols vers la Tunisie annulés

Pour cause de grève générale en Tunisie, les vols en provenance et à destination de ce pays sont annulés ce vendredi à l’aéroport de Lyon.

Tous les vols en provenance et à destination de la Tunisie sont annulés ce vendredi à l'aéroport Saint-Exupéry de Lyon. Les 3 liaisons régulières avec le pays prévues ce matin ne seront donc pas assurées.

En cause, un mouvement de grève générale dans le pays, qui fait suite à l'assassinat jeudi devant chez lui du leader d'opposition Mohamed Brahmi.

Il s'agit du deuxième assassinat politique dans le pays sur les six derniers mois, après le meurtre de Chokri Belaïd le 6 février dernier à El Menzah.

Source http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... ie-annules
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 27 Juil 2013, 14:05:12

Le Dauphiné Libéré, 27 juillet
Questions à Pas d’inquiétude : la France reste notre base

Frédéric Gagey PDG d’Air France

Nos annonces de baisses de capacité sur la province vont générer des inquiétudes…

Il ne faut pas que cela génère de l’inquiétude, puisque j’ai réaffirmé que le marché français est notre base de marché. Les liaisons du point à point sur le marché France sont une part importante de notre base commerciale. Pour l’instant, cela perd de l’argent. Et c’est justement pour assurer la pérennité de notre présence sur le marché français que l’on va essayer de revenir à l’équilibre, puis à un niveau acceptable de profitabilité. Je vous rappelle qu’il y aura encore des évolutions de réseau TGV, ce qui veut dire que, si nous ne faisons rien, nous pouvons nous retrouver avec un réseau perdant encore plus d’argent.

Mais une baisse de capacités implique une baisse de l’offre ?
Il y aura baisse de capacités sur certaines lignes au départ des bases qui sont très déficitaires. Mais cela peut se traduire non pas par des fermetures, mais par des baisses de fréquence, avec moins de vols.

Source http://www.ledauphine.com/actualite/201 ... notre-base
FighterDoc
Passager
Messages : 157
Inscription : 14 Mai 2007, 18:16:51
Localisation : Lyon

Re: Aéroport

Message non lupar FighterDoc » 31 Juil 2013, 04:55:40

My FLY'on, 23 juillet 2013

Projet du nouveau Terminal 1 à Lyon-Saint Exupéry, prêt à décoller !

Publié par Alexandra | Publié le 23 juillet 2013


Le projet du futur Terminal 1 est lancé : le Conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon a donné son accord au Directoire pour lancer le chantier à l’été 2014.

Cette nouvelle infrastructure accompagnera le développement de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry pour pouvoir accueillir 15 millions de passagers en 2020. Avec une surface neuve de 70000m², équivalente à celle de tous les terminaux actuels réunis, le nouveau Terminal 1 accueillera dans les infrastructures dédiées l’ensemble des low-cost ainsi que des compagnies conventionnelles. Ce nouveau bâtiment vient prolonger le Terminal 1 existant, remplacer la partie métallico-textile actuelle du Terminal 3, et se raccorder au satellite l’embarquement via la galerie souterraine.

Une zone de détente et de commerces au cœur du terminal

En zone d’embarquement, les passagers pourront profiter d’une zone de commerces, restauration et détente, de 10000 m². Lumineux et transparent, cet espace central est conçu autour d’une «plaza».
Le projet prévoit également l’aménagement des espaces extérieurs «côté ville», avec une esplanade piétonne et les infrastructures nécessaires à l’ensemble des accès terrestres (dépose-minute, arrêts navettes, station de taxi, gare routière…), et l’aménagement «côté piste» avec les postes de stationnement avion et tous les équipements associés.


Source (avec photos) : http://www.my-flyon.com/projet-terminal ... aeroports/

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Carry, xouxo et 202 invités