Aéroport

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
Le Rail
Passager
Messages : 1412
Inscription : 20 Oct 2012, 18:17:11
Localisation : Lyon 7e

Re: Aéroport

Message non lupar Le Rail » 31 Juil 2013, 15:28:10

Il serait temps que Colombier-Saugnieu vienne faire partie du Grand Lyon (ou du moins de la zone Sytral) pour qu'il y ait un mode de transport doux et pas aussi cher que Rhônexpress ! Et puis je me demande, pourquoi Colombier-Saugnieu ne fait pas partie de l'agglomération dont elle a l'aéroport ? ???
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 31 Juil 2013, 22:13:45

ATS et rts.ch, 31 juillet
Les passagers aisés seront davantage taxés par Swiss

La compagnie aérienne Swiss décide de taxer plus lourdement les passagers de première et business, soit 120 francs de supplément kérosène pour un vol aller-retour long-courrier.

Swiss augmente ses taxes carburant sur les vols long-courriers pour ses passagers en business et première. Dès le 7 août, ceux-ci payeront un supplément kérosène de 252 francs par trajet, soit 60 francs de plus qu'actuellement.

Pour un vol aller-retour, il s'agit donc d'une hausse de 120 francs.

Classe éco épargnée
Aucune augmentation, en revanche, pour la classe économique pour qui la contribution demeure inchangée à 192 francs, précise Swiss.

Aucun changement non plus sur les vols européens, et ce pour toutes les classes.

Compenser la hausse du kérosène
Ces mesures correspondent à une tendance dans la branche, selon Lufthansa qui souhaite compenser ses prix du kérosène grimpant rapidement.

Des concurrents comme le transporteur australien Qantas Airways ont depuis longtemps introduit de telles dispositions.

Hausse appliquée pour l'ensemble du groupe
Ces ajustements concernent l'ensemble du groupe allemand Lufthansa, avec ses autres filiales Brussel Airlines et Austrian Airlines.

Leurs passagers en business et première classe devront s'acquitter désormais d'un supplément carburant de 170 à 192 euros par vol, représentant une hausse de 50 euros par rapport à aujourd'hui.

Source http://www.rts.ch/info/economie/5106165 ... swiss.html

Air France supprimera plus de 2500 postes d'ici 2014

La compagnie Air France va biffer jusqu'à 2600 emplois supplémentaires d'ici un an. Les départs volontaires seraient privilégiés.

La direction d'Air France, engagée dans une vaste restructuration du groupe depuis 2012, a annoncé mercredi entre 2500 et 2600 nouvelles suppressions de postes d'ici à 2014. Cette décision a été dévoilée lors d'un comité central d'entreprise (CCE).

Départs volontaires
La direction a informé les représentants du personnel qu'elle procéderait à ces suppressions de postes dans le cadre d'un ou de plusieurs plans de départs volontaires, précise le secrétaire général du syndicat CGT.

En deux ans, entre juin 2011 et juin 2013, les effectifs ont déjà fondu de 5600 postes et sont passés de 106'300 à 100'700, intérimaires compris.

Un vaste plan d'économies
Le plan "Transform 2015" mis en œuvre depuis 2012 doit permettre de réaliser en trois ans deux milliards d'euros d'économies, en partie grâce à une efficacité économique supplémentaire de 20%, et de ramener la dette à 4,5 milliards fin 2014 contre 6,5 milliards en janvier 2012.

Au printemps, la direction avait annoncé que "Transform 2015" allait être amplifié, Air France souffrant toujours de la faiblesse du réseau court et moyen-courrier.

Source http://www.rts.ch/info/economie/5104587 ... -2014.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 04 Août 2013, 16:27:49

ATS et rts.ch, 4 août
Monsieur Prix critique le manque de concurrence de l'aéroport de Zurich

Le Surveillant des prix de la Confédération, Stefan Meierhans, estime que les taxes trop élevées de l'aéroport de Zurich nuisent à son développement et défavorisent les compagnies bon marché.

Le Surveillant des prix de la Confédération Stefan Meierhans critique la politique des taxes menée par l'aéroport de Zurich. Celle-ci empêche le développement d'une réelle concurrence, contrairement aux aéroports de Genève et Bâle.

Les taxes désavantagent les compagnies aériennes à bas prix, déplore Stefan Meierhans dans une interview parue dimanche dans la SonntagsZeitung. Par exemple, un Airbus de 180 places qui doit s'acquitter d'une taxe d'atterrissage réduite est par contre soumis à une "taxe passagers salée". Et cette dernière se répercute sur les prix des billets.

Compagnies bon marché lésées
Les compagnies bon marché en souffrent, poursuit Monsieur Prix, qui plaide pour l'augmentation des taxes sur les avions. Ceux-ci sont en effet les premiers responsables des émissions. "Un avion plein est beaucoup plus écologique que deux à moitié vides."

Le canton de Zurich, en tant qu'actionnaire unique de la société de l'aéroport "Flughafen Zürich AG", devrait ici faire usage de son influence. Il devrait "renforcer la position importante de l'aéroport zurichois."

Swiss et Air Berlin mécontents
Le directeur général de Swiss Harry Hohmeister avait en mai dernier menacé de se retirer de l'aéroport de Zurich-Kloten dans plusieurs journaux.

Le directeur zurichois de l'économie publique Ernst Stocker (UDC) avait alors exprimé son incompréhension, arguant que Swiss avait jusqu'ici fait de bonnes affaires à Zurich.

Le directeur de Air Berlin Wolfgang Prock-Schauer, deuxième compagnie la plus importante présente à Zurich-Kloten, souhaite également une baisse des taxes de l'aéroport.

Source http://www.rts.ch/info/economie/5112116 ... urich.html
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 06 Août 2013, 12:06:22

J'imagine bien la transposition de ce type de comportement dans d'autres domaines économiques ... ??? ::)

"Monsieur, votre restaurant cinq étoiles est trop cher par rapport au vendeur de kebab 2 rues plus loin, il faut baisser vos prix."



::)


Franchement, certains dogmes font perdre le sens des réalités et du ridicule...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4664
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar amaury » 07 Août 2013, 09:01:51

Je lis : "Un avion plein est beaucoup plus écologique que deux à moitié vides." Il se moque de qui, le monsieur ?! Son assertion n'est acceptable(*) que dans un seul et unique cas : à nombre de passagers transporté identique. Or, le propre du low cost, c'est justement d'amener vers l'avion des gens qui prenaient le train (qui est certainement bien plus "écologique" dans les conditions comparables) ou qui ne se seraient pas déplacés et là, on a beau dire, mais le déplacement le plus écologique, c'est probablement celui qu'on n'effectue pas ! O0

Bref, il se moque bien du monde, ce monsieur !!


* Qu'on qualifie le transport aérien actuel "d'écologique" parce qu'il ferait un peu de moins de dégât que d'habitude, c'est comme quand on parle de "voitures écologiques" ou qu'on appelle un site "Moteur Nature"... Mais je m'égare... ;)
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 07 Août 2013, 09:43:41

amaury a écrit : ... * Qu'on qualifie le transport aérien actuel "d'écologique" parce qu'il ferait un peu de moins de dégât que d'habitude, c'est comme quand on parle de "voitures écologiques" ou qu'on appelle un site "Moteur Nature"... Mais je m'égare... ;)


Oui, en effet, car l'écologie des modes de transport, ne s'apprécie pas en termes binaires. Il faut prendre en compte tout un tas de paramètres comme l'emprise au sol des infrastructures, et là, il se trouve que le transport aérien, contrairement à ce qu'on entend ici ou là, est plutôt économe. Les aéroports qui sont en fait de vastes surfaces, pour l'essentiel cultivables, (les pistes, taxiways et zones de stationnement + les surfaces construites d'une plateforme aéroportuaire ne représentent en général pas plus de 30% de la surface totale). Les aéroports sont par définition les seules implantations au sol de ce mode de transport. Je rappellerai en outre que le PDG de Transavia (la filiale low cost d'AirFrance-KLM) a déclaré récemment, que sur l'ensemble de l'année 2012, la consommation enregistrée pour sa compagnie a été de 2,9 litres aux 100 km par passager effectivement transporté. Il est vrai aussi que plus le taux d'occupation des vols est élevé, meilleure en sera la performance économique et écologique du vol, c'est une Lapalissade qui n'a pas besoin d'une démonstration particulière.
Je ne veux pas rentrer non plus dans la guerre des modes car j'aime tout autant l'avion que le train, chacun a ses avantages, et chaque mode offre au passager un véritable intérêt historique et technique ainsi qu'un véritable plaisir d'usage qui peut s'apprécier alternativement ou complémentairement suivant les cas.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4664
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar amaury » 07 Août 2013, 13:59:29

Je ne rentre pas non plus sur le débat entre les différents modes. Le nombre d’utilisateurs des transports tous modes confondus n'est pas une donnée fixe, invariable. Quels que soient les motifs - mais particulièrement pour le motif "tourisme" -, elle fluctue en fonction de critères comme le coût et le temps de trajet, les périodes de circulation...

Et là, c'est exactement le même débat que la gratuité des transports. Les territoires qui ont mis les transports gratuits ont vu augmenter leur usage. Du coup, certains disent que c'est une mesure "écologique". Pourtant, ça ne l'est que si ces personnes utilisaient auparavant un mode de déplacement plus polluant/plus émetteur de gaz à effet de serre. Si elles se déplaçaient à pieds ou à vélo, ça n'est pas plus écologique. Si elles ne se déplaçaient pas auparavant, ce n'est pas plus écologique. Et quand on regarde les choses sur la base de ces critères, la gratuité des transports en commun n'a plus d'intérêt vital sur le plan écologique...

Donc quels que soient les avantages ou les inconvénients de l'avion, quels que soient les angles d'approche, l'assertion "un avion plein est plus écologique que deux à moitié vide" n'est valable que s'il s'agit exactement des mêmes personnes. Et Et ce raisonnement est applicable à tous les modes de déplacements trains, bus...) ! Il y a quelques années, sur le forum, on avait des participants qui disaient qu'il fallait réduire la fréquence sur certaines lignes de bus pour mieux les remplir. Mais si on passe d'une fréquence de 30 min à une fréquence d'une heure (par exemple), les horaires ne colleront plus nécessairement aux utilisateurs (par rapport aux heures de travail, aux correspondances...). Dès lors, ne s’agissant pas de cartons, réduire la fréquence ne signifie pas nécessairement un meilleur remplissage des bus. On peut très bien passer de 5 personnes toutes les 30 min... à 5 personnes toutes les heures !

Bref, sans même parler de comparer les modes de transport entre eux, l'assertion n'est pas valable tout le temps et ça me gène qu'on fasse systématiquement cette erreur ! :D
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
yannick
Passager
Messages : 1515
Inscription : 10 Sep 2008, 22:21:34
Localisation : Ecully

Re: Aéroport

Message non lupar yannick » 07 Août 2013, 22:58:41

Airbus a écrit : Les aéroports qui sont en fait de vastes surfaces, pour l'essentiel cultivables, (les pistes, taxiways et zones de stationnement + les surfaces construites d'une plateforme aéroportuaire ne représentent en général pas plus de 30% de la surface totale). Les aéroports sont par définition les seules implantations au sol de ce mode de transport.


Malgré tout, le train n'occupe pas non plus une place très importante. Si mes souvenirs sont bons, l'emprise au sol de la LN1 (Ligne nouvelle Lyon-Paris) reste inférieure à la surface de l'Aéroport de Roissy (et je viens de faire un rapide calcul qui me confirme l'ordre de grandeur... 50m sur 500km, ça fait 2500 ha, contre 3257 ha pour Roissy). Sans rentrer dans le détail de la validité de la comparaison (un hub international contre une seule ligne "régionale"), ça montre que les *surfaces* sont comparables.

Ceci dit, difficile d'avoir des chiffres précis. RFF annonce un maximum de 10 ha/km. Ça reste meilleur qu'une autoroute. http://www.rff-cfal.info/le-cadre-de-vi ... foncieres/
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 09 Août 2013, 23:11:48

Penser à ajouter dans le bilan des zones consommées par les aéroports les zones du cône d'approche et de décollage, assez généreusement tartinées de carburant imbrûlé... Alors certes, pas à 100% affectées à l'avion, mais quand même... ::)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Août 2013, 22:44:40

rts.ch, 22 août
Le directeur de l'aéroport de Genève prévoit un nouveau terminal d'ici 2020-2025

Robert Deillon a assuré à une revue spécialisée que l'aéroport de Genève sera doté d'un nouveau terminal d'ici 2020-2025 pour faire face au flux croissant de passagers.

Alors qu'ils n'avaient jamais été évoqués publiquement, un projet de nouveau terminal à Cointrin et des projections du nombre de passagers de l'aéroport genevois ont été cités par Robert Deillon dans une revue confidentielle : Passenger Terminal World (p.41 et 42).

Une nouveau bâtiment s'impose et ses services planchent déjà sur le projet, révèle le directeur général de Genève Aéroport, sans divulguer plus de détails, mais promettant une communication sur le projet d'ici fin 2013, début 2014.

Nouveau terminal entre 2020 et 2025
"Nous estimons que le nouveau terminal sera achevé entre 2020 et 2025", s'est-il cependant avancé. Le directeur de Cointrin calcule que d'ici là environ 20 millions de passagers devraient transiter par l'aéroport genevois.

Robert Deillon n'était pas joignable ce jeudi après-midi pour commenter ces informations.

Source http://www.rts.ch/info/regions/geneve/5 ... -2025.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 06 Sep 2013, 22:16:55

Le Progrès, 5 septembre
Dysfonctionnement du train arrière : frayeur à bord du vol Madrid-Lyon

Le dispositif de sapeurs-pompiers déployé mercredi, peu après midi, sur l’une des pistes de l’aéroport de Lyon/Saint-Exupéry n’est pas passé inaperçu. Et pour cause, le pilote d’un avion en phase d’atterrissage et en provenance de Madrid venait de constater que le train arrière de son aéronef refusait de se déployer. Alertée, la tour de contrôle a avisé les sapeurs-pompiers du site. Un dispositif a été déployé afin d’intervenir rapidement en cas d’un éventuel problème à l’atterrissage.

En raison de la capacité moyenne de l’avion, le niveau 2 sur une échelle de 3 a été activé. Finalement, plus de peur que de mal pour les passagers et l’équipage : cet avion de la compagnie Iberia a pu se poser à 12h25, pour un horaire annoncé à 11h40. Toutefois, l’appareil a été tracté jusqu’aux terminaux pour pouvoir faire descendre les passagers. Il est évident que l’avion va être inspecté et révisé avant de pouvoir reprendre les airs.

Source http://www.leprogres.fr/rhone/2013/09/0 ... adrid-lyon
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 11 Sep 2013, 21:59:31

ledauphine.com, 11 septembre
Chambéry-Paris en avion, ce sera possible cet hiver

Fermée depuis onze ans, la ligne aérienne entre l’aéroport de Chambéry et Orly sera réactivée du 19 décembre 2013 au 30 mars 2014, à raison de deux rotations hebdomadaires, les jeudis soirs et dimanches soirs. Une initiative due à la compagnie aérienne de loisir Transavia (filiale d’Air France-KLM), aux deux aéroports et aux Trois Vallées.

Source http://www.ledauphine.com/savoie/2013/0 ... -cet-hiver
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 12 Sep 2013, 19:00:00

Air France veut concurrencer le TGV entre Paris et Chambéry en amenant plus rapidement les Parisiens sur les pistes de ski

alpes.france3.fr, 12 septembre
L'aéroport de Chambéry ralliera de nouveau Paris l'hiver prochain

Chambéry-Paris en avion, un voyage bientôt possible. La compagnie aérienne française Transavia, déjà présente sur l'aéroport savoyard, proposera en effet à partir du mois de décembre, deux rotations hebdomadaires à destination de la capitale.

Avec 250.000 passagers en 2011/12, Chambéry demeure la première destination de France pour les charters des neiges. Ils arrivent pour la plupart de Grande-Bretagne, de Russie mais aussi de Scandinavie.

Et, cette année, du 19 décembre au 13 mars, ils arriveront aussi de Paris. 11 ans après sa fermeture, la ligne aérienne entre Chambéry-Le Bourget et Paris-Orly va rouvrir. Deux rotations hebdomadaires, les jeudis et dimanches, assurées par Transavia, filiale d'Air France et de KLM, qui affréte déjà des vols pour les Pays-Bas.

Les moteurs du projet sont Transavia, les deux aéroports mais aussi la société des 3 Vallées qui gère les domaines, les pistes et les remontées mécaniques de Courchevel, Méribel-Mottaret et La Tania.

But de l'opération, faire gagner du temps aux touristes parisiens, près de 90 minutes par rapport au rail. Le prix d'appel sera "low cost", à partir de 35 euros pour un aller simple. Un service de navettes sera ensuite mis en place entre l'aéroport de Chambéry et les stations des 3 Vallées via Moûtiers.

Vidéo et source http://alpes.france3.fr/2013/09/12/l-ae ... 17121.html

Je doute fort que cette desserte remporte un grand succès. Le TGV amène les skieurs directement dans les stations, sans les contrôleurs fastidieux des embarquements dans les aéroports.

Le gain de temps d'une telle desserte sera en réalité nul. On peut même parier que le TGV restera plus rapide que l'avion plus le transfert en car par l'A43 (souvent saturée l'hiver).

Argument invoqué par les défenseurs de l'avion : on ne peut pas acheminer plus de voyageurs sur le rail !
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 13 Sep 2013, 09:56:43

Une desserte routière "Transneige" est organisée depuis des années, de manière régulière dans le cadre du réseau départemental de la Savoie entre l'aéroport de Chambéry-Aix (CMF) et les stations de Tarentaise. Les temps de parcours sont bien maîtrisés et relativement performants malgré les conditions de trafic, et les conditions météo parfois.
Ce n'est donc pas un problème.

En revanche, il est plus surprenant de voir que les vols ne fonctionnent pas le samedi, jour d'affluence principale.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 13 Sep 2013, 18:56:42

Airbus a écrit :En revanche, il est plus surprenant de voir que les vols ne fonctionnent pas le samedi, jour d'affluence principale.

Les vols sont programmés les jeudis et les dimanches avec des départs d'Orly à 19h30 et à 21h30 de Chambéry.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 13 Sep 2013, 20:03:14

rhone-alpes.france3.fr, 13 septembre
Aéroport Saint-Exupéry : un été en demi-teinte

Après un mois de juillet à l'activité freinée par le ramadan (-2.2%), le trafic passagers du mois d’août à l'aéroport Saint-Exupéry affiche une croissance de + 4.3% par rapport à août 2012 avec 826940 passagers.

Le ramadan, qui avait lieu en juillet cette année, a généré une baisse globale de trafic sur ce mois à Lyon-Saint Exupéry. La part de marché sur le Maghreb représente historiquement près de 15 % du trafic total de l'aéroport.

Sa baisse de 21% par rapport à juillet 2012 n’a pas pu être compensée par les fortes croissances des autres destinations internationales telles que l’Espagne (+23%), le Portugal (+9.9%) ou même le Royaume Uni (+23.7%).

Le trafic international en juillet a toutefois enregistré une diminution contenue de -2.3% avec 536572 passagers.

Août n’a pas bénéficié d’un report de déplacement de juillet, mais ses résultats sont en forte croissance sur l’ensemble des segments avec +4.3 % par rapport à 2012.

L’international a culminé à +5.9% par rapport à août 2012 (584384 passagers), avec + 5.5% sur l’Europe grâce, en premier lieu, à l’Espagne (+21.7%, portée par un offre importante de la part des low cost comme des compagnies traditionnelles), le Royaume-Uni et le Portugal.

Le trafic national progresse, quant à lui, de +2.6% avec 238336 passagers.

Source http://rhone-alpes.france3.fr/2013/09/1 ... 18011.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 18 Sep 2013, 18:29:49

Vers la fermeture de l'aéroport de Sion ?

rts.ch, 18 septembre
L'armée envisage d'abandonner l'aéroport de Sion

L’aéroport de Sion pourrait faire les frais du désengagement de l’armée dans les régions. Une décision pourrait être communiquée d’ici novembre, a appris la RTS mercredi.

Cure d’amaigrissement oblige, l’armée s’apprête à abandonner plusieurs sites en Suisse. Un rapport publié cet été révélait l’ampleur du phénomène. Il est question de fermer jusqu’à douze places d’armes et plusieurs bases aériennes. Objectif : se libérer de plus du tiers du parc immobilier de l’armée estimé à 24 milliards de francs.

A Sion, un départ de l’armée représenterait un coup dur pour l’aéroport civil dont le déficit s'élève déjà à près de 9 millions de francs par an. L’armée éponge ces pertes à hauteur de 7 millions de francs. Le solde reste à la charge de la ville et du canton du valais.

Annonce fin novembre ?
Une situation suivie de près par Bernard Karrer, directeur de l’aéroport civil de Sion. "L’aérodrome militaire est sur la sellette, l’armée doit économiser. Nous sommes dans l’attente. D’ici la fin de l’année, les décisions devront être prises", a-t-il assuré à la RTS.

Selon plusieurs sources, les services du Département fédéral de la défense (DDPS) pourraient présenter le nouveau concept de stationnement fin novembre, à l'occasion de la rencontre des ministres cantonaux en charge des Affaires militaires.

Source http://www.rts.ch/info/regions/valais/5 ... -sion.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 20 Sep 2013, 19:18:23

ATS, 20 septembre
Record du nombre de passagers dans le ciel suisse en 2012

Le trafic aérien en Suisse a battu un nouveau record en 2012 avec 44,4 millions de passagers soit une augmentation de près de 4% par rapport à 2011.

Jamais autant de passagers n'ont pris l'avion en Suisse que l'an dernier : Près de 460'000 appareils de ligne ou charters ont atterri ou décollé en 2012 sur les tarmacs suisses, transportant 44,4 millions de passagers. Presque 99% du volume a été traité dans les aéroports de Zurich, Bâle-Mulhouse et Genève.

A Genève, les mouvements ont crû de 4,9% et les voyageurs de 6% à 13,8 millions. Pour les aéroports régionaux, celui de Berne-Belp a été fréquenté par 260'000 passagers (+53% par rapport à 2011). Lugano-Agno suit avec 167'000 voyageurs (+1,4%) et St.Gall-Altenrhein avec 116'000 personnes (+22%).

Meilleur taux d'occupation
A Zurich, malgré un recul des mouvements de 2,3%, le nombre de passagers a connu une hausse de 2% à 24,8 millions, phénomène dû aux appareils plus grands et à un meilleur taux d'occupation. A Bâle, l'augmentation du nombre de passagers est de 6% à 5,3 millions pour un recul de 0,7% des décollages et atterrissages.

Au total, les sièges étaient pris à 78% l'an dernier (77% en 2011).
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 24 Sep 2013, 11:44:03

Crash à Bron.
http://www.leprogres.fr/rhone/2013/09/2 ... -lyon-bron

Un avion d'affaires s'est crashé mardi matin vers 10h50 sur l'aérodrome de Bron. Selon nos premières informations, l'accident aurait fait trois victimes. Les secours sont actuellement sur place

L’avion de type Cessna s’est écrasé au décollage dans la zone Nord ouest de l’aéroport. L’appareil a immédiatement pris feu dans un champ.

Un premier bilan fait état de trois victimes retrouvées gravement brûlées. Selon le plan de vol quatre passagers étaient à bord. Ils se rendaient à Aix-en-Provence

Une quarantaine de secouristes sont actuellement sur place.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 26 Sep 2013, 22:17:13

Midi Libre, 24 septembre
Languedoc-Roussillon : une ombre plane sur les aéroports régionaux

A l’initiative de Franck Proust (député européen UMP), tous les acteurs du ciel européen se sont retrouvés la semaine dernière à Bruxelles, afin d’évoquer l’avenir des aéroports régionaux.La Commission a décidé de "mettre de l’ordre" au niveau les subventions publiques destinées à soutenir une activité déficitaire et les aides accordées à des compagnies low cost.

Un débat, comme un coup de semonce. C’est à l’initiative de Franck Proust (député européen UMP, premier adjoint au maire de Nîmes) que tous les acteurs du ciel européen se sont retrouvés la semaine dernière à Bruxelles, afin d’évoquer l’avenir des aéroports régionaux.

Un avenir qui est, affirme l’élu, menacé par les nouvelles lignes directrices de la Commission européenne sur les aides publiques aux aéroports et compagnies aériennes. Cela fait plusieurs années que la Commission a décidé de "mettre de l’ordre" dans certaines pratiques : en particulier les subventions publiques destinées à soutenir une activité déficitaire et les aides accordées à des compagnies low cost pour les convaincre d’atterrir chez eux. Le 3 juillet une consultation publique a été lancée. Ses conclusions inquiètent les collectivités.

Mettre fin aux "aides publiques au fonctionnement"
"Le modèle économique des aéroports va devoir changer", assure-t-on à la Commission qui pointe notamment les investissements publics dans les infrastructures. Les aides, aujourd’hui attribuées aux plateformes accueillant jusqu’à 1 million de passagers par an seraient dès lors limitées à 75% du financement pour des aéroports voyant passer 200000 voyageurs. Par ailleurs, la Commission donne dix ans aux acteurs du secteur, pour mettre fin aux "aides publiques au fonctionnement", qui permettent d’éponger les pertes d’exploitation. En clair, chaque aéroport devra faire la preuve de sa rentabilité pendant cette période de transition. Une logique purement comptable que beaucoup ont contestée, à Bruxelles.

"Le risque, c’est la disparition de la moitié des aéroports français" Franck Proust, député européen
"Bien sûr, il faut réguler le paysage aérien. Mais on ne peut pas se limiter à un calcul de rentabilité pure", insiste Franck Proust qui appelle l’Europe à "prendre en compte l’ensemble de l’économie induite". Les aéroports régionaux "assurent une véritable mission de service public", insiste Franck Proust, "là où la SNCF a démissionné, les aéroports jouent un rôle essentiel (...) Le risque c’est la disparition programmée de plus de la moitié des aéroports en France", souligne-t-il. D’Allemagne, de Suède et d’ailleurs, des voix se sont d’ailleurs élevées pour insister sur le rôle essentiel des aéroports dans l’économie des territoires.

Bruxelles va maintenant consulter les 28 États membres avant de promulguer ses directives
Dernier point - qui n’est pas le moins polémique - les conditions jugées anticoncurrentielles accordées aux compagnies low cost pour choisir un aéroport. Une pierre dans le jardin de Ryanair, visé par plusieurs plaintes de la part des grandes compagnies, dont Air France. Représentant de l’aéroport de Béziers-Cap d’Agde, Pascal Pintre est intervenu à Bruxelles, rappelant que c’est justement le retrait des compagnies traditionnelles qui avait ouvert les voies du ciel aux low cost.

L’impact économique des aéroports du Languedoc-Roussillon
On a le sentiment, dans ce débat, que la position de la Commission est largement dépendante de ce bras de fer. Une série d’enquêtes sur les subventions et rabais consentis aux low cost a d’ailleurs été lancée à travers l’Europe, notamment à Rodez, Nîmes et Carcassonne (mais aussi en Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne...). Les compagnies à bas coût ayant tendance à s’envoler aussi vite qu’elles sont arrivées, lorsque les aides financières se réduisent.

Bruxelles va maintenant consulter les 28 États membres avant de promulguer ses directives. Satisfait du débat qu’il a initié, Franck Proust espère être entendu. L’impact économique des aéroports du Languedoc-Roussillon a été évalué à 808 millions d’euros en 2012...

Une "bouffée d'oxygène" pour les régions
Frank Proust, député européen a lancé le débat à Bruxelles.

L’eurocirconscription de Franck Proust (Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon) compte pas moins de onze aéroports régionaux. Mais pour l’élu européen, qui est également premier adjoint au maire de Nîmes, pas besoin d’aller très loin afin d’illustrer son propos : "A Nîmes, la collectivité locale a investi 2 millions d’euros dans l’aéroport. Mais le retour sur investissement, en terme d’emplois créés, d’entreprises qui s’installent, de tourisme, est énorme."

Le trafic (193000 passagers) sur l’aéroport gardois apporte déjà cette année 34M€ de retombées directes. Les activités aéroportuaires, quant à elles "représentent un millier d’emplois, dont 620 directement liés à la plate-forme". Et M. Proust évalue l’impact industriel total de l’aéroport à 240M€. On mesure ainsi le poids économique et social de la structure, qui fait dire au député que "les aéroports régionaux sont une véritable bouffée d’oxygène pour les régions"... Et d’espérer que l’État soutiendra sa démarche.

Source http://www.midilibre.fr/2013/09/23/une- ... 760945.php

Image

L'Est Républicain, 26 septembre
Panique à bord du vol 2364

Incident, pagaille et panique à bord d’un Boeing d’AirArabia hier soir à l’Euroairport de Bâle-Mulhouse. Un passager Belfortain témoigne.

C’est tout simplement scandaleux, inouï énorme ». 20h hier soir au téléphone. Karim Bouaziz, chef d’entreprise dans le BTP à Belfort ne manque ni d’adjectifs, ni de superlatifs pour parler des « 120 minutes insoutenables » qu’il vient de vivre à bord d’un Boeing de la compagnie AirArabia. L’homme qui se rendait pour ses affaires à Casablanca est d’une colère noire. Les déplacements entre l’aéroport international de Bâle-Mulhouse et le Maroc, il connaît pour les pratiquer régulièrement « mais là, c’est le pompon. On a atteint des sommets de médiocrité ». Explications.

Les 121 passagers du vol 2364 à destination de Casablanca ont embarqué hier mercredi à 17h05. Deux heures plus tard, le Boeing n’a toujours pas décollé de l’EuroAirport. « Pas faute de quelques essais de décollage avortés ce qui, évidemment, n’a rassuré personne », raconte le Belfortain. « Le cauchemar a commencé à peine 10 minutes après embarquement et fermeture des portes. Comme le moteur ne tourne pas, l’intérieur de l’avion est privé d’aération, de ventilation. Avec 121 passagers à l’intérieur, venant de l’Aire urbaine, de Metz, de Strasbourg et d’ailleurs, la température a tôt fait de grimper à 37°C. Intenable. Suffoquant ».

À l’instar de la température, la colère des passagers grimpe elle aussi. « Nous voulions tous descendre de cet avion. Les gens hurlaient. On a frôlé la bagarre. Le pilote refusait d’ouvrir les portes. Au bout de deux heures enfermés dans une poignée de m² sans assistance et sans information, si ce n’est à trois reprises, l’annonce qu’on allait décoller non concrétisée, comprenez l’indignation légitime des passagers et la panique qui en a résulté. Ce n’est qu’à mon 3e appel à la Direction de l’aviation civile depuis mon téléphone que la police est intervenue pour faire ouvrir manu militari les portes ». Selon Karim Bouaziz, il y a parmi les passagers, une dame âgée claustrophobe, un monsieur diabétique, des femmes enceintes, des enfants « et des gens qui ont perdu connaissance… Franchement, on a eu le sentiment d’être traités comme du bétail. Sans la moindre considération ». À 19h, les portes du Boeing sont donc ouvertes, les passagers évacués et les personnes souffrantes prises aussitôt en charge par les pompiers et la police « avec une belle efficacité », assure le Belfortain.

Contactée hier soir, la direction de l’EuroAirport confirme les incidents survenus. « L’avion est arrivé à 16h23 pour un embarquement à 17h05. En raison d’un problème technique moteur, le pilote a fait appel à une société de maintenance, qui a procédé à plusieurs essais pour pallier à cet incident. L’avion a pu démarrer mais manifestement, le problème n’était pas résolu et il est donc revenu au bloc. À 19h, les passagers ont été débarqués ».

Pourquoi pas avant en raison de la chaleur dans l’avion ? « La décision appartient au pilote, chef à bord dès que les portes sont fermées. C’est à AirArabia de s’expliquer. Maintenant, l’EuroAirport a pris toutes les dispositions liées à la prise en charge des passagers lors de pareil incident. Nous avons activé une seconde équipe de pompiers, la police est intervenue, nous avons distribué des boissons ». À 21h45, hier, les passagers attendaient toujours un vol. « D’ordinaire, je prends un vol Low cost à 40€ et il n’y a aucun problème. Là, j’ai payé mon billet 280 euros et ce fut d’une galère sans nom. Le cauchemar », conclut désabusé Karim Bouaziz.

Source http://www.estrepublicain.fr/actualite/ ... u-vol-2364

leprogres.fr, 26 septembre
Un objet sur la piste perturbe le trafic dans le ciel lyonnais

L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry a tourné au ralenti pendant environ une heure ce jeudi après-midi. La cause ? Un objet se trouvait sur la piste, ce qui était potentiellement dangereux pour les avions.

C’est la Tour de contrôle de l’aéroport qui a demandé à ce que cet objet non identifié soit enlevé par mesure de précaution, aux alentours de 16h30. Durant l’opération, qui a duré environ une heure, la piste a été fermée, les atterrissages ont été suspendus et de nombreux décollages ont pris du retard.

Trois vols qui devaient atterrir à Lyon ont notamment été déroutés. Après une phase de vérifications et de contrôles, la piste a finalement rouvert vers 17h30. Plusieurs vols accusent toutefois encore des retards en cette fin d’après-midi.

Source http://www.leprogres.fr/rhone/2013/09/2 ... l-lyonnais
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 30 Sep 2013, 01:32:26

http://www.20minutes.fr/lyon/1227387-no ... n-securite

Faits divers Quatre personnes ont péri à Bron dans un accident d'avion

Au milieu d'un champ, des restes de la carlingue témoignent de la violence de l'accident. Mardi matin, quatre personnes ont trouvé la mort dans le crash d'un petit avion de tourisme. L'engin de type Cessna, s'est écrasé en bout de piste au moment de décoller de l'aérodrome de Bron. Sous l'impact du choc, l'appareil s'est très rapidement embrasé et l'un des passagers a été littéralement éjecté de la cabine. Quarante-cinq pompiers et seize véhicules ont été mobilisés pour venir à bout des flammes. Ce crash d'avion n'est pas le premier du genre. Depuis le mois de juillet 2011, la région lyonnaise a enregistré pas moins de trois accidents du même type, avec à chaque fois, une issue tout aussi tragique. «Dans 80 % des cas, ces drames sont souvent dus à des erreurs humaines, explique un ancien pilote. Parfois, les pilotes présument de leurs forces. Ils n'ont pas mis assez de carburant mais se disent qu'ils en auront suffisamment par exemple. En revanche, les deux moments où l'on redouble de concentration sont l'atterrissage et le décollage.»

Cette mauvaise loi des séries inquiète les riverains de l'aéroport. «Les zones d'activités se développent autour de Bron, l'aéroport de Bron s'agrandit. On a l'impression qu'il va devenir la troisième piste de Lyon, se méfie Stéphane Bertin, président de l'association Vaulx-en-Velin Village. Le futur plan d'exposition aux bruits prévoit de doubler le trafic sur Bron, passant de 70 000 vols par an à 120 000, expose. Quelque part, cela veut dire doubler aussi le nombre de risques d'accident.»


Caroline Girardon
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 02 Oct 2013, 18:16:16

ladepeche.fr, 2 octobre
Air France : 90 postes supprimés à Toulouse

Selon un document remis aux syndicats, la direction d’Air France prévoirait la suppression de 90 postes à Toulouse et la réorganisation de la base dont l’activité sera ajustée en fonction des saisons. Un comité central d’entreprise doit se tenir ce vendredi afin d’étudier les modalités précises d’un plan de suppression de postes qui toucherait plusieurs sites d’Air France.

Au total, 2 800 emplois sont concernés au niveau national et les discussions de vendredi porteront à la fois sur la répartition de ces nouvelles coupes entre les personnels (sol, pilotes, hôtesses et stewards) et leurs modalités (départs volontaires, non-remplacement des départs naturels, temps partiels, congés sans solde). Le sureffectif concerne environ 350 pilotes, 700 hôtesses et stewards et 1700 à 1800 personnels au sol, selon les éléments fournis aux syndicats par la direction.

90 postes doivent être supprimés à Toulouse, 188 à Marseille et 104 à Nice. « Il y a une attaque très ciblée sur les trois bases de province dans des proportions que même au pire je n'avais pas imaginées », affirme Didier Fauvette, représentant CGT. « Les bases sont mortes pour les salariés d'Air France. On ne peut plus fonctionner ».

Source http://www.ladepeche.fr/article/2013/10 ... xtor=EPR-7

AFP, 2 octobre
Travail dissimulé : lourde amende et près de 9 millions de dommages-intérêts pour Ryanair

La justice a condamné mercredi la compagnie aérienne irlandaise Ryanair à une amende de 200.000 euros et à près de 9 millions d'euros de dommages-intérêts pour avoir enfreint le droit social français à l'aéroport de Marseille.

De l'ouverture d'une base en 2007 à sa fermeture en trompe-l’œil début 2011, l'entreprise n'a jamais déclaré son activité ni au registre du commerce ni à l'Urssaf, tandis que ses 127 salariés relevaient du droit irlandais.

"En refusant de se soumettre à la législation française en matière de cotisations sociales, la compagnie a organisé un véritable dumping social lui permettant de réduire ses coûts d'exploitation et plus particulièrement ceux relatifs au personnel", estime le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence dans son jugement dont l'AFP a obtenu copie.

"Les taux de charges sociales en France sont de 40 à 45% pour l'employeur, contre 10,75% en Irlande", rappelle-t-il, dénonçant "une situation de concurrence déloyale vis-à-vis des autres compagnies aériennes respectant la législation nationale".

Les parties civiles - notamment l'Urssaf, Pôle emploi, la Caisse de retraite et des syndicats des personnels navigants - ont immédiatement dit leur "satisfaction". "La fraude a été reconnue", s'est félicité Me Jean-Victor Borel, avocat de l'Urssaf qui a obtenu le paiement de plus de 4,5 millions d'euros.

Le juge n'a en revanche pas suivi les réquisitions du parquet qui avait demandé, lors du procès fin mai, la confiscation, en valeur, de quatre Boeing 737 stationnés de 2007 à 2010 à Marignane (Bouches-du-Rhône). "Une telle saisie pouvait poser des problèmes juridiques, le tribunal n'a donc pas voulu fragiliser la décision", a expliqué Claire Hocquet, conseil du SNPL.

Ryanair devra par ailleurs afficher la décision sur les portes du terminal low cost de l'aéroport pour une durée d'un mois ainsi que la publier dans quatre journaux.

Me Hocquet espère qu'après cette condamnation, "les chambres de commerce et élus régionaux qui subventionnent Ryanair, ce qui lui permet de pratiquer des prix très bas, ne fermeront plus les yeux sur le fait que Ryanair exerce son activité de manière illicite".

Appel de Ryanair
Dans un communiqué, le leader européen du transport aérien low cost a confirmé son intention de faire appel et déclare qu'il en appellera in fine à la cour de justice de l'Union européenne.

Pour Ryanair, le décret de 2006, qui prévoit que le code du travail français s'applique aux entreprises de transport aérien disposant en France d'une base d'exploitation, se trouve "en contradiction avec les réglementations européennes".

Vu que les équipages volaient dans "des avions enregistrés en Irlande, ils sont considérés comme travaillant principalement en Irlande, et non en France", soutient le groupe, convaincu que ce décret a été "spécifiquement introduit par le gouvernement afin de protéger la compagnie déficitaire Air France".

Pour l'accusation, Ryanair "joue avec les mots" et la pérennité de son activité ne fait pas de doute, comme en atteste la présence de locaux, d'équipements et de deux cadres. Quant au personnel, il vivait dans la région.

Dans le paysage des low cost, la compagnie irlandaise fait désormais figure d'exception, selon l'avocate du SNPL, alors que son modèle extrême - rythmes infernaux des équipages, conditions de travail déplorables, obsession des économies de carburant - a été récemment dénoncé par des pilotes inquiets pour la sécurité.

"Petit à petit les compagnies à bas coûts se mettent en règle", assure-t-elle, citant l'exemple de la britannique easyJet, condamnée en 2010, pour des faits similaires, à verser 1,4 million d'euros à Pôle Emploi et 150.000 euros d'amende.

Ryanair, qui emploie 8.500 salariés et compte une flotte d'environ 300 avions, affiche une belle santé avec des bénéfices de 569 millions d'euros sur l'exercice 2012-2013, pour un chiffre d'affaires de 4,88 milliards et 79,3 millions de passagers transportés.

A Marseille, malgré ses démêlés judiciaires, la compagnie propose un nombre toujours plus grand de liaisons en affectant des avions sur place uniquement pendant la saison estivale, contournant ainsi la loi.

Officiellement pourtant, elle a plié bagages haut et fort, avec le soutien d'élus locaux, après sa mise en examen fin 2010 pour travail dissimulé, entrave au fonctionnement du comité d'entreprise, à celui des délégués du personnel, à l'exercice du droit syndical, et emploi illicite de personnels navigants.

"L'organisation actuelle est tout aussi illicite et une plainte a été déposée auprès du parquet d'Aix-en-Provence", précisent les avocats du SNPL, déterminés à poursuivre leur combat après ce procès.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 04 Oct 2013, 18:12:12

ATS et rts.ch, 4 octobre
Swiss a décidé de financer les partis représentés au Conseil fédéral

Swiss va offrir 200'000 francs par an dès 2014 aux partis représentés au Conseil fédéral. La compagnie aérienne, qui a informé les formations politiques, a déjà reçu deux requêtes.

Swiss offre de verser au total 200'000 francs par an dès 2014 aux partis représentés au Conseil fédéral. Les partis qui désirent bénéficier de l'offre doivent en faire la demande auprès de la compagnie aérienne, a indiqué sa porte-parole Susanne Mühlemann, confirmant des informations publiées vendredi par les quotidiens Nordwestschweiz et Südostschweiz.

Deux partis ont accepté l'offre
Jusqu'à présent, Swiss a reçu deux demandes, a-t-elle ajouté, refusant d'indiquer de quelles formations il s'agit.

Aucune condition politique n'est liée au don, assure la filiale du groupe allemand Lufthansa. Dans sa lettre aux partis, Swiss écrit toutefois que dans un contexte de compétitivité internationale toujours plus forte, elle pourrait être tributaire également à l'avenir d'un soutien politique.

L'argent sera distribué suivant la force des différents partis aux niveaux fédéral et cantonal. C'est la première fois que la compagnie fondée en 2002 sur les ruines de Swissair finance des partis au niveau suisse.

Ce que répondent les partis
L'UDC a accepté l'offre de la compagnie aérienne Swiss. Le parti est l'une des deux formations ayant formulé une demande auprès de la filiale de Lufthansa, selon les informations de l'agence télégraphique suisse.

Le Parti socialiste renonce, lui, à cet argent. Le PS préfère rester indépendant, a indiqué le porte-parole Michael Sorg. En décembre dernier, après des mois de débats internes, le parti réuni en assemblée générale a décidé de règles strictes sur le financement du parti et Swiss ne répond pas à ces critères. Le débat sur le financement du PS avait été lancé par une offre de Credit Suisse. La banque a proposé "sans condition" un million de francs par année aux partis parlementaires qui le demandent.

PLR et PBD restent, eux, muets. "Nous ne donnons par principe pas d'information sur le financement du parti", a indiqué le secrétaire général du PLR Stefan Brupbacher. Pour le président du PBD Martin Landolt, c'est aux donateurs éventuels de rendre l'information publique le cas échéant.

Même chose chez le PDC : la secrétaire générale Béatrice Wehrli n'a pas souhaité indiquer si le parti avait déjà adressé une demande à Swiss. "Il appartient aux entreprises de décider si elles souhaitent être transparentes quant aux partis qu'elles soutiennent", a-t-elle estimé.

Source http://www.rts.ch/info/suisse/5266401-s ... deral.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 05 Oct 2013, 14:07:44

Le Dauphiné Libéré, 5 octobre
Air France supprime 2800 postes

Le personnel au sol (1826 postes) sera le plus impacté par les suppressions du plan Transform 2015 engagé l’année dernière. Mais 350 postes de pilotes et 700 de stewards et hôtesses sont également sur la sellette.

Le nouveau plan de départs volontaires chez Air France concernera 1826 postes au sol dont 582 affectés au « hub » de Paris-Charles de Gaulle et 591 dans ses escales de province, a annoncé hier la compagnie au Comité central d’entreprise.

Direction et représentants du personnel d’Air France étaient réunis pour examiner ces nouvelles suppressions prévues dans le cadre de Transform 2015, vaste plan destiné à redresser le groupe franco-néerlandais Air France-KLM à l’horizon 2015. Le plan prévoit notamment la suppression de 2800 postes.

Cent cinquante millions d’euros : ce sont les gains annuels attendus après la suppression des 1826 postes du plan additionnel présenté hier, selon le PDG Frédéric Gagey.

S’agissant des personnels navigants, la direction chiffre le sureffectif à 350 pilotes et à 700 hôtesses et stewards.

Le patron de la compagnie estime également à 60 millions d’euros les économies entraînées par la réorganisation des services et la prise en compte du caractère saisonnier de l’activité, notamment dans les trois bases de province à Marseille, Nice et Toulouse. Des bases qui pourraient selon la CGT être impactées à hauteur de 188, 104 et 101 postes.

Demande d’expertise
La CGT dénonce « un dépeçage » de la compagnie et juge qu’avec ce projet « les bases de province sont définitivement terminées ». La CFDT a, pour sa part, décidé de demander une expertise sur la justification de suppressions de postes aussi importantes, tandis que SUD Aérien accuse la direction de « financer la croissance sur le dos des salariés ».

Quant au SNPL Air France Alpa, syndicat majoritaire chez les pilotes, il estime que l’État devait « impérativement accompagner les efforts de restructuration des salariés de l’aérien en mettant notamment un terme à la distorsion de concurrence qui existe en France aujourd’hui ».

Lors du CCE, Frédéric Gagey a révélé que 71% des projets du plan de restructuration Transform 2015 étaient engagés et commençaient à donner des résultats, même s’ils restent insuffisants pour que l’exercice soit positif.

Concurrence du train et du low-cost
Dans un document sur la restructuration, la direction souligne que le « contexte économique de stagnation voire de récession sur la France et une partie des pays européens » pèse durablement sur la demande. Elle pointe également le renforcement de la concurrence du TGV et des compagnies à bas coûts comme Easy Jet, qui séduisent désormais aussi la clientèle d’affaires.

Lancé en janvier 2012, le plan Transform 2015 doit permettre au groupe Air France-KLM d’économiser deux milliards d’euros en trois ans et de ramener sa dette à 4,5 milliards fin 2014, contre 6,5 milliards en janvier 2012. Grâce à cette restructuration, Air France-KLM, quatrième mondial en chiffre d’affaires, a divisé par cinq sa perte nette, à moins 163 millions d’euros d’avril à juin.

Source http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... ostes-tzws

La Dépêche du Midi, 5 octobre
Carcassonne. Ryanair suspend son vol pour Paris

Jonathan Brisy, le responsable ventes et marketing pour Ryanair, est catégorique. «La ligne Carcassonne-Beauvais (Paris) ne ferme pas elle est juste suspendue pendant l’hiver comme cela avait été prévu pour des raisons opérationnelles». La ligne aérienne à destination de la capitale sera donc suspendue le 4 novembre et le trafic devrait reprendre fin mars début avril. Inaugurée il y a tout juste un an, en septembre 2012, la ligne aérienne vers Paris a connu un véritable succès pendant l’hiver, les fêtes de fin d’année ainsi que pendant l’été avec une fréquence de trois vols pendant la semaine ; les lundis, mercredis et vendredis «Il nous faut maximiser le taux de remplissage quant aux revenus il importe mais ce n’est pas le but premier de la compagnie», souligne Jonathan Brisy. Pour le responsable des ventes et du marketing de Ryanair la première année d’exploitation n’est sans doute pas significative et il faudra attendre trois à quatre ans pour permettre d’effectuer un véritable bilan sur cette ligne.

Carcassonne 3e aéroport pour Ryanair
«Carcassonne est importante pour nous, la ville est d’ailleurs notre troisième aéroport en termes de trafic de passagers après Beauvais, et Marseille», précise-t-il. Avec cette ligne Ryanair «a voulu générer pour l’aéroport de Carcassonne-Salvaza et la région un trafic annuel de 45000 passagers supplémentaires et la création de 45 emplois locaux directs et indirects», déclarait Jonathan Brisy à l’ouverture de cette ligne. Par ailleurs Ryanair exploite depuis Salvaza plusieurs autres lignes à destination de Londres, Charleroi, Dublin, Porto…

Source http://www.ladepeche.fr/article/2013/10 ... paris.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 13 Oct 2013, 11:47:46

Montpellier - Mulhouse

Les 2AR quotidiens en TGV vont être concurrencés par Easy Jet
La compagnie aérienne low cost EasyJet a annoncé [...] l'ouverture, à compter du 30 mars 2014, [...] d'une nouvelle liaison entre les aéroports de Montpellier Méditerranée et Bâle Mulhouse. La nouvelle desserte sera assurée trois fois par semaine, le mercredi, le vendredi et le dimanche.

Source http://www.midilibre.fr/2013/10/09/easy ... 767719.php

La desserte TGV Montpellier - Mulhouse au SA 2014
TGV 6838/9 Q Strasbourg 9h17 - Mulhouse 9h57/10h06 - Dijon 11h12/22 - Chalon 11h56/58 - Part-Dieu 12h56/13h10 - Valence TGV 13h45/48 - Nîmes 14h30/33 - Montpellier 14h57 Départ retardé de 1 min. Arrivée avancée de 1 min.
TGV 6840/1 Q Strasbourg 13h08 - Mulhouse 13h52/14h07 - Belfort TGV 14h29/32 - Besançon TGV 14h54/57 - Mâcon 16h18/21 - Part-Dieu 16h56/17h06 - Valence TGV 17h43/46 - Nîmes 18h29/32 - Montpelllier 18h58 Départ retardé de 3 min. Arrivée avancée de 5 min.

TGV 6878/9 Q Montpellier 10h02 - Nîmes 10h26/29 - Part-Dieu 11h50/12h04 - Chalon 13h04/06 - Besançon TGV 14h01/04 - Belfort TGV 14h26/29 - Mulhouse 14h52/55 - Strasbourg 15h43 Départ avancé de 4 min. Arrêt à Dijon supprimé. Nouveaux arrêts à Besançon TGV et Belfort TGV. Arrivée avancée de 7 min.
TGV 6882/3 Q Montpellier 16h02 - Nîmes 16h26/29 - Valence TGV 17h11/16 - Part-Dieu 17h54/18h04 - Mâcon 18h38/40 - Dijon 19h38/47 - Mulhouse 20h50/21h00 - Colmar 21h19/22 - Strasbourg 21h48 Départ avancé de 1h. Arrivée avancée de 1h02. Arrêts à Besançon TGV et Belfort TGV supprimés. Nouvel arrêt à Dijon.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 19 Oct 2013, 11:00:41

leprogres.fr, 17 octobre
Atterrissage d'urgence à Lyon : le drame évité de peu sur le vol Paris-Nice

L’Airbus A320, qui a décollé à 17h44 mercredi soir d'Orly, a dû interrompre son vol vers Nice en raison d’une panne de deux circuits hydrauliques sur les trois que compte l’appareil. Il a atterri en urgence sur la piste de l’aéroport de Lyon.

Le drame a été évité de justesse mercredi soir à Lyon sur le vol d’Air France Paris-Nice.
En raison d’une panne de deux circuits hydrauliques, l’Airbus A320, qui transportait 173 passagers et 6 membres d’équipage a dû atterrir d’urgence, rapporte Nice Matin. L’appareil, qui a décollé à 17h44 d’Orly, s’est posé en catastrophe aux environs de 18h40 sur la piste de l’aéroport de Lyon. Le pilote a été contraint de sortir de le train d’atterrissage... à la manivelle !

Les services de secours étaient sur le tarmac pour prévenir d’éventuels accidents mais tout s’est déroulé au mieux et personne n’a été blessé.
Les passagers s’en tirent tout de même avec une belle frayeur !

Source http://www.leprogres.fr/france-monde/20 ... ite-de-peu

Midi Libre, 19 octobre
Bourquin veut prendre la main sur les cinq aéroports de la région

Le conseil régional était réuni hier en séance plénière, à Montpellier. Avec une cinquantaine de dossiers à l’ordre du jour. Morceaux choisis, en cinq loupes...

1 La Région veut pouvoir gérer les cinq aéroports
Le président Christian Bourquin a dénoncé "l’approche purement financière, bureaucrate" de la commission européenne, qui propose de ne conserver que les aéroports rentables. Pour contrer cette logique, Bourquin veut plus que jamais pouvoir peser sur les cinq aéroports de la région. L’idée : créer une plateforme aéroportuaire, sorte de "conseil de développement" pour mieux travailler en "complémentarité". Robert Navarro, en charge du dossier, et Christian Bourquin ne sont pas arrivés à convaincre les autres collectivités partenaires et l’État. "Nous essayons. Pas avec succès, je le reconnais. La partie n’est pas facile. Mais je ne lâcherai rien !" Et de menacer : "Nous n’allons pas continuer à payer les déficits dans ces conditions."

Le vice-président Navarro a insisté sur "le milliard d’euros de retombées économiques sur les aéroports, ne jouer que Montpellier serait une stupidité, les études l’ont montré". Navarro et Bourquin sont bien loin des positions de leur ancien mentor, Georges Frêche, qui martelait à l’envi : "Il y a la place pour un aéroport dans la région et encore c’est pas sûr".

Source http://www.midilibre.fr/2013/10/18/aero ... 771691.php
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Oct 2013, 00:47:54

lyonpremiere.com, 21 octobre
Saint-Exupéry : la croissance du trafic passagers tirée par l’Europe

A Lyon-Saint-Exupéry, le trafic passagers du mois de septembre connait une progression de 1,2% par rapport à 2012. Cette dynamique reste portée par le trafic international (+2,9%). En cumul depuis le début de l’année, 6591920 passagers ont été accueillis sur l’aéroport soit une hausse de +1,8% par rapport à l’année précédente.

Malgré les progressions enregistrées sur les grandes lignes transversales telles que Nice (+5,1%), Bordeaux (+2,6%) ou Nantes (+1,5%) , le trafic national connait une légère baisse de -0,9% en septembre.

Ce léger recul est compensé sur le mois par la croissance du trafic à l’international (+2,9%) représentant 64% du trafic de l’aéroport soit 498159 passagers. Le trafic sur l’Europe est moteur avec + 5,4% (367779 passagers). De bons scores sont à souligner sur l’Espagne (+12,6%), le Portugal (+14,4%) et le Royaume-Uni (+17,3%). Royaume-Uni dont la desserte se développera cet hiver grâce à l’ouverture d’une ligne vers Manchester par easyJet à partir du 14 décembre.

Cependant, ces bons résultats sont légèrement minorés par la baisse du trafic sur l’Afrique du Nord qui enregistre – 2,2% pour 14,2% de part de marché. En cause : le tourisme tunisien (-14,1%) qui peine à se relever des conséquences de la révolution du Jasmin. Sur le reste du Maghreb, le Maroc et l’Algérie affichent respectivement +1,7% et +4,7% par rapport à septembre 2012.

Alors que le trafic des compagnies traditionnelles reste relativement stable (+0,73%), les low-cost sont en hausse de +11% sur le mois avec 170475 passagers. Cette croissance est portée par l’ensemble des compagnies à bas coût avec en tête, easyJet (+8,2%) et transavia.com. L’avion basé en mars dernier à Lyon par cette dernière permet d’atteindre +174,9% d’augmentation en septembre 2013 par rapport à septembre 2012. La compagnie loisirs a récemment annoncé l’ouverture l’été prochain d’une ligne sur Athènes 2 fois par semaine. Cette nouvelle desserte vient s’ajouter aux liaisons sur Héraklion, Marrakech, Séville, Oujda, Monastir et Tunis qui bénéficiera d’une fréquence supplémentaire à l’été.

En cumul sur les 9 premiers mois de l’année par rapport à 2012, le trafic augmente de + 1.8% avec 6591920 passagers accueillis. L’international affiche + 3,3% (4219048 passagers). Le trafic national quant à lui, reste stable avec + 0,2%. Sur Bordeaux, il pourra compter cet hiver, sur deux fréquences supplémentaires avec easyJet et une augmentation de 16,8% de sièges offerts par HOP!. La liaison Lyon-Nantes bénéficiera également de deux nouvelles fréquences avec easyJet.

Source http://www.lyonpremiere.com/Lyon-Saint- ... a2801.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 31 Oct 2013, 18:56:17

air-journal.fr, 30 octobre
easyJet : une nouvelle route Genève-La Rochelle en 2014

Après avoir renforcé sa ligne Genève-Tel Aviv depuis le 27 octobre avec 2013 avec cinq vols hebdomadaires pendant la saison hivernale, la low cost britannique easyJet annonce l’ouverture en 2014 d’une nouvelle route estivale Genève-La Rochelle.

A compter du 25 juin 2014, easyJet reliera ainsi la ville suisse de Genève à La Rochelle, la capitale de la Charente-Maritime, à raison de deux vols par semaine, les mercredis et samedis, à partir de 28€ TTC l’aller simple pendant tout l’été, jusqu’au 30 août 2014.

Les horaires de la ligne Genève-La Rochelle :
-Départ de Genève les mercredis à 10h45 (arrivée La Rochelle à 12h10) et les samedis à 11h10 (arrivée La Rochelle à 12h35)
-Départ de La Rochelle les mercredis à 12h40 (arrivée à Genève à 14h00) et les samedis à 13h05 (arrivée à Genève à 14h25)

Cette nouvelle desserte à La Rochelle portera à 14 le nombre total de routes lancées par easyJet en France pour 2014

Source http://www.air-journal.fr/2013-10-30-ea ... 88431.html

Image
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 02 Nov 2013, 16:26:04

limousin.france3.fr, 28 octobre
Fermeture sans préavis de la ligne aérienne Limoges-Lyon à partir du 13 novembre

La compagnie Hop (compagnie régionale d'Air France), qui assurait cette liaison depuis mars dernier, décide de supprimer les rotations Limoges-Lyon.

Joint par téléphone, Laurent Le Mercier, le directeur de l'aéroport, explique n'avoir même pas reçu de courrier officiel de la part de Hop ou d'Air France pour annoncer leur intention de supprimer la ligne.
De façon informelle, la date du 1er décembre lui a été communiquée dans un premier temps pour la fermeture de la liaison.
Mais dès aujourd'hui, il est impossible d'acheter un billet pour Lyon au delà de la date du 13 novembre.

Une réunion de crise est prévue le 7 novembre prochain pour "tenter de trouver une solution", explique Laurent Le Mercier.

La ligne Limoges-Lyon assurait 3 liaisons par jour et un aller-retour le dimanche, et affichait une fréquentation de 34000 passagers par an.
Contactée par téléphone, Hélène Abraham, la directrice générale adjointe de Hop, en charge du commercial et du marketing, explique que la décision de suspendre la desserte est guidée par des raisons économiques. La ligne ne présentait plus qu'un taux de remplissage de 50% et affichait une baisse régulière et importante du trafic affaires.

Par ailleurs, le vol en direction de Marseille, assuré deux fois par semaine par la compagnie Twin Jet, a lui aussi été supprimé fin septembre.

Source http://limousin.france3.fr/2013/10/28/f ... 47345.html

Le reportage de France 3 Limousin http://limousin.france3.fr/2013/10/29/s ... 47843.html

30 octobre
Suppression de la ligne Limoges - Lyon : l'aéroport envisage de saisir la justice

L'aéroport de Limoges-Bellegarde veut obtenir des compensations pour l'arrêt brutal de la desserte, à partir du 13 novembre.

Au cas où la compagnie Hop Air France maintiendrait sa position et interrompait ou suspendait la ligne à la date du 13 novembre sans autre forme de préavis ou d'accompagnement, il est bien évident que l'aéroport engagerait un recours en vue du préjudice dont il peut être l'objet", a déclaré Jean-Pierre Limousin, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Haute-Vienne, joint au téléphone.

La suspension de la liaison quotidienne Limoges - Lyon, qui avait attiré l'an dernier 34000 voyageurs, représenterait un manque à gagner de 300.000 euros par an pour l'aéroport.
Mis au pied du mur, les responsables de l'aéroport avouent ne pas avoir de solution alternative, pour l'instant, sur cette liaison.
Une réunion de crise doit avoir lieu le 7 novembre, avec le PDG de la compagnie aérienne Hop.
Jean-Pierre Limousin n'exclut pas, par ailleurs, de demander l'aide des élus de la région pour aller plaider la cause des élus de la ligne auprès du ministre des Transports, voire de François Hollande, "au nom de l'égalité entre les territoires".

Source http://limousin.france3.fr/2013/10/30/s ... 48353.html

La société Legrand pénalisée par la suppression de la ligne aérienne Limoges-Lyon

Les salariés du groupe international effectuent chaque année plus de 3000 voyages à l'étranger au départ de Limoges, la plupart de ces trajets passant par Lyon. La société tente de trouver des solutions alternatives.

La fermeture annoncée à partir du 13 novembre de la liaison aérienne Limoges-Lyon va fortement impacter le groupe Legrand pour ses déplacements internationaux.
La société est implantée dans 70 pays et son personnel effectue chaque année plus de 3000 voyages à l'étranger, au départ de Limoges. 80% passent par Lyon, plaque tournante des vols internationaux.

Vidéo à voir sur http://limousin.france3.fr/2013/10/30/l ... 48747.html

31 octobre
Arrêt de la ligne aérienne Limoges-Lyon : sur France 3 Jean-Pierre Limousin parle "d'humiliation d'un territoire par des grandes sociétés nationales"

Dans notre journal de 19h00, le président de la CCI 87 a déploré le comportement de grands groupes comme Air France ou la SNCF vis-à-vis du Limousin.
Il a indiqué que, pour l'instant, aucune solution n'avait été trouvée pour remplacer la compagnie Hop sur la ligne Limoges-Lyon.

Le président de la CCi de la Haute-Vienne qui gère l'aéroport de Limoges-Bellegarde a indiqué qu'il rencontrerait le PDG de Hop le 7 novembre et le responsable du transport aérien au cabinet du ministre des transports le 23 novembre.

Il a estimé que, les décisions récentes de grandes sociétés nationales comme Air France ou la SNCF étaient en train de "bunkeriser notre région" et de "la couper du reste de la France et de l'Europe", ajoutant que désormais, "avec seulement 15% du capital d'Air France" l’État était " devenu un spectateur du diktat de cette société".

Jean-Pierre Limousin a également rappelé qu'en dix ans, l'aéroport de Limoges-Bellegarde avait multiplié son trafic par trois malgré la concurrence nouvelle de l'aéroport de Brive.

Vidéo http://limousin.france3.fr/2013/10/31/a ... 49549.html
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 08 Nov 2013, 18:26:00

Marrant tout ça... ;D

"on" geule contre la suppression pure et simple d'une liaison aérienne "importante", mais curieusement, silence radio des mêmes sur la fermeture du bout de 40 kilomètres de voie ferrée entre CLERMONT - FERRAND et LIMOGES, qui en gros, revient à supprimer toute possibilité de relier LYON à LIMOGES autrement qu'en prenant un tgv pour un prix largement supérieur...

Pour info, on doit pourtant être dans les mêmes volumes de trafic... ::) pour 3 ou 4 fois de consommation de kérosène en plus, mais l'avion, c'est plus mieux bien moderne, s'pas ? ;D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 08 Nov 2013, 23:42:51

leprogres.fr, 8 novembre
Hop! relance la ligne Lyon-Limoges

Retournement de situation. La compagnie Hop!, filiale d'Air France, qui avait décidé récemment d'arrêter à partir du 13 novembre la liaison entre Lyon et Limoges vient d annoncer la relance de cette ligne jugée déficitaire.

L'activité reprendra dès le 18 novembre avec trois vols quotidiens du lundi au vendredi et un aller-retour le dimanche.
Cette décision a été prise à la suite d'une réunion entre le président de Hop! et les collectivités locales de Haute Vienne.

Source http://www.leprogres.fr/rhone/2013/11/0 ... on-limoges
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 09 Nov 2013, 01:20:49

Parfait.

Ne reste donc plus qu'à demander la mise en place des travaux de rénovation pour le train Clermont <> Limoges...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 09 Nov 2013, 12:18:07

L'Alsace, 29 octobre
EUROAIRPORT Le discret grand envol de l’easyAirport

550 vols par semaine vers 60 destinations, dont 44 desservies par easyJet : la compagnie à bas prix propulse le trafic vers le seuil des six millions de passagers à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, qui enregistre un des plus forts taux de croissance en Europe (+11%). En toute discrétion…

Pas de tambours ni de trompettes à l’EuroAirport pour annoncer le programme hiver. Entré en vigueur dimanche, en même temps que l’heure d’hiver, ce programme de vols illustre pourtant une nouvelle poussée de croissance. Vivons heureux, vivons cachés…

La direction de l’Euro-Airport veut sans doute éviter de se faire repérer à nouveau sur le « radar » de Bercy, le siège du ministère des finances à Paris. Comme cela avait été le cas au printemps dernier quand la DGAC (Direction générale de l’aviation civile française) avait découvert que l’EuroAirport était situé sur le territoire français et a voulu assujettir les vols suisses aux taxes françaises. Le projet a été enterré rapidement suite à une levée des boucliers dans les deux pays.

L’EuroAirport avait été une première fois dans le collimateur du fisc français en 2012 en raison du « flou » autour du droit social. Un « accord de méthode » a finalement acté le maintien du droit du travail suisse pour les sociétés helvétiques implantées sur l’aéroport binational et qui génèrent deux tiers des 6 000 emplois. « Touche pas à mon Euro-Airport ! », comme dirait Charles Buttner, le président du conseil général du Haut-Rhin soucieux, à juste titre, de défendre bec et ongles la seule grande plateforme d’emplois du département qui ne connaît pas la crise.

Cinq métropoles françaises en direct
Dix ans après son arrivée à l’EuroAirport, easyJet, la compagnie britannique à bas prix, poursuit sa « révolution orange ». Après Cracovie (Pologne), depuis début octobre, et Séville (Espagne), à partir du 18 décembre, la compagnie « low cost » a annoncé quatre nouvelles destinations pour le printemps prochain, après l’arrivée d’un neuvième Airbus basé à Bâle-Mulhouse dont Brindisi (Italie) et Reykjavik (Islande), ainsi que deux villes françaises, Montpellier et Bastia (durant l’été en même temps qu’Ajaccio).

Ainsi, cinq métropoles françaises seront désormais reliées directement à l’EuroAirport par easyJet qui continue de « bouder » Marseille. Plus besoin d’un transit à Paris pour se rendre à Bordeaux, Nantes ou Toulouse. Cette offre élargie sur le marché français explique, avec la concurrence du TGV, la chute du trafic d’Air France sur Orly (-16%).

easyJet a, par ailleurs, augmenté les fréquences des vols sur plusieurs destinations, dont Berlin et Barcelone, pour attirer la clientèle affaires qui représente 18 % des passagers. La compagnie britannique génère désormais près de 54% du trafic de l’EuroAirport qui se métamorphose de plus en plus en « easyAirport ».

55 vols par semaine vers Londres
D’autres nouvelles destinations seront annoncées prochainement – Stockholm et Saint-Pétersbourg ? – pour remplacer les vols vers Istanbul. easyJet va suspendre tous ses vols vers l’aéroport de Sabiha Gökçen, situé sur la rive asiatique du Bosphore, pour des raisons « stratégiques ». En fait en raison de la politique tarifaire turque jugée « protectionniste ».

easyJet demeure de loin le principal moteur de croissance, mais d’autres compagnies affichent une forte croissance, notamment Wizz Air la « low cost » d’Europe de l’Est, TUIfly, une compagnie allemande opérant des vols vacances, et British Airways, le géant britannique, qui propose cinq vols supplémentaires vers Londres Heathrow, sa plateforme de correspondances intercontinentales qui fait concurrence à celle d’Air France à Paris Roissy/Charles-de-Gaulle et de Lufthansa à Francfort. Avec les vols d’easyJet et de Swiss, Londres est la ville la plus desservie depuis l’Euro-Airport avec 55 vols par semaine.

Source http://www.lalsace.fr/actualite/2013/10 ... asyairport

Image

EuroAirport : nouvelle poussée de croissance

Avec un trafic en hausse de 11 % durant les neuf premiers mois de l’année, l’EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg affiche un des plus forts taux de croissance parmi les aéroports en Europe. On devrait frôler le seuil des six millions de passagers à la fin de l’année, trois ans seulement après avoir franchi le cap des cinq millions.

easyJet demeure le principal moteur de ce spectaculaire envol du trafic. Avec un réseau de 44 destinations, la compagnie britannique à bas prix génère désormais près de 54% du trafic. Dix ans après son atterrissage, easyJet a conquis un marché longtemps dominé par Swiss et Air France. Cette nouvelle offre répond à une forte demande chez nos voisins suisses et allemands. Il n’y a pas de crise économique dans la région de Bâle et le Sud-Bade connaît une période de quasi plein-emploi. L’Alsace, qui contrairement aux deux pays voisins est confrontée à un chômage de masse, bénéficie ainsi d’un aéroport à dimension européenne dont l’attractivité redore le blason du Haut-Rhin.

Source http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/10 ... croissance

Swiss réduit encore la voilure

En 2003, l’année où easyJet a atterri à l’EuroAirport, Swiss était la première compagnie avec 1280000 passagers, soit 41,5% du trafic des vols réguliers. Air France se situait à la 2e place (885000 passagers, soit 35,4% du trafic).

Dix ans plus tard, Swiss ne « pèse » plus que 5% (285000 passagers en 2012) dans son ancienne « chasse gardée ». Et Air France a vu sa part s’effondrer à 7% (350000 passagers). La chute du trafic des deux compagnies majors se poursuit : durant les neuf premiers mois de 2013, Swiss et Air France n’ont généré respectivement que 4,7% et 4,8% du trafic à l’EuroAirport, contre près de 54% pour easyJet.

Swiss va encore réduire sa voilure durant l’hiver prochain, en suspendant ses trois vols hebdomadaires vers Rome entre le 3 janvier et le 17 mars, ainsi qu’en réduisant les fréquences vers Barcelone. Swiss ne dessert, par ailleurs, plus que Londres (City Airport), Hambourg et Prague avec son unique Jumbolino basé à Bâle-Mulhouse. La compagnie indique qu’elle envisage un redéploiement de son activité à l’EuroAirport quand le constructeur canadien Bombardier lui livrera les 20 jets régionaux attendus à partir de 2015.

Le siège de Swiss à l’Euro-Airport, hérité de Crossair, est plus qu’à moitié vide. Lufthansa, qui a pris le contrôle de la compagnie helvétique, cherche à louer des bureaux, en vain semble-t-il. Les sociétés suisses boudent ce site pourtant stratégique. Pas à cause du loyer, mais plutôt par crainte de se faire « racketter » par le fisc français…

Source http://www.lalsace.fr/actualite/2013/10 ... la-voilure

Repères

Trafic total (de janvier à septembre 2013) : 4506000 passagers (+11%)

Compagnies : easyJet, 2474000 passagers (+19,6%) ; Lufthansa, 232000 (+2,1%) ; Air France, 218500 (- 16,6%) ; TUIfly, 216600 (+90,4%) ; Swiss, 212000 (-4,6%).

Principales destinations : Londres, 402000 passagers ; Berlin 293300 ; Palma de Majorque, 228300 ; Paris 214300, ; Istanbul, 213500.

Pays : Espagne, 785500 passagers (+9,2%) ; Allemagne, 777000 (+5%) ; France, 502650 (+3,1%); Grande-Bretagne, 498300 (+5%) ; Turquie, 388250 (+5,2%).

Source http://www.lalsace.fr/actualite/2013/10/29/reperes
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 19 Nov 2013, 17:39:05

midilibre.fr, 19 novembre
Crash d'un avion de tourisme dans l'Yonne : l'une des victimes est originaire de Millau

Six personnes sont mortes mardi matin dans le crash d'un petit avion d'affaires dans l'Yonne, a-t-on appris auprès du parquet d'Auxerre. L'une des victimes est originaire de Millau, dans l'Aveyron.

Six personnes sont mortes mardi matin dans le crash d'un petit avion d'affaires dans l'Yonne, a-t-on appris auprès du parquet d'Auxerre. Le plan de vol faisait état de six personnes à bord. Selon une source proche de l'enquête, l'une d'elle est originaire de Millau, dans l'Aveyron. Selon des sources policières contactées par Midi Libre, la victime serait âgée de 25 ou 26 ans. Les cinq autres sont originaires de Haute-Savoie. L'appareil étant pulvérisé, leurs corps n'ont pas encore été retrouvés.

"L'accident serait dû à un incident technique"
L'accident s'est produit vers 11h15 dans un champ sur la petite commune de Mouffy, au lieu-dit Les Moulins, selon les pompiers. L'appareil, de type TBM-700, avait décollé de l'aéroport d'Annecy-Meythet (Haute-Savoie). Selon RTL, l'appareil était immatriculé aux États-Unis, information que n'a pas confirmée le parquet, et aurait dû atterrir à Toussus-le-Noble (Yvelines).

Selon le maire de Mouffy, Jean-Desnoyers, "il y avait beaucoup de brouillard" au moment du crash, mais "a priori, l'accident serait plutôt dû à un incident technique". Selon plusieurs témoins, cités par l'élu, l'avion volant dans le brouillard émettait le bruit "d'un appareil en difficulté", avec un "sifflement inhabituel et un moteur qui ne tourne pas rond", a-t-il dit.

"Lorsqu'il est sorti du brouillard, il a explosé en touchant le sol"
"Lorsqu'il est sorti du brouillard, il a explosé en touchant le sol, dans un champ à l'écart des habitations, projetant des débris sur environ 300 mètres", a poursuivi M. Desnoyers, qui s'est rendu sur place ainsi que le procureur de la République. Un important périmètre de sécurité a été mis en place à plusieurs centaines de mètres des lieux de l'accident. Le TBM-700 est un petit avion d'affaires monomoteur du constructeur français Socata (groupe Daher).

Source http://www.midilibre.fr/2013/11/19/cras ... 785401.php
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 21 Nov 2013, 23:08:44

sudouest.fr, 5 novembre
Aéroport de Mérignac : une ligne Bordeaux-Zurich à partir de mai 2014

La compagnie suisse Helvetic Airways assurera deux vols par semaine entre Bordeaux et Zurich

La compagnie suisse Helvetic Airways ouvrira à partir de mai 2014 une ligne aérienne Zurich-Bordeaux, à raison de deux vols aller-retour par semaine, le dimanche et le jeudi.

Employant 130 salariés, et disposant de 7 avions (6 Fokker 100 et un Airbus A 319), assure à ce jour des liaisons régulières-saisonnières ou permanentes entre Zurich, Bristol et plusieurs villes de l’ex-Yougoslavie comme Pristina au Kosovo, Ohrid et Skopje en Macédoine.

Source http://www.sudouest.fr/2013/11/05/aerop ... 0-2780.php

Annecy - Paris

La guerre entre la desserte aérienne Metz-Tessy - Orly et le TGV Paris - Annecy est terminée. Le Conseil général de la Haute-Savoie vient de renoncer au financement de la ligne aérienne ultra-déficitaire et à la fréquentation quasi nulle. Dommage que cette décision n'ait pas été prise plutôt. Que d'argent public gaspillé !

Le Dauphiné Libéré, 21 novembre
La ligne aérienne Annecy – Paris, c’est fini !

Sans les avions de ligne, l’aéroport de Meythet est désormais dédié à l’aviation d’affaire, de loisirs et à la formation.

On la savait tenue à bout de bras, pour ne pas dire en sursis. La reprise en 2011 de la ligne aérienne Annecy – Paris par la compagnie Chalair avait éclairé le ciel annécien d’une lueur d’espoir, mais les résultats d’exploitation ne permettent pas, aujourd’hui, d’éviter l’inéluctable. C’en est fini de cette desserte entre la Haute-Savoie et la capitale !

Le verdict est tombé en ce début de semaine, suite au refus de la commission permanente du conseil général de donner suite à la consultation engagée pour l’exploitation de ladite ligne. L’appel d’offres lancé début 2013 n’avait d’ailleurs pas déclenché un véritable enthousiasme dans le rang des compagnies. Seule Chalair a candidaté. Mais avec une condition non-négligeable : une subvention d’équilibre annuelle qui, selon les scénarios allait de 2 millions d’euros à 1,3. Cher, bien trop cher pour la collectivité. D’autant que la fréquentation de la ligne est en chute libre. De 56850 passagers en 2008, elle a décroché jusqu’à 11407 en 2012. Et sur les cinq premiers mois de 2013, seulement 1708 clients ont pris place à bord. Trop peu, bien trop peu.

L’arrêt de la ligne mais le maintien de l’aéroport
Dans ces conditions, la régularité de la ligne en a pris un sérieux coup. La proportion entre les vols réalisés et les annulations/délestages est passée de 96,5% en 2012 à 50,19% en 2013. Une spirale infernale qui a donc fini de torpiller la crédibilité et le bien-fondé d’une desserte hors de prix pour la collectivité. Pour preuve, le bilan coûts/avantages étudié par les services du Département, a conduit à estimer à 130 euros la subvention par passager, que le conseil général serait amené à injecter dans le cas d’une occupation pleine des vols. Irréaliste.

Faut-il alors condamner l’équipement tout entier ? L’aéroport de Meythet a-t-il encore un intérêt pour la Haute-Savoie et son économie ? Oui, répond-on du côté de l’Hôtel du Département. « La vitalité des activités d’aviation d’affaire, de loisirs et de formation garantit l’attractivité de la plateforme aéroportuaire, dont l’existence n’est naturellement pas remise en cause. »

Le conseiller général d’Annecy Nord-Ouest, le socialiste Christian Jeantet, est lui beaucoup plus catégorique. « La ligne Annecy-Paris était la seule justification à la poursuite du financement d’un aéroport dit d’intérêt général. » Pour lui, l’argument du maintien d’activité pour l’aviation d’affaire, « une aviation privée de tourisme de luxe », ne se justifie pas. « Il n’est donc plus concevable que les impôts des Haut-Savoyards financent un équipement pour les loisirs des plus aisés », conclut-il, en proposant l’arrêt des constructions sur le site, la mise en place d’une navette entre Metz-Tessy (parking) et l’aéroport de Genève et la fermeture de l’aéroport dans les 5 ans. Un plan de vol auquel les riverains adhéreraient cette fois sans problème.

Source http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... c-est-fini
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 22 Nov 2013, 19:22:56

AFP, 21 novembre
L'aéroport de Strasbourg étoffe son offre à bas coûts avec Transavia

Filiale d'Air France et de KLM, Transavia assurera à partir d'avril 2014 deux vols hebdomadaires entre Marrakech et Strasbourg. Après Paris, Nantes, Lyon et Lille, Strasbourg devient ainsi le cinquième aéroport français d'où décollera cette compagnie, a précisé lors d'un point de presse son directeur adjoint Hervé Kozar.

L'annonce faite jeudi, qui intervient deux jours après celle de l'arrivée d'Easyjet, vient "pérenniser le partenariat historique entre Air France et l'aéroport d'Entzheim", et renforcer sa réorientation vers la clientèle de loisirs, s'est réjoui le président de l'aéroport d'Entzheim Thomas Dubus.

La clientèle d'affaires représentait encore 60% en 2012, mais c'est la clientèle de loisirs qui est devenue majoritaire en 2013, a-t-il précisé.

Cette réorientation a été rendue possible par le retour en avril de Ryanair, après 10 ans d'absence, et l'arrivée depuis 2012 d'autres compagnies à bas coûts, attirées par une politique de baisse des taxes et redevances qui placent l'aéroport d'Entzheim parmi les moins chers de France.

L'aéroport devrait ainsi pouvoir compenser la suppression d'une liaison Air France entre Roissy et Strasbourg, qui lui apportait 150.000 passagers annuels.

Ryanair avait quitté Strasbourg-Entzheim en septembre 2003 à la suite d'un jugement du tribunal administratif de Strasbourg annulant les subventions qui lui avaient été accordées par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de la ville.

Avec six aéroports à moins d'une heure et demie en voiture de Strasbourg, Entzheim subit une concurrence féroce, accentuée par celle du TGV Est qui a mis Strasbourg à 2h20 de Paris en 2007.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 15 Déc 2013, 18:42:30

deplacementspros.com, 27 novembre
Eastern Airways remplace Régional sur le Lorient/Lyon

C'est la compagnie Eastern Airways qui a été retenue après l'appel d'offres lancé par la CCI du Morbihan pour assurer la liaison entre Lorient et Lyon.

La ligne fortement déficitaire avait déjà été menacée en septembre dernier. Pour les 55000 passagers annuels, cette continuité de service est une bonne nouvelle d'autant que contrat entre la compagnie britannique et la CCI est signé pour 4ans. La date du premier vol géré par Eastern Airways et les tarifs devraient être annoncée avant la fin de cette année.
Eastern Airways, basée à Dijon, vole actuellement en France sur Toulouse et Bordeaux.

Source http://www.deplacementspros.com/Eastern ... 24545.html

11 décembre
L'avenir des lignes aériennes transversales s'assombrit

Les voyageurs d’affaires provinciaux pourraient être obligés de faire escale à Paris plus souvent lors de leurs déplacements professionnels en région. Selon Challenges, l’Etat envisage de réduire les aides accordées aux lignes aériennes transversales d'aménagement du territoire pour se concentrer sur les liaisons province-Paris ou celles où les autres alternatives de voyage sont complexes.

L’avenir des lignes transversales d'aménagement du territoire, si pratiques pour les voyageurs d’affaires provinciaux, semble bien sombre. L’État qui participe au financement de ces routes par le biais de subventions à l’équilibre, voudrait réduire ses apports afin de se concentrer sur d’autres dossiers. Cette volonté pourrait remettre en cause plusieurs lignes provinciales, qui ont déjà vécu des temps difficiles cet automne. La ligne Hop! Limoges-Lyon est passée à deux doigts de l’annulation tandis que le vol Lorient-Lyon - repris par Eastern Airways à partir du 5 janvier - pourrait être mis à mal si l’État se désengage. Trop coûteuse, la route Annecy-Orly n’a pu se maintenir. Le Conseil général de la Haute-Savoie a décidé en novembre dernier de jeter l’éponge. D’autres liaisons de Province pourraient également rencontrer des difficultés dans les mois prochains comme Périgueux-Orly ou encore Castres-Rodez-Lyon. «L’arrêt de certaines lignes régulières d'aménagement du territoire pourrait entamer la rentabilité d'exploitation des gestionnaires privés des aéroports concernés, Annecy en constituant le premier exemple en la matière», confie Alain Battisti, Président de la Fédération Nationale de l'Aviation Marchande (FNAM) au site Challenges.

Source http://www.deplacementspros.com/L-aveni ... 24815.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 16 Déc 2013, 22:39:51

L'Alsace, 15 décembre
EUROAIRPORT Pour la desserte, Richert met les Suisses en garde

Le raccordement ferroviaire de l’EuroAirport sera inscrit au contrat de plan État-Région. À condition que les Suisses annoncent leur participation.

« Personne n’imaginerait que le raccordement ferroviaire de l’Euro-Airport ne puisse être inscrit au contrat de plan faute d’une participation des Suisses », a prévenu le président du conseil régional, Philippe Richert, vendredi à l’issue de la commission permanente. Le sujet n’était pas à l’ordre du jour, la Région ayant délibéré en novembre sur le financement des études d’avant-projet sommaire, pour 705000€ (*), d’un projet d’un montant de plus de 250 M€ (millions d’euros).

Accord sur la fiscalité ?
Profitant du 9e Dialogue transfrontalier franco-suisse à Berne, Philippe Richert a rappelé aux représentants suisses l’importance du projet de desserte ferroviaire, avec une gare à proximité immédiate de l’EuroAirport. Une position défendue aussi par le préfet de région, Stéphane Bouillon, au nom de l’État. Le président Richert a « invité les partenaires suisses à se prononcer rapidement sur leur engagement financier, pour ne pas retarder, voir faire échouer le projet ». Sans cette contribution, il ne serait pas inscrit au contrat de plan État-Région.

Les partenaires helvétiques veulent lier leur participation au règlement de la question du droit applicable dans le secteur suisse de l’aéroport. « La partie concernant le droit du travail a été réglée quand j’étais ministre. Le représentant du ministère des Affaires étrangères, qui participait à la réunion, estime qu’un accord sur la fiscalité des entreprises pourrait être trouvé début 2014. La contribution des entreprises ne devrait pas progresser », indique Philippe Richert

Source http://www.lalsace.fr/actualite/2013/12 ... s-en-garde

ledauphine.com, 16 décembre
Le brouillard provoque retards et annulations à l’aéroport de Genève

Si une partie de la région baigne sous un franc soleil, ce n’est pas le cas du bassin lémanique, noyé sous un épais brouillard. Du coup, depuis dimanche après-midi, le trafic est bien perturbé à Cointrin. Certains vols ont subi des retards jusqu’à 6 heures, d’autres ont été déroutés vers Lyon, et d’autres encore annulés, d’autant que la situation est la même en Europe du nord. Si vous devez aller à l’aéroport, renseignez-vous bien au préalable sur http://www.gva.ch

Source http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... l-aeroport
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 18 Déc 2013, 23:28:49

haute-normandie.france3.fr, 18 décembre
Fermeture, maintien, quel est l'avenir de l'aéroport de Rouen ?

Le devenir de l'aéroport de Rouen Vallée de Seine est remis en cause. Depuis trois ans, en moyenne 3.000 passagers ont transité par Boos.


Le budget de fonctionnement de l'aéroport s'élève à 1 million d'euros par an. Il est financé par la CREA et la chambre de commerce. Or du fait de la baisse des dotations de l'Etat, la CREA doit faire des économies. Par ailleurs pour le seul maintien de l'aéroport, la CREA doit dépenser en plus 9 millions d'euros sur dix ans.

Trois projets sont donc à l'étude pour cet aéroport.

Le maintien de l'aéroport
L'aéroport Rouen Vallée de Seine serait géré par une société privée, comme c'est le cas depuis 2010, via une délégation de service public. Pour cela il faut donc que la procédure soit relancée dès septembre prochain car la délégation actuelle prend fin en 2016.

Une transformation en aérodrome
Il n'y aurait donc plus de liaisons commerciales. Une aviation d'affaires et une aviation de loisirs subsisteraient.

Une fermeture totale de l'aéroport

On connaîtra la réponse de l'étude dans l'été 2014. Actuellement, une cinquantaine de salariés travaillent sur le site de Rouen Vallée de Seine (aéroport + entreprises dans les hangars).

La CCI prône un développement de l'aéroport avec la création d'extensions de la piste pour les vols commerciaux. Si l'aéroport devait être fermé, pour la chambre de commerce une solution serait de développer des vols commerciaux sur l'aéroport militaire d’Évreux. D'après la CCI, s"il y avait eu une réelle volonté politique de 50 à 100.00 emplois" auraient pu être créés avec "un aéroport aux aménagements suffisants".

Vidéo http://haute-normandie.france3.fr/2013/ ... 80527.html
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 22 Déc 2013, 12:09:40

50 000 à 100 000 emplois. Créés... ou simplement transférés depuis un autre endroit ?

Ce n'est pas parce qu'on créée ou qu'on élargi un équipement qu'on va augmenter le nombre d'utilisateurs.

Un commerçant disposant de 100m² et accueillant environ 1000 clients ne pourra jamais voir arriver 2000 clients parce qu'il a porté sa surface à 200m². Jamais. Cela n'arrive Jamais.


C'est fou de lire encore aujourd'hui ce type de raisonnement dogmatique, alors que manifestement le constat est sans appel ; cela laisse rêveur sur les formations économiques dispensées par les CCI en direction des commerçants et des artisans pour leur création d'activité ou leur accompagnement dans leur développement... :-\
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 23 Déc 2013, 18:04:41

L'Association Anti Contournement Autoroutier de Chambéry critique le rétablissement d'une desserte aérienne entre la Savoie et l'Île-de-France qui concurrence directment le TGV et l'Intercités de nuit.
Conseil Général de Savoie : priorité aux transports les plus polluants...

Toujours le 19 décembre, le Conseil Général de Savoie s'est félicité du premier vol lowcost entre Chambéry et Paris, venant ainsi directement concurrencer les TGV de la SNCF entre Paris et la Tarentaise ou la Maurienne.
Son vice-président des Transports, M Gaston Arthaud-Bertet, a indiqué que cette ligne est appelée à se développer et que d'autres compagnies aériennes sont déjà intéressées.

Nous nous interrogeons sur la cohérence de la politique environnementale du Conseil Général qui, d'un côté, demande aux entreprises des investissements coûteux pour éviter de rejeter des polluants dans le lac et, d'un autre côté, favorise les moyens de transports les plus polluants aux abords de ce même lac.

En plus du problème de pollution, cela va contribuer à saturer davantage les routes entre Chambéry et les stations de ski le dimanche soir.
La concurrence déloyale avec les TGV va être également facilitée car ceux-ci payent les taxes sur l’électricité à la différence des compagnies aériennes qui bénéficient d'une exemption totale de taxe sur le kérosène.

Nous demandons à ce que le Conseil Général de Savoie, propriétaire de l'aéroport, institue une taxe écologique sur tous les vols qui rentrent directement en concurrence avec les TGV (en priorité la ligne Paris-Chambéry).
Cela permettra le rétablissement d'une concurrence saine avec les TGV et ne favorisera pas les moyens de déplacements les plus polluants.

A noter pour la petite histoire que les vols prévus le 19 décembre n'ont pu avoir lieu. Le brouillard a empêché les vols, qui ont été détournés sur Saint-Exupéry.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 23 Déc 2013, 22:23:21

... à la différence des compagnies aériennes qui bénéficient d'une exemption totale de taxe sur le kérosène


Hein ? :o C'est quoi cette histoire ? Et pourquoi donc ces particuliers là ne seraient pas concernés par les taxes, dites moi ? >:(
Hopopo. Taxez moi tout ça, histoire de rétablir l'équilibre des finances publiques ! :tickedoff:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 26 Déc 2013, 20:08:50

Allez, on va faire des voeux pour une année meilleure !

Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 06 Jan 2014, 23:33:40

rts.ch, 6 janvier
Swiss met en service deux nouvelles destinations à partir de Genève, vers Héraklion et Corfou, en Grèce

Swiss a annoncé lundi la mise en service de deux nouvelles destinations à partir de Genève-Cointrin. Dès le 31 mai, les voyageurs pourront se rendre une fois par semaine sur l'île grecque de Corfou et dès le 12 avril à Héraklion, en Crète, avec des vols directs.

Source http://www.rts.ch/info/suisse/5505980-s ... grece.html
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1103
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Aéroport

Message non lupar Airbus » 08 Jan 2014, 11:46:49

A priori, si l'on en croit les données publiées sur le site de l'aéroport de Lyon, et téléchargées hier, le trafic de la plateforme lyonnaise aurait connu en 2013, une croissance modérée certes, mais nettement plus forte qu'en 2012 avec +1,3% d'augmentation (contre +0,2% en 2012). Le trafic a atteint 8 562 298 PAX pour 113 420 mvts d'avion, ce qui nous donne une moyenne par vol de 74 passagers. A notre que depuis plusieurs années, le trafic est en hausse et le nombre de mvts d'avion est en baisse, ce qui se traduit par une augmentation régulière et soutenue du nombre de PAX par vol. C'est certainement l'un des impacts du développement des Cies Low Cost, les appareils sont plus gros, et les taux d'occupation sont meilleurs. A noter également que la part de l'international en croissance atteint 63% du trafic, tandis que le domestique reste stable.
Je ne pense pas que ces chiffres soient de nature à remettre en cause le classement des aéroports français qui, depuis plusieurs années est le suivant, 1 Paris Roissy (CDG), 2 Paris Orly (ORY), 3 Nice Côte d'Azur (NCE), 4 Lyon Saint-Exupéry (LYS), 5 Marseille Provence (MRS). A suivre quand même.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 14 Jan 2014, 12:03:02

Ces chiffres sont intéressants ; pour info, connais tu le nombre de pistes pour chacun des aéroports ? (pour St Ex, c'est 2, mais pour les autres ? ??? )

Histoire de connaitre le seuil à partir duquel l'équipement est congestionné... :-\


Un peu HS, en recherchant des photos d'aéroport, je suis tombé sur un aéroport un peu plus petit que St Ex mais avec des emprises quasiment équivalentes, apparemment porté par des ambitions locales débridées ; l'article m'a laissé songeur :
http://www.liberation.fr/photographie/2 ... dus_971957

Image

L'auteur
Gérard LEFORT

Google et sa succursale Google Maps sont parfois bien commodes pour situer le problème. En l’espèce adéquate, vu d’avion, l’aéroport archi-international de Ciudad Real en Espagne qui, bien qu’équipé de pistes de plusieurs kilomètres de long et de bâtiments conséquents, hurle bien au-delà des nuages qu’il est totalement désert du moindre zingue. Et pour cause. Entre Madrid et Cordoue, l’aéroport de Ciudad Real fait partie des nombreuses infrastructures dont les ruines industrielles, faute d’emploi, hantent le paysage espagnol. «Cet établissement a été fermé ou a été transféré», indique le sibyllin Google. En vérité, il n’a pratiquement jamais fonctionné et, à défaut d’un quelconque trafic aérien, vient d’être mis en vente pour 100 millions d’euros, soit à peine 10% de son coût initial. C’était en 2003, au temps merveilleux du boom immobilier d’Espagne, où la moindre région, après avoir achevé le bétonnage complet du littoral méditerranéen, commandait à tour de bras des boursouflures de cette espèce censées signifier leur importance : centre commercial, complexe sportif, business center et autres aéroports «internationaux» donc, parfois situés à moins de 100 kilomètres les uns des autres. D’où, ô surprise !, le déballonnage de l’enflure et, à partir de 2008, les faillites généralisées.

Cette photographie de l’aéroport de Ciudad Real, qui se prévoyait comme le plus important d’Europe, cadre une passerelle inachevée. On dirait un couloir de la mort, une salle des pas définitivement perdus, le saut dans le vide promis à celui qui rate la marche au bout du tapis qui ne roule plus. Et la nuit… Imaginons la nuit dans cette cité de fantômes où de pauvres gens doivent profiter des bâtiments abandonnés pour trouver refuge. Mais aussi, dans cette région giboyeuse, les lapins qui doivent s’en donner à cœur joie et bondir de revanche en ce sanctuaire de l’idiotie où le rugissement des jets devait les faire fuir. Imaginons les palomas qui doivent nicher dans le creux des poutrelles rouillées, les hirondelles qui doivent y faire tout un printemps.

Usines, entrepôts, puits de mines, on a parlé de la poésie des friches industrielles, de leur beauté même, mouvement d’esthétisation encouragé par la vogue chez les riches d’habiter des «espaces». Mais mélancolie aussi quand on sait que ces bâtiments industriels furent autrefois des lieux de labeur et de malheur épouvantables, traversés par la mémoire dématérialisée des ouvriers et ouvrières qui y trimèrent comme des damnés. Or, même pas ici, où au maximum 70 employés oisifs ont entretenu jusqu’à il y a peu l’illusion que le rêve pourrait un jour décoller au lieu de se crasher dans un cauchemar d’âmes mortes. Barré par le béton béant, le paysage devient un décor (pour combien de siècles ?) que l’on croit reconnaître cependant pour l’avoir vu dans bien des fictions postapocalyptiques, de 2012 en Jour d’après : Manhattan en ruines, la tour Eiffel sous la neige atomique, ce genre. C’est ainsi que cette image triste comme un musée en plein air des vanités devient aussi intéressante qu’une fiction.

Sur ces lieux, Pedro Almodóvar tourna quelques scènes de son dernier film, les Amants passagers, pour beaucoup situé dans la carlingue d’un long-courrier. Le cinéaste anglais Terry Gilliam, qui vient d’annoncer qu’il remettait sur l’établi son Don Quichotte maudit, serait bien inspiré de lâcher à Ciudad Real l’homme de la Manche pour y combattre les moulins à vent de la modernité.
Gérard LEFORT


J'aime beaucoup sa réflexion indirecte sur ce qu'on appelle l'Urbex, l'exploration urbaines de friches, combinaison de mélancolie et de poésie des lieux industriels (en gardant à l'esprit l'histoire tourmentée de ces lieux qui transparait dans les ambiances résiduelles).

Et effectivement, "vu d'en haut", le malaise s'installe insidieusement : des pistes totalement vierges de toute trace de pneus. Des voiries impeccables... raccordées à rien. Pas une seule voiture sur les parkings. Ni sur les voies.
Sur place, on doit prendre conscience assez brutalement que tout cet argent foutu en l'air (au fond, n'est-ce pas le propre d'un aéroport, "international" ou non ?) aurait aussi bien pu alimenter d'autres équipements plus utiles... ou pas.

http://www.bing.com/maps/?v=2&cp=qgb8v5 ... orm=LMLTCC

J'espère juste que ce n'est pas une préfiguration de l'avenir pour, au hasard, le stade du Montout, l'aéroport de ND des Landes, et autres équipements "indispensables" par ici...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9651
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Aéroport

Message non lupar nanar » 14 Jan 2014, 12:47:16

Salut

Accessoirement c'était peut être bien une base OTAN (restée en Espagne nettement plus longtemps qu'en France où De Gaulle les avait mis dehors)
On va dire que l'Espagne, au contraire de la France, et un pays où les infrastructures (ne serait-ce que les voiries) sont faites préalablement à l'urbanizacion.
J'avais constaté ça adolescent, lors de vacances avec mes parents (fin années 60) : D'abord les rues, les trottoirs, les lampadaires et les arbres, ensuite les bâtiments. La crise immobilière a fait que le 2ème terme n'est pas systématiquement en place

A la même époque, en France, les habitants des nouvelles cités HLM pouvaient patauger dans la boue pendant quelques mois après être installés chez eux.

A+
nanar
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 14 Jan 2014, 22:18:59

Le début de saison hivernale est correcte pour l'aéroport de Savoie. On évoque une moyenne de 120 passagers par vol eu un objectif de 10000 passagers sur l'hiver. Voir le reportage de TV8 Mont-Blanc http://lejt.tv8montblanc.com/Bon-debut- ... v8145.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Aéroport

Message non lupar Didier 74 » 14 Jan 2014, 22:22:05

tdg.ch, 13 janvier
Genève Aéroport franchit la barre des 14 millions de voyageurs

L'aéroport a augmenté de 3,9% le nombre de passagers en 2013 avec une légère baisse des mouvements. EasyJet comptabilise 41,5% du trafic.

Quelque 14,436 millions de passagers ont été accueillis à Genève Aéroport en 2013. Ce résultat, en hausse de 3,9% par rapport à l'exercice 2012, traduit toutefois «une évolution positive plus faible que celle enregistrée lors des exercices précédents : elle avait été de +10,52% en 2011 et +5,86% en 2012. Ceci confirme une tendance globale au tassement de la croissance» a relevé Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport.

L'augmentation du nombre de voyageurs s'est accompagnée d'une baisse du nombre de décollages et d'atterrissages, à 188'768 vols contre près de 192'944 en 2012, soit une moyenne de 517 mouvements quotidiens. Ce phénomène serait dû à une optimisation du taux de remplissage des avions et à une flotte adaptée aux potentiels des différentes lignes, indique Genève Aéroport. Enfin, l'activité fret reste stable avec 74'709 tonnes de marchandises transportées.

Le service de presse de Genève Aéroport note que les résultats de la plateforme romande en termes de trafic sont meilleurs que la plupart de ceux présentés par les aéroports européens. Desservant plus de 130 villes dans le monde, Genève Aéroport confirme sa vocation à assurer une desserte de point à point, car moins de 4% des passagers ont opéré un transfert pour poursuivre leur vol vers une autre destination.

Les résultats 2013, qualifiés de «positifs», reflètent «le dynamisme de Genève en tant que place économique, financière, touristique, diplomatique ainsi que de toute la région qu'il dessert». En 2012, cinq principaux acteurs se sont partagés les parts de marché à Genève, soit EasyJet avec 41,53% du trafic, Swiss (14,46%), Lufthansa (5,22%) et British Airways (4,76).

Les résultats financiers 2013 seront communiqués le 17 mars.

Source http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise ... y/29268951
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13476
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Aéroport

Message non lupar BBArchi » 14 Jan 2014, 23:03:22

nanar a écrit :Salut

Accessoirement c'était peut être bien une base OTAN (restée en Espagne nettement plus longtemps qu'en France où De Gaulle les avait mis dehors)



Non, non : regarde soigneusement les vues aériennes : pas une seule trace de pneus sur les marquages blancs en tête de piste. Pas un seul avion ne s'est posé ici !
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Koala26, TubeSurf et 244 invités